[bgkamael] Drysha.

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillères, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Hellymaine
Spirit of Andras, the Betrayer
Messages : 482
Inscription : lun. 2 février 2009 à 00h19
Personnages : Hortense Larchet
Petunia - La petite voleuse
Elendarin

Feu Hellymaine
Feu Drysha
Feu Katrina
Feu Naethys

[bgkamael] Drysha.

Message par Hellymaine » ven. 20 février 2009 à 11h06

Matricule : 0003-WRK0013-4S

Nom usuel affecté :
Drysha

Age :
5 mois

Sexe : Féminin

Race : Kamael

Classe :
Soldat

Culte : Culte de Mère Nornill

Carrière envisagée : Agent de terrain récoltant des informations; N'ayant pas de réelle autonomie de pensée.

Caractère : Calme, obéissante aveuglement, tentant de devenir appliquée. Il ne lui a pas été donné la capacité de réfléchir par elle-même.

Moralité : "Obéis toujours à ton supérieur car il sait ce qu'il fait."

Description physique : Assez fine et gracile. Elle paraitrait presque fragile. Elle ne prend jamais la parole, sauf pour faire son compte rendu à ses supérieurs ou donner des informations à son binôme quand on lui en affecte un.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Son corps était allongé, immobile. Sa respiration était calme ... Elle ouvrit les yeux, aucune émotion ne l'a traversa ...
Des voix se faisaient entendre à côté d'elle ..

Elle regardait autour d'elle, découvrant la pièce dans laquelle elle se trouvait ... puis referma les yeux un instant ...
Un long moment se passa puis elle s'assit brusquement.

Elle tourna la tête vers les deux êtres se trouvant à côté d'elle sans rien dire, semblant attendre quelque chose.
Ils la regardèrent froidement puis l'un d'eux pris la parole :

" Elle semble de nouveau opérationnel."
" Et bien reprenons là ou nous en étions resté."
" Non .. j'ai une bien meilleure idée .."


Ses souvenirs revenaient .. cet ordre .. cet échec ...et sa présence ici pour finir .. Elle tourna la tête et vit un autre comme elle, éteins à ses cotés. Elle le reconnut, il était avec elle lors de la mission ...

Elle avait échoué dans celle-ci, jugée pourtant simple d'après ceux qui lui avaient donné.

Elle se leva gracieusement, se tenant droite devant ces deux êtres.


" J'ai été distraite, cela n'arrivera plus." dit-elle sur un ton neutre.

" Il faudrait mieux .. sinon vous êtes inutile Matricule 0003-WRK0013-4S." lui répondit-il sur le même ton.


Elle acquiesça en silence sachant pertinemment que les soins lui ayant été prodigué ne devaient pas devenir une habitude et que, si un échec se représentait, elle n'y aurait plus droit et serait éteinte.

Un long silence pesant envahissait la salle. Ils la scrutaient semblant se poser des questions puis, après quelques murmures inaudibles entre eux, l'un reprit la parole.

" Nous avons décidé de t'envoyer rejoindre les troupes présentes sur le continent, peut être que là tu réussiras ta mission future .. Dans tous les cas, tu seras seule face à tes ennemis .. Au moins, tu ne nous feras pas perdre d'autres Matricule en formation par ta maladresse."

L'autre acquiesça sans rien dire, laissant le soin de donner les ordres à son binôme.
Ce dernier reprit la parole :

" A présent, va te préparer ! Tu trouveras en sortant tout ce que tu as à savoir sur les races peuplant ce monde. Tes nouveaux ordres te seront donnés là bas. "


Le ton employé était toujours aussi froid et neutre. Elle savait qu'elle risquait à tout moment d'être éteinte à cause de son erreur .. Cinq mois était passé depuis sa création ... Et seulement maintenant sa première réelle mission, qui plus est un échec .. Il n'y avait vraiment pas de quoi se vanter ..

Elle acquiesça simplement, voyant ce voyage comme une sanction à son égard. Elle fut envoyée sur ces terres sans avoir pu terminer entièrement son entrainement ...
Elle prit les notes rédigées et mises à sa disposition puis ferma la porte derrière elle, laissant les deux êtres dans la salle. Elle se dirigea vers son dortoir tout en les lisant.

Une fois arrivée là bas, elle ne repensa pas à ce qui c'était produit. Laissant cela derrière elle. Elle prépara quelques affaires, rangea ses armes puis alla s'allonger.

Elle passa la nuit ainsi, à fixer le plafond pensant à ce qu'elle venait de lire et ce qui pouvait l'attendre là bas ...Impatiente de recevoir de nouveaux ordres ...
Dernière modification par Hellymaine le dim. 26 septembre 2010 à 17h19, modifié 3 fois.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son c'est pourquoi bien des gens ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche. Desproges.

Avatar de l’utilisateur
Hellymaine
Spirit of Andras, the Betrayer
Messages : 482
Inscription : lun. 2 février 2009 à 00h19
Personnages : Hortense Larchet
Petunia - La petite voleuse
Elendarin

Feu Hellymaine
Feu Drysha
Feu Katrina
Feu Naethys

Re: [bgkamael] Drysha.

Message par Hellymaine » mer. 25 novembre 2009 à 11h08

Elle arriva sur les terres du continent. Son ordre de mission était pour une fois des plus lipides et, à ses yeux, pas vraiment dangereux.
Il lui fallait trouver ses semblables le plus rapidement possible et l’Amiral, une certaine Kallistra.
Apres plusieurs jours d’errance, elle finit par la croiser dans la cité commerçante de Giran. Cette dernière, après un salue militaire, commença la discussion afin de l’orienter sur ce terrain inconnu. Drysha regardait autour d’elle, croisant pour la première fois toutes ces races si différentes d’eux.
Elle était à la fois émerveillée et curieuse à leur égard mais fut vite rappeler à l’ordre par l’Amiral quand cette dernière lui parla d’un binôme.

Il se nommait Kharnak, du moins c’était son nom d’usage. Elle n’allait pas tarder à faire sa rencontre.
De taille assez massive, il imposait par sa prestance contrairement à elle, bien plus fine et fragile.
A nouveau des souvenirs lui revenaient. Allait-il connaître le même sort que son prédécesseur ?
Elle ferait tout pour que le passé ne se répète pas, mais elle possédait toujours ses lacunes.
Il les remarqua très rapidement, se contentant d’y palier à sa manière sans la juger ou la déprécier. Il semblait, bien au contraire, vouloir les combler de part ses actions ou bien en lui apprenant lui-même certaines choses manquantes à sa formation initiale.

[ image externe ]

Drysha, elle, s’émerveillait d’un rien dans ce nouveau monde.
Un jour, ils allèrent chasser dans un endroit jusque là inconnu des deux. Une terre rayonnante où coulaient de magnifiques cascades et ruisseaux. Il était aisé de s’y perdre mais le spectacle valait le coup d’œil. Ils y allaient très souvent, Kharnak ayant remarqué que sa binôme appréciait l’endroit mais il se rendit aussi compte qu’elle se dispersait dans son entraînement, tentant de la rappeler à l’ordre comme il pouvait. Les entraînements se terminaient parfois avec quelques blessures assez légères que Drysha apprenait à soigner du mieux qu’elle le pouvait, avec les conseils de son binôme.
Mais un jour, une de leurs chasses tourna mal et ils réussirent à s’échapper comme ils purent.

Il se retrouvèrent sur l’île, dans la salle de soins… A nouveau cette froideur, ces souvenirs lui revenant à l’esprit. Elle était mal en point, il fallait la faire passer par cette endroit, c’était inévitable.
Elle s’allongea donc comme elle put, aidée par son binôme, sur cette table en acier froid. Pas un bruit, hormis cette voix robotique qui l’analysait comme une vulgaire chose.
Elle ferma un instant les yeux tandis qu’une lumière parcourait tout son corps.
Elle grimaça un instant sans émettre de son néanmoins. La lumière semblait réparer les tissus, les blessures se refermant peu à peu. Sa peau la brûlait, la douleur prenait possession d’elle mais il fallait passer par là, elle le savait et son binôme aussi.
Il était encore à ses cotés, lui prenant la main. Sa présence semblait la rassurer, elle serra doucement cette dernière pendant que la machine faisait son œuvre.

Après un long moment douloureux, la lumière disparut. Seul la douleur perdurait encore un peu, disparaissant lentement elle aussi.
Drysha ouvrit les yeux et le regarda un long moment, sa main dans la sienne puis elle lui laissa la place. De nouvelles sensations envahissaient son être, des sensations qu’elle ne pouvait décrire car elles lui étaient inconnues pour la plupart. La seule chose qu’elle reconnaissait et savait, c’est qu’elle avait craint pour lui, pour son intégrité, sa vie …
Il semblait en meilleur état qu’elle à son arrivée mais il lui fallait passer par là aussi.
Il prit donc place, le même rituel reprenant. Elle ne le lâcha pas un seul instant, lui tenant la main aussi pendant ce moment assez désagréable.

Ils restèrent un long moment sur place, profitant d’une certaine manière de ce moment en tête à tête puis repartirent sur le continent ensemble.

[ image externe ]

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Les entraînements reprirent suite à cela mais quelque chose avait changé.
Bien que Drysha progressait sur le plan technique, elle semblait aussi s’appliquer de plus en plus de manière à rester concentrée.
A croire que leur visite sur l’île lui avaient fait prendre conscience de certaines choses. Toujours est-il qu’ils retournèrent dans ce magnifique endroit afin de reprendre les armes mais, parfois, elle s’accordait du temps afin de profiter des lieux.

Elle aimait ce paysage et ils finirent pas trouver un petit village sur les hauteurs, situé en plein dans la nature luxuriante. Sans même se parler, ils établirent leur point de chute à cet endroit. L’un comme l’autre semblaient apprécier le calme qui y régnait et leur venu ne fut pas mal vu par les habitants. Ils les traitèrent de la même manière que les autres races bien que l’on puisse ressentir une certaine curiosité naissante.

Elle se promenait très souvent en compagnie de son binôme. Ils étaient devenus inséparables et complémentaires.
Il était le sérieux et la concentration, la force et la sagesse. Elle était plutôt l’ enjouée, la naïveté face aux autres races, le grain de folie qui faisait sourire son binôme de temps à autre.
C’est à partir de ce moment que Drysha commença ses observations de manière un peu plus poussée. Elle ne prenait pas de notes de ses rencontres, se disant qu’elle pourrait tout raconter à son binôme sans oublier le moindre détail, mais il y en eu une qui la marqua au point qu’elle voulu tout de même en garder une trace quelque part.
Elle prit donc une plume et se mit à coucher ce moment sur un parchemin. De toute manière, il faudrait bien faire un rapport à la hiérarchie.


Suite à mon retour sur la citée de Giran, afin de reprendre des vivres pour continuer mon entraînement, j’ai fais la rencontre avec une créature des plus étranges : une Fée.

Signes particuliers :

- Créature de très petite taille,
- Possède deux ailes lui permettant de tenir en lévitation,
- Semble être une créature façonnée par une quelconque magie qui m’est inconnu.

Cette Fée semble venir d’un monde autre. Elles passeraient apparemment par une sorte de tunnel leur demandant beaucoup d’énergie.
Je ne sais pas pourquoi elle est venue dans notre monde, il me faudrait la recroiser pour approfondir mes recherches et observations.
Cette dernière semble avoir confiance en moi pour je ne sais quelle raison, peut-être mon intérêt à son égard.

Une individu de la race elfique était présente aussi, nous sommes allées sur le territoire de Heine avec cette fée ..
Il semblerait qu’il y ai là bas certains vestiges de leur civilisation. La fée semblait apprécier le voyage …

Elle fit battre ses ailes et nous offrit de la poudre féerique. J’en récupérais afin de l’étudier, l’enfermant dans une fiole. Elle me confia que cette poudre avait la capacité de rendre heureux celui ou celle qui la respire.
J’en fis part à mon binôme et cette fiole a été transmise au laboratoire scientifique pour étude.

Je reste en veille sur Giran, espérant la recroiser… L’observation restant à approfondir ..

Mais, malheureusement, elle ne croisa plus jamais un être de cette espèce.
Elle y pensait souvent, se demandant si un jour elle pourrait en savoir plus sur eux.

La vie reprit son cours, les observations et les entraînement aussi en parallèle.
Elle n’avait pas beaucoup d’interactions avec ceux de sa race, hormis son binôme. De même qu’elle ne parlait pas énormément avec les autres races, se contentant de les regarder de loin mais, elle se laissait tout de même approcher par les plus curieux.
Ces derniers lui donnaient une observation plus poussée et lui permettaient de voir de nouvelles choses.
Elle découvrit ainsi les tavernes comme ils disent. Des endroits où se mélangent toutes sortes de races, buvant de drôles de boissons donnant chaud au corps et à l’esprit.
Parfois, il y avait des conflits physiques entres les races, souvent dû au comportement de demoiselles présentes en ces lieux.
L’humain qui l’avait emmené là bas semblait vouloir en savoir plus sur elle et les siens. Quand elle comprit cela, elle prit rapidement congés de lui, la tête lui tournant légèrement à cause de ces boissons alcoolisées.

Quand elle croisa son binôme et lui en fit part, ce dernier le prit très mal. Il semblait mécontent à son égard et elle s’en voulu un long moment pour ceci, se disant qu’elle l’avait très certainement déçu. Mais, malgré cela, ils restèrent liés l’un à l’autre, continuant leur vie commune. Elle se jura, à partir de ce moment, de ne plus jamais le décevoir et de se méfier bien plus des autres races.


~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*


Une autre rencontre alla à l’encontre de ce qu’elle avait vu et appris jusqu’à présent. Une de ses semblables, suite à un jeu de piste assez intéressant, attira plusieurs des siens au village elfique.
Là bas, elle les attendait avec une surprise. Une fiole et un enfant en bas-age.
Ce dernier semblait, au premier coup d’œil, être un des leurs. En effet, il portait bel et bien cet aile si douce qui les caractérisait.
Cette Kamael se présenta sous le nom d’usage Iriss.
Après avoir répondu à bons nombres de questions, elle finit par les informer qu’une fiole avait été faite afin de les couper de leur Mère Nornill. D’où venait ces fioles, aucune idée. Toujours est-il que, d’après les dires de cette dernière, ce peuple ailé avait la possibilité de se reproduire et de vivre sans ces liens. Drysha n’en croyait pas ses yeux. Tout cela allait à l’encontre de tout ce qu’elle connaissait ! De ce qu’on lui avait inculqué.
Elle décida donc de prendre deux fioles, une pour elle et une pour son binôme, se dirigeant par la suite vers la passeuse afin de regagner le village. Elle ne voulait pas commettre d’erreur une nouvelle fois.

Ils en parlèrent ensemble et décidèrent de ne pas boire cette fiole, ne sachant pas ce qu’elle contenait mais il était clair pour eux que certaines choses leur étaient cachés par la hiérarchie. Ils devaient savoir les raisons de ces secrets, le peuple Kamael avait subi de nombreuses pertes ces derniers temps. Certains d’entre eux avaient disparus, peut être désactivés pour avoir voulu en savoir trop ? Même l’Amiral Kallistra se faisait de plus en plus discrète … ils voulaient en savoir plus et ils ne s’arrêteraient pas à ce seul évènement.
Peu de temps après, ils réussirent à rencontrer de nouveau cet Iriss, Kharnak pouvant ainsi se faire sa propre idée sur l’individu en lui posant toutes les questions qu’il avait en tête lui aussi suite à cette découverte.

A partir de ce moment, voyant ce que l’on pouvait faire avec de simples fioles, Drysha commença certaines expériences.
Elle passait du temps à se promener, récoltant diverses herbes et les mélangeant les unes avec les autres.
Puis elle les testaient sur des créatures dans la forêt non loin du village. Certaines finissaient pas mourir suite à l’ingestion des liquides, d’autres semblaient voir leur caractéristiques changer. Ils étaient plus affamés, plus rapides, plus agressifs.
Elle remarqua aussi que certaines ne faisaient strictement rien, se contentant d’offrir une douce et agréable odeur. Elle entreprit donc, pour ces dernières, de capturer d’inoffensifs animaux afin de les tester sur eux en leur appliquant directement à même la peau. Ne voyant aucunes réactions allergiques particulières, elle s’en appliqua directement sur elle et profita ainsi de ces senteurs toutes plus envoûtantes les unes que les autres.

Pendant ce temps, Kharnak lui semblait vouloir s’intéresser à la diplomatie de ce Royaume. Il avait proposé sa candidature à leur Conseil pour représenter leur peuple et, voyant que les choses ne s’arrangeaient pas, que l’Amiral était toujours introuvable, il rassembla son courage et alla rencontrer cette hiérarchie si silencieuse.

Drysha ne savait pas ce qui avait été dis, tout ce qu’elle savait c’est que son binôme était devenu, suite à cela, Amiral à la place de Kallistra. Elle n’osait pas lui demander ce qui se tramait plus haut et puis, de toute manière, la seule chose dont elle était sure c’est qu’elle le suivrait partout quoiqu’il arrive.
Lors d’un passage sur l’île, ils rencontrèrent d’autres de leur semblables qu’ils avaient connu sur le continent. Ils parlèrent longuement au sujet des nouvelles directives et de l’intégration des nôtres vis à vis de toutes ces races.

Suite à ces discussions, une tache verte sur sa tenue interloqua son binôme qui lui posa des questions sur ces passe-temps. Elle lui parla de ces sorties, des fleurs et végétaux qu’elle récoltait et lui fit sentir un échantillon qu’elle avait appliqué sur elle-même. Il semblait apprécier l’odeur s’en dégageant et l’intérêt que toutes ces décoctions pouvaient avoir, elle continuerait donc ces recherches et lui en ferait profiter !

[ image externe ]
Dernière modification par Hellymaine le dim. 26 septembre 2010 à 17h20, modifié 1 fois.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son c'est pourquoi bien des gens ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche. Desproges.

Avatar de l’utilisateur
Hellymaine
Spirit of Andras, the Betrayer
Messages : 482
Inscription : lun. 2 février 2009 à 00h19
Personnages : Hortense Larchet
Petunia - La petite voleuse
Elendarin

Feu Hellymaine
Feu Drysha
Feu Katrina
Feu Naethys

Re: [bgkamael] Drysha.

Message par Hellymaine » jeu. 17 juin 2010 à 15h39

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~
[ image externe ]

Le suivre, elle l'avait toujours fais depuis qu'il était son binôme.
Elle remarquait ses doutes grandissant mais ne disait rien, tachant de lui paraître souriante et agréable mais .. au fond d'elle-même, elle se rendait bien compte que bons nombres des siens avaient quitter la structure qu'ils tentaient de maintenir, celle-là même qui les avaient envoyés sur ce continent, en terre inconnue.

Elle était assise dans son laboratoire, ses fioles devant elle. Son regard était perdu dans le vague, elle ne regardait rien à proprement parlé, se contentant de repenser à tout cela.

Son arrivée .. sa rencontre avec Kharnak, les moments passés tous les deux, le silence hiérarchique, l'envie de son binôme d'en connaitre les raisons, puis, l'abandon des autres peu à peu, les questions ne trouvant pas de réponses, le désarroi s'emparant d'elle.

Les choses avaient bien changé depuis le temps, sauf leur condition. Ils restaient en retrait de tout, se contentant d'observer. Pour tout dire, Drysha trouvait plus de plaisir à rester enfermer avec ses fioles plutôt qu'aller observer ces autres races. Elle repensait souvent à cette semblable avec son enfant et au geste que son binôme avait fait il y a peu de temps, rompant ainsi tout ses liens avec leur soit-disant "Mère".

Un oiseau se mit à chanter non loin du laboratoire. Drysha avait laissé une fenêtre entre-ouverte et ce chant si mélodieux, la sortit de ses pensées.
Elle posa de nouveau son regard sur cette fiole qu'elle avait gardé si précieusement puis se leva.
Sa décision était prise ..

Elle posa une main assurée sur la fiole et l'ouvrit délicatement.

Je me suis promise de toujours rester à tes côtés et, même sur ce chemin, je te suivrais.


Fermant les yeux en pensant à lui, elle bu la fiole d'une traite.

Fin de l'Effi et début d'une nouvelle vie pour Drysha.
Dernière modification par Hellymaine le dim. 26 septembre 2010 à 17h20, modifié 1 fois.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son c'est pourquoi bien des gens ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche. Desproges.

Avatar de l’utilisateur
Hellymaine
Spirit of Andras, the Betrayer
Messages : 482
Inscription : lun. 2 février 2009 à 00h19
Personnages : Hortense Larchet
Petunia - La petite voleuse
Elendarin

Feu Hellymaine
Feu Drysha
Feu Katrina
Feu Naethys

Re: [bgkamael] Drysha.

Message par Hellymaine » lun. 27 septembre 2010 à 23h19

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~
[ image externe ]

Leurs vies n'avaient pas tellement changés depuis qu'ils avaient bu cette fameuse fiole.
Il continuait à s'entrainer et chercher des réponses, elle restant dans son 'laboratoire' de fortune.

Un jour, allant dans la foret toute proche, elle attrapa non sans mal un petit animal, une sorte de rongeur.
Après lui avoir attacher le museau afin qu'il ne puisse pas mordre et couper soigneusement ses poils, elle appliqua sa décoction sur le petit être. Cette dernière n'était pas liquide pour une fois, un simple mélange de plantes donnant une mixture émiettée.
La peau de l'animal, sous le pelage, devint au bout de quelques minutes rougeâtre. L'animal était de plus en plus agité et tentait, non pas de la mordre, mais de fuir loin. Elle le tenait toujours aussi fermement, faisant bien attention de ne pas être en contact avec ce produit.
Force est de constaté que ce dernier brulait la peau du rongeur et de minces filets de sang commençaient à s'échapper des plaies qui se formaient peu à peu.
C'est alors qu'au bout de quelques heures d'agitation, le petit animal trouva la mort. Cette dernière ne sembla pas être des plus douces.

Ayant encore les ingrédients pour reproduire cette mixture, elle décida d'en faire quelques sachets et d'informer son binôme de ses trouvailles.

Son armure avait été de nouveau salie par la terre humide de l'endroit visité. Elle enfila donc une de ces dernières robes qu'elle avait acheté à un commerçant de passage. D'un blanc immaculé, elle était assez ample en dessous de la taille. La finition était parfaite, démontrant un grand savoir faire de la part du couturier. De petits nœuds agrémentés la tenue, finissant de l'habiller. Elle portait, pour accompagner, de longs gants faits de soie. Les manches, quant a elles, dénudaient ses épaules laissant apparaitre sa peau rose.
Elle se recoiffa un instant, attachant avec minutie ses cheveux puis se parfuma légèrement grâce à une de ses fioles.
Elle prit les quelques sachets de la mixture et les cacha soigneusement dans ses gants, ne laissant rien paraitre puis partie à sa recherche...

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~

Elle le trouva a Giran. Qu'elle ne fut pas sa surprise quand elle s'approcha de lui pour lui parler. Il la regarda, étonné de la voir ainsi vêtue mais, quand elle lui informa qu'elle souhaitait lui parler de ses recherches, redevint plus sérieux.
Ils s'isolèrent pour discuter. Elle lui expliqua l'aventure dans les bois et lui sortit les petits sachets afin de lui montrer. Il ne semblait pas très rassuré pour elle, malgré sa trouvaille, lui faisant remarqué qu'elle pouvait être en contact avec l'un de ces contenus si quelqu'un s'approchait un peu trop près d'elle sans omettre que sa tenue ne la protégeait pas du tout, bien qu'elle fut charmante.

Au fils du temps, leur discussion devint de plus en plus personnelle. Il lui montrait son intérêt à son égard. Elle aussi en avait pour lui, le temps et les soucis partagés les avaient rapprochés. Elle ne tarda pas à lui avouer et il l'invita à ne pas les refouler...

Suivant ses conseils, elle devenait moins peureuse face à tous ces sentiments qui se développaient en elle. N'ayant plus peur de prendre des initiatives quand à leur vie commune. C'est ainsi qu'elle devenait une parfaite compagne, s'occupant de re-approvisionner leur demeure tout de bois faite.

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~

Mais un jour allait marqué sa vie... Allant rencontrer un paysan afin de lui acheter quelques légumes dans les environs de Dion, Drysha ne se sentait pas très bien.
En effet, elle avait quitté Kharnak suite à une chasse qui s'était pourtant bien passée. Le seul soucis résidant dans la discussion qui avait suivi ..
Arrivant à Dion, ses pas étaient toujours élégants mais elle se sentait agacée. Une fois sur place pour faire les achats, elle remarqua qu'il manquait certains produits.
Demandant poliment au paysan la raison de cette rupture, ce dernier lui répondit sur un ton sec. N'appréciant pas du tout le ton employé, elle insista un peu plus.
Ce dernier finit par l'envoyer promener, lui indiquant qu'il n'avait pas besoin d'elle pour écouler ses produits et devenant arrogant, haussant le ton sur elle.
La goutte d'eau .. la parole de trop ... une colère la submergea sans prévenir .. Ses idées, sa raison, tout était si flou .. Sa tête, elle allait exploser.. La douleur, elle mit ses mains autour de ses tempes puis tomba à genoux, cette dernière se reportant simultanément au niveau de son cœur.
Les gens présents la regardaient, par curiosité au départ. Le paysan avait fini de crier .. elle leva les yeux sur lui, son regard rouge était devenu d'un noir abyssal. Une seconde aile l'enveloppait mais elle ne s'en rendait pas compte.
La raison l'avait quitté, il ne restait que la colère et la folie.

Des cris .. des hurlements, des gens qui courent puis le silence. Le sol était recouvert du sang de ses victimes. Elle les avait tués, pour la première fois de son existence, elle avait tué sans raison.
Elle se sentait faible, si faible .. des larmes coulaient sur ses joues, son corps sanglotant.
Plus personne, même les enfants n'avaient pas survécus. Elle ne savait pas ce qui s'était passé en elle, un ras de marée la submergeant. Leurs hurlements raisonnaient encore dans sa tête.
Elle resta un long moment assise à terre, totalement perdue. Les oiseaux ne chantaient plus, le soleil était caché, seul le vent venait souffler dans ses cheveux, faisant voyager son parfum.

Elle se releva lentement, visiblement affaiblie, après un long moment laissant ses achats à terre. Son armure était rouge du sang de ses victimes, son regard était vide. Elle indiqua à la passeuse son envie de rejoindre Giran et celle-ci l'y emmena sans rien lui demander ..
[ image externe ]

Mise à jour et explication de la transformation.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son c'est pourquoi bien des gens ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche. Desproges.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité