Le Bastion des Semeurs

Modérateurs : Conseillers, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Lanatielle
Spirit of Andras, the Betrayer
Messages : 370
Inscription : ven. 7 février 2014 à 23h14

Le Bastion des Semeurs

Message par Lanatielle » jeu. 10 avril 2014 à 18h33

LE BASTION DES SEMEURS
Image
Bases de la faction


Chef de faction ~ Senalya Vondiore

Titres honorifiques de la faction

Moissonneur du destin
Il définit qui est ennemi ou ami du Bastion. Il supervise les actions importantes.
Cultivateur de ce qui sera
Ils ont pour but de récolter les fruits de ce qui a été créé et d'en faire profiter tout le Bastion.
Irrigateur des semences
Ils ont pour but de maintenir ce qui est acquis en amenant une durabilité aux choses, afin que, le temps venu, les acquis servent.
Semeur d'une genèse
Ils ont pour but d'entretenir les relations de manière diplomatique mais également pour but de préparer les guerres face aux ennemis.
Prospecteur de l'abondance
Ils ont pour but de découvrir les amis ou les ennemis potentiels du monde et du Bastion des Semeurs. Certains sont également des explorateurs.


Chasseur de corbeaux
Ils sont le bras le plus armé du Bastion des Semeurs. Ils ont pour but de garder les acquis en éliminant les ennemis, si besoin.

Buts et règles de la faction

Préceptes du Bastion des Semeurs ~
  • Tisser les fils de leur propre destin à la manière des héros.
  • Entretenir les relations avec tous ceux pouvant servir.
  • Mettre hors d'état d'agir tous ceux pouvant représenter une menace.
  • Récupérer le savoir géantique pour qu'aucun ne puisse utiliser leur puissance.
  • Défendre les acquis à tout prix en fortifiant les bastions.
  • Prendre leçon du pathétique passé, l'oublier et forger le futur à l'avance, plutôt que de le subir.
  • Récupérer ce qui nous est dû, en commençant par le continent.
Règles de la faction ~
  • 1. En Astéria, aucune rixe ne doit être engendrée par un semeur. Cette ville est le point névralgique de la politique et est neutre. Toute personne bafouant cette neutralité court de graves risques.
    2. Chacun a son rôle à jouer dans la création du meilleur des futurs. De ce fait tous les membres du Bastion sont égaux à l'exception du Moissonneur qui porte bien plus de responsabilités.
    3. Aucune information ne doit être gardée secrète au cœur du Bastion. Le futur se crée par la connaissance.
    4. Toute race et toute croyance se doit d'être respectée. Le laxisme et la fatalité sont par contre à punir sévèrement. La valeur d'un être se fait par ses actions, non par ses passifs de naissance.
    5. Le Bastion accueil tout être avec plaisir en sa maison. Il sera tenus par contre secret certains plans à toute personne extérieure à l'entité.
    6. Chaque membre du Bastion se doit de savoir se défendre. Tous ne sont pas pour autant des grands guerriers et ceux-ci devront être protégés.
    7. Le Bastion est toujours prêt à financer, de part sa fortune, des projet pouvant améliorer la vie du monde.
    8. Tout artefact appartenant aux géant se doit de revenir au Bastion des Semeurs. Ils seront alors entreposés au cœur du Bastion et étudiés. Une fois l'artefact connu et sa dangerosité jugée, il sera jugé de la place où il doit se trouver.

Serment du Bastion des Semeurs ~
Prospectons en début de printemps, pour semer au mieux en son milieu de saison. Irriguons toute l'année pour cultiver de l'été à l'automne. Quand l'hiver amène ses prémices, moissonnons le fruit de notre labeur pour que jamais plus le froid glacial ne nous surprenne. Ainsi, à l'automne, le printemps succèdera.
Personnages et Guildes acceptés ~
Toutes, pourvu qu'ils servent les intérêts du Bastion des Semeurs et de ses alliés.

Membres
  • Senalya Vondiore
Méthodes de recrutement

Requis ~
  • Montrer le souhait de semer le graines de son propre futur et d'oublier la chimère appelée destin, ou entrer dans une Guilde alliée.
  • Œuvrer pour la faction, quelque soit la situation, en le prouvant par ses actes.
  • Ne pas œuvrer pour d'autres factions ou Guildes rattachées à celles-ci.
  • Respecter les règles de la faction.

Bibliothèque HRP

Senalya Vondiore
Les campements de l'île des murmures, appelée par d'autres, île parlante, étaient des plus nombreux. De petites sociétés avaient vus le jour depuis que tous avaient fui le continent, échappant ainsi aux ravages des failles. Peu de l'énorme population composant le continent avait réussi à fuir, périssant au cours des nombreuses années de combats. Malgré tout, aussi étrange que cela puisse paraître, beaucoup de nordiste avaient élus domicile au nord de l'île et beaucoup de Sudistes avaient élu domicile au sud de l'île.

C'est dans un petit groupe ne respectant pas cette règle qu'apparu la dénommée Senalya Vondiore, une Kamael. Le groupe était hétéroclite. De par la situation géographique proche de la nature de l'île, des paysans et des chasseurs y avaient élu domicile. Un groupe de Kamaels également s'y était installé, participants au fouilles du nord des ruines de la cité géantique.

Parmi les Kamaels, Senalya se fit vite remarquer, car elle se mêlait plus que les autres membres de sa race au reste des membres du campement. Elle essayait de comprendre leur mode de vie, leur travail et chaque jour qui passait, elle leurs expliquait les découvertes que son peuple avait fait dans les ruines. Cette Kamaelle semblait pour beaucoup hautaine et dure mais elle était également juste. Un jour, alors que de plus en plus se plaignaient des rationnements de nourritures, elle alla auprès des paysans, leurs parlant en ces mots.
"Plantons plus tôt les graines de notre futur et ainsi les champs donneront leurs récoltes plus rapidement. Ainsi peut-être pourrons-nous effectuer deux récoltes par année et empêcher les famines. Mais la terre se doit d'être nourrie. Dorénavant nous nourrirons la terre de nos ennemis et de ce que nous ne pourrons assimiler."
Extrait des écrits des Semeurs
La Kamaelle arriva à pousser les paysans à se surpasser. Poussa ensuite les chasseurs à créer des élevages. Elle prit de plus en plus la tête de son campement et cela était profitable à tous. Elle refusait qu'une seule personne ne baisse les bras. Pour elle tous devaient se battre à leur niveau. Le campement pris vite de l'importance et surtout s'enrichissait. Il était parmi les plus prospères.

Mais une chose manquait à toutes et tous, un toit, dur et solide.

Des ruines pour nouvelle ville
La kamaelle, bien que plus communicative que le reste des siens dans le campement, n'en gardait pas moins des traits de caractère de ceux de son peuple. Un jour elle disparut du campement. Durant quelques semaines, nul ne la revit, ne sachant où elle était partie. Les temps précédents son départ, elle avait parlé à beaucoup de gens, comme essayant de déterminer ce que chacun savait faire ou avait su faire dans le passé.

C'est dans un autre campement qu'elle s'était rendue, selon ce que disent les légendes. Celui-ci avait vu la naissance d'un autre personnage sortant du lot de ceux qui suivent le troupeau. Un assez vieil elfe du nom d'Arllen. Elle était partie là-bas pour discuter d'un projet avec lui. Elle souhaitait commencer la construction d'une nouvelle ville. Pour la construire, elle indiqua à l'elfe qu'ils pourraient utiliser une part des matériaux des ruines de la cité géantique s'étant écroulée non loin.

L'elfe parlait de rassembler les êtres de l'île, donc le projet lui plut. Elle pensait surtout, une fois de plus, à avoir un temps d'avance sur toutes et tous. Et puis ceux de son campement manquaient d'un vrai toit sur la tête pour donner le meilleur d'eux-mêmes. En rebâtissant une ville, ils pourraient alors avoir les bâtiments qu'ils dont ils avaient besoin. Sans compter que l'histoire montrait que le bâtiment dans lequel on vivait reflétait notre force, notre importance et bien d'autres choses de ce type.

Senalya demanda alors à l'elfe de lui mettre à disposition des guerriers orcs et d'autres artisans. C'est ce dont elle manquait le plus pour partir dans les ruines des géants afin de ramener le plus possible de matériaux de construction qui deviendraient les premières pierres de la nouvelle ville de l'île. Senalya rentra alors dans son campement. Tandis que tous lui demandèrent où elle était partie, elle leurs répondit simplement :
"Voyez tous en ce jour, j'ai semé un caillou, et demain ce caillou donnera vie à un village, qui donnera lui-même une ville après-demain. Vous n'aviez pas assez à travailler aux champs et à la chasse. Surpassez-vous encore avec moi et créons ensemble la ville semée pour qu'ensuite, un jour, nous puissions retourner chez nous grâce aux semences."
Extrait des écrits des Semeurs
Six longues années passèrent. Sans doute les pires passées sur l'île pour tout ceux du campement de Senalya car jamais elle ne les laissait vraiment se reposer. Les champs, les élevages et la chasse devaient ne durer que la matinée. L'après-midi était, quant-à-lui, consacré à bâtir la future ville. Et quand le soleil se couchait, c'est bien souvent à la lumière des torches ou des sorts des mages qu'ils partaient dans les ruines chercher les matériaux manquants aux constructions. Malgré tout, tous continuaient l'œuvre sortie de l'esprit de la kamaelle et de l'elfe.

L'elfe fut particulièrement utile pour bâtir la ville car il savait gérer les gens et avait une vision d'ensemble. Des petites constructions où tous initialement vivaient, il s'arrangeait pour ensuite en faire des plus grandes. Il semblait exceller pour améliorer sans cesse alors que Senalya et ceux qui la suivaient était sans cesse à tenter de faire des constructions plus importantes et plus belles que les précédentes. Plus les constructions s'agrandissaient et se multipliaient, plus les autres campements rejoignaient la ville pour contribuer à l'œuvre que l'elfe et la kamaelle avaient entrepris.

Un jour la kamaelle arriva auprès des siens, et pour la première fois, elle décida de bâtir un édifice qui n'était pas pour elle. Elle abandonna alors son désir d'être première avec les siens à posséder le bâtiment le plus imposant et le plus richement décoré de la ville naissante. Visiblement, Arllen, l'elfe, était parvenu à la convaincre par ses talents d'orateur. Elle annonça à toutes et tous qu'ils construiraient un immense musée au cœur d'Asteria. Dans cet édifice, l’histoire des peuples serait à la vue de tous. Pour convaincre les gens l'ayant rejoint, elle parla en ces mots.
"Les Semeurs ont semés un caillou et il en est né une ville. Pendant que la ville a poussé, des amitiés et des alliances ont également poussées. Nous ôtons la mauvaise herbes, mais nous avons également l'œil, et quand de nouvelles céréales voient le jour nous savons les cultiver. L'elfe est notre allié et nous arroserons son champs du mieux que nous le pourrons car de cette alliance nous avons beaucoup à gagner."
Extrait des écrits des Semeurs
Entre-temps, la monnaie avait revu le jour à Asteria. La mainmise de Senalya sur l'agriculture, l'élevage et la chasse avait fait d'elle et de ceux de son campement des gens riches. Ils avaient longtemps troqué leur nourriture excédentaire contre de l'or et des pièces de l'ancien temps. Ainsi les Semeurs financèrent ce grand musée, suivant l'avis d'Arllen pour que son architecture représente tous les peuples. De ce projet naquit une pure merveille architecturale. Jamais plus il ne serait possible de faire aussi majestueux à Astéria en raison du manque de place. Pour augmenter encore le côté grandiose de l'édifice, le bouclier anti-faille qui fut découvert par les kamaels dans les ruines des géants fut déplacé au-dessus du musée.

Puis le temps passa et selon la légende, Senalya dit que l'âge des corbeaux était revenu. Tous se battaient pour avoir la mainmise sur le musée. Alors Senalya commença à se battre également pour l'édifice. L'on dit que la kamaelle était convaincue que laisser les corbeaux et les vautours se battre sans intervenir n'amènerait rien de bon. Pour elle, Arllen, l'elfe avec qui elle fut alliée pour bâtir une merveille, avait montré qu'il n'avait plus la force de maintenir la cohésion entre tous comme il l'avait fait par le passé. Le déclencheur de la scission entre l'elfe et la kamaelle fut sans doute le moment où l'elfe commença à agir dans son dos pour externaliser les missions qui lui étaient confiées.

Pour elle, il était alors temps de semer de nouvelles graines dans Astéria afin que l'avenir continue à être prospère pour les siens. Les Semeurs sèmeraient jusqu'au jour où ils pourraient partir récolter sur le continent ce qui leur était dû.


Le Bastion des Semeurs
Le sentiment de communautarisme et d'appartenance s'était développé furtivement mais durablement au fil du temps et des épreuves au sein du campement. Leur importance financière et organisationnelle avait attiré bien des gens de volonté et de compétences, mais aussi bien des convoitises. Les corbeaux et les vautours avaient réussi à s'emparer d'une partie des trésors du Musée. Ils seraient les suivant s'ils ne réagissaient pas vite. Afin de poursuivre les ambitions des siens et de continuer à avoir un temps d'avance sur les autres, Senalya réquisitionna une bâtisse appartenant à son campement qui faisait directement face au Musée. Point stratégique, et bâtiment majestueux, il deviendrait bientôt un symbole de ce qu'ils étaient : un groupement multiracial incontournable de la nouvelle Asteria. Il leur fallait trouver un nom, une idéologie claire et frappante. Ils devinrent le Bastion des Semeurs.

L'unité était posée, et chacun y trouva sa récolte, bénéfice des efforts semés tout au long de ces dures années de labeur. Puissants et influents ils étaient. Mais quelque chose gênait toujours Senalya. Elle avait pris pour trahison personnelle le retrait de l'elfe. Et avec lui, la main armée des orcs s'était en-allée. Ils avaient de l'influence, mais bien peu pour protéger leurs récoltes si durement gagnées. La proximité du corps de garde de la Chambre de Gestion lui amena alors l'inspiration. Elle se rapprocha d'eux, leur offrit soutien et équipements. Son caractère franc et direct lui valu d'être appréciée des plus rustres, d'autant plus qu'elle n'était pas foncièrement mauvaise combattante comme la plus part des siens.Un travail de longue allène, mais peu à peu, elle se rapprocha de la garde officielle d'Asteria, en tirant un soutien amical, et des bénéfices indirectes. Elle parvint par se biais à recruter vétérans pour former les siens et jeunes recrues davantage attirés par la notoriété et la puissance du Bastion des Semeurs que celle plus modeste du corps de garde.

Le Bastion des Semeurs devint alors en pleine possession de son potentiel, continuant son développement interne, poursuivant son mécénat externe. Ouvrant ses bras à ceux prêt à embrasser ses valeurs, il n'en restait pas moins vigilant sur ses champs, traquant mauvaises herbes et corbeaux. Le bastion des Semeurs était devenue une organisation incontournable, chacun se devait dorénavant de le savoir.
En charge de RP dans son ensemble,
Disponible par pm jeu ou forum pour toute question ou initiative.

Répondre