Les Neufs Alignements - [Texte HRP]

Géographie, politique, magie, etc...

Modérateurs : Conseillers, Admins et GMs

Batsoleil
Tyrannosaurus
Messages : 2060
Inscription : sam. 9 juin 2007 à 00h10
Personnages : -Gontran Teogal, mage de 12e niveau, Ordonnateur de la Béatitude de Swimaf.
-[url="http://forum.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=345&t=18"]Archein Von Drekkenov, prince de Moriaquie, chevalier de l'ordre de la Wyverne.[/url]
Contact :

Les Neufs Alignements - [Texte HRP]

Message par Batsoleil » ven. 31 août 2012 à 13h54

Les Alignements
Image

Image

~ Sommaire ~

I. « C’est quoi ce truc ?! »

II. Les Concepts

Bien et Mal
Loi et Chaos


III. « À quoi ça sert, du coup ? »

IV. « Et comment on en change ? »

V. Définitions des alignements

Loyal Bon ou « Croisé »
Neutre Bon ou « Bienfaiteur »
Chaotique Bon ou « Rebelle »
Loyal Neutre ou « Juge »
Neutre ou « Indécis »
Chaotique Neutre ou « Esprit Libre »
Loyal Mauvais ou « Dominateur »
Neutre Mauvais ou « Malfaisant »
Chaotique Mauvais ou « Destructeur »


Image
Remarque : ce sujet peut également servir à déterminer l'alignement d'un Clan ou d'une Alliance.

Avatar de l’utilisateur
Meliäa
Antharas
Messages : 1429
Inscription : ven. 15 février 2008 à 17h16
Personnages : Narya, Kamaelle Libre
Elaëlin, Elfe empathe

Re: Les Neufs Alignements - [Texte HRP]

Message par Meliäa » ven. 31 août 2012 à 13h54

  • I. « C’est quoi ce truc ?! »
Les alignements représentent la moralité de votre personnage. Il sera défini par deux termes accolés :
  • — Le premier de ces termes définira le rapport à la Loi et au Chaos de votre personnages. Vous pouvez choisir entre : Loyal, Neutre ou Chaotique.
    — Le deuxième terme sera le rapport qu’entretient votre personnage avec le Bien et le Mal. Ici encore, trois choix possibles : Bon, Neutre ou Mauvais.
Ce qui nous donne, au final, 9 « alignements » possibles :
Image
Arrivés à ce point de l'explication, la majorité des gens qui ne sont peu ou pas habitués à utiliser l’Alignement ne comprennent pas toujours de quoi il s’agit. Ou plutôt, de quoi il ne s’agit pas. Car c'est un concept qui nécessite une première explication, avant l'utilisation, bien qu'il soit créé pour simplifier le Jeu de Rôle après coup.

Un alignement, c'est : le regard HRP du joueur et du reste de la population du serveur sur le personnage concerné.

Un alignement, ce n'est pas :
  • — Une définition « Objective, Universelle et Vraie dans la vie réelle » de ce qu’est le Bien et le Mal ;
    — Une vision de « Comment la société voit votre personnage » ;
    — Une vision sur « comment votre personnage se voit ».

En effet, une société et un individu se verront toujours comme « bons » vis-à-vis de leurs propres façon de penser. Tout est relatif, et dépend de la « référence » prise comme base.
Spoiler:
Exemples simples :
— Pour un Nécromant, il est normal, et donc « bien », d’étudier la mort et d’utiliser une magie offensive, car pour lui la « fin justifie les moyens ».
— La Société des Sombres (dans sa majorité) trouve « Bien » (utile, en l’occurrence) d'avoir des esclaves, et ne trouve pas spécialement « mauvais » le fait de tuer pour arriver à ses fins.
L'alignement est donc totalement HRP, et défini grâce à des concepts que nous avons déjà évoqués au dessus. Le Bien, le Mal, la Loi et le Chaos. On adoptera, ici et par convention, des définitions plus "absolues" du Bien et du Mal afin de disposer de références simples que nous pourrons tous partager.

Avatar de l’utilisateur
Meliäa
Antharas
Messages : 1429
Inscription : ven. 15 février 2008 à 17h16
Personnages : Narya, Kamaelle Libre
Elaëlin, Elfe empathe

Re: Les Neufs Alignements - [Texte HRP]

Message par Meliäa » ven. 31 août 2012 à 13h55

  • II. Les Concepts
Bien et Mal
Le Bien véhicule des idéaux tels que l’altruisme, le respect de la vie et la responsabilité vis-à- vis des êtres intelligents. Les personnages bons sont prêts à faire des sacrifices pour aider les autres.
Le Mal tend à opprimer et à tuer les gens, ou du moins à les faire souffrir. Certaines créatures d’alignement mauvais ignorent la compassion et tuent quand cela les arrange. D’autres sont activement malfaisantes ; elles tuent par plaisir ou pour obéir à leur dieu maléfique.
Préférer le Bien au Mal (ou inversement) peut être un choix conscient, comme dans le cas du paladin, qui décide de respecter les idéaux qu’il s’est fixés, ou du prêtre malfaisant qui sème la terreur pour plaire à son Dieu. Mais chez la plupart des gens, c’est plutôt une ligne de conduite jugée normale, sans qu’il ait été besoin de l’adopter sciemment.
De même, la neutralité découle souvent du refus de prendre parti pour le Bien ou le Mal, mais chez certains, c’est un engagement délibéré correspondant à une vision plus équilibrée du monde.

Les personnages bons font passer l’intérêt collectif avant leur intérêt personnel, sont du côté des faibles et font preuve d’altruisme. Ils protègent les innocents.
Les personnages neutres vis-à-vis du bien et du mal considèrent que bien et mal sont deux facettes d’une même réalité, que les deux tuent de toute manière, et que la nature agit sans jugement moral (les animaux tuent pour manger ou se défendre, la maladie frappe à l’aveuglette, etc.). Ils peuvent refuser de tuer les innocents mais ne seront pas pour autant disposés à se dévouer pour leur prochain. Leur attitude dépend des relations qu’ils ont forgées. Un personnage neutre peut se sacrifier pour sa famille ou sa patrie, mais pas pour des étrangers.
Les personnages mauvais font usage de violence pour arriver à leur fin, ils aiment infliger la souffrance et la mort. Ils cherchent à corrompre ou à détruire les innocents.

Loi et Chaos
La Loi défend des valeurs telles que l’honneur, la confiance, l’obéissance à l’autorité en place et le sérieux. Elle peut s’accompagner de défauts comme l’étroitesse d’esprit, l’adhésion sans condition à la tradition, l’habitude de juger les autres et le manque de facultés d’adaptation. Ceux qui la défendent affirment qu’elle seule peut donner naissance à une société dans laquelle les gens se défendent mutuellement et prennent les bonnes décisions, sûrs qu’ils sont que les autres agiront comme le devoir le leur commande.
Le Chaos est synonyme de liberté, d’adaptation permanente et de souplesse ; ses défauts étant bien souvent la témérité, l’irresponsabilité, un certain ressentiment contre l’autorité légitime et la propension à se livrer à des actes arbitraires. Ceux qui prônent le Chaos affirment que seule la liberté individuelle permet de s’exprimer pleinement et que c’est en l’accordant à tous que la société peut véritablement bénéficier du potentiel de chacun.
La neutralité à l’égard de la Loi ou du Chaos est souvent une position par défaut, lorsque l’on ne se sent pas particulièrement attiré par un "camp" ou par l’autre. Certains considèrent toutefois que la neutralité est hautement préférable à la Loi ou au Chaos, reléguant ces deux concepts au rang d’extrêmes accompagnés de leur lot de défauts.
Défendre la Loi ou le Chaos peut découler d’un choix conscient, mais la plupart du temps, il s’agit d’un trait de personnalité que l’on se reconnaît à l’usage.

Les personnages loyaux sont francs et honnêtes, ils respectent la parole donnée, l’ordre, la tradition, les règles, la hiérarchie, sont fidèles aux traditions et jugent défavorablement ceux qui n’accomplissent pas leur devoir.
Les gens neutres par rapport à la Loi et au Chaos sont naturellement respectueux de l’autorité, mais leur tempérament ne les pousse pas plus à obéir qu’à se rebeller. Ils sont honnêtes, mais les circonstances peuvent les inciter à mentir ou à abuser leur prochain. Ils peuvent considérer que ces deux forces sont nécessaires : le chaos est la force créatrice, le changement permanent, mais sans l’ordre, cela reste un bouillon informe ; la loi permet de canaliser cette puissance brute et sauvage et d’apporter l’innovation, mais un excès de loi amène à un immobilisme, à l’intolérance, à l’impossibilité d’évoluer et de s’adapter, à la sclérose, c’est-à-dire à la mort.
Les personnages chaotiques sont des personnages épris de liberté, des individualistes, ou encore des anarchistes. Ils obéissent à leur seule conscience, détestent qu’on leur dise ce qu’ils doivent faire, préfèrent les idées neuves aux traditions et respectent leurs promesses quand ils en ont envie.

Avatar de l’utilisateur
Meliäa
Antharas
Messages : 1429
Inscription : ven. 15 février 2008 à 17h16
Personnages : Narya, Kamaelle Libre
Elaëlin, Elfe empathe

Re: Les Neufs Alignements - [Texte HRP]

Message par Meliäa » ven. 31 août 2012 à 13h55

  • III. « À quoi ça sert, du coup ? »
L'alignement est mis en place pour :

1. Des raisons pratiques, et pour que tous (joueurs et Staff) puissent parler de « la même chose ». On pose ainsi une référence commune : chaque terme aura une signification définie, et connue de tous.

2. Donner des "guides" pour jouer la moralité — et donc une partie de la personnalité — de votre personnage de façon relativement cohérente, grâce à ces alignements.

3. Nous permettre de suivre les changements de personnalité de votre personnage, et éventuellement mettre le doigt avec vous sur des incohérences. Par exemple, le personnage « Bon » qui passe à « Mauvais » sans aucune explication, en deux jours, ou sans aucun Rp correspondant.

Avatar de l’utilisateur
Meliäa
Antharas
Messages : 1429
Inscription : ven. 15 février 2008 à 17h16
Personnages : Narya, Kamaelle Libre
Elaëlin, Elfe empathe

Re: Les Neufs Alignements - [Texte HRP]

Message par Meliäa » ven. 31 août 2012 à 13h56

  • IV. « Et comment on en change ? »
Rares sont les personnages à garder la même « moralité » toute leur vie ; chaque évènement vécu peut amener à changer la vision que votre personnage a du monde qui l'entoure. Et donc, par extension, il est possible de changer d’Alignement.

Pour savoir comment le faire en restant relativement cohérents, reportez-vous au tableau d'alignement. Vous constaterez qu'il y a deux colonnes distinctes :
Image

Image
Un changement d'alignement se réalise par un déplacement latéral dans l’une de ses barres, par rapport à votre alignement de départ. Cela semble simple sur le papier, mais en réalité ce n'est ni facile ni rapide. Il en faut beaucoup, en général pour vous faire passer de « Chevalier défenseur de la veuve et l’Orphelin » à « Bourreau Sanguinaire qui ne respecte rien ». Bien sûr, nous pensons que cela est possible, mais sûrement pas en 24h ou même en deux mois, à moins d'avoir assisté à trop d'horreurs et d'en avoir perdu sa santé mentale.
Afin de rester relativement cohérents, gardez à l’esprit qu’un déplacement latéral d'une « case » ne se fait qu’au bout d’un certains nombres de mois, voire d’années pour certaines personnes très « morales ».

Exemple : Jonas le Paladin passe de Loyal Bon à Loyal Neutre. Il n’a pas fait que sauter d’une case dans notre grille ; il commence aussi à considérer que la Loi est plus importante que le Bien, et que certaine fois l’ordre (la loi) mérite bien quelques morts.
Vous conviendrez, nous l’espérons, que cette transformation de point de vue ne se fera pas du jour au lendemain, ou du moins pas sans raison valable.

Avatar de l’utilisateur
Meliäa
Antharas
Messages : 1429
Inscription : ven. 15 février 2008 à 17h16
Personnages : Narya, Kamaelle Libre
Elaëlin, Elfe empathe

Re: Les Neufs Alignements - [Texte HRP]

Message par Meliäa » ven. 31 août 2012 à 13h56

  • V. Définitions des alignements
    Les diverses combinaisons entre le Bien, le Mal, la Loi et le Chaos définissent neuf alignements possibles. La description de chacun dépeint la "moralité type" de cet alignement.
    N’oubliez pas toutefois que les individus peuvent s’écarter de la norme, et qu’un personnage n’est pas obligé de respecter à la lettre les préceptes de son alignement ; il restera cependant plus proche d'un alignement — et donc d'un certain type de préceptes — que d'un autre, c'est le plus proche que l'on vous demandera de spécifier dans votre BG.

    Utilisez les descriptions suivantes comme des lignes directrices, pas comme un carcan destiné à contraindre sa conduite.
    • Loyal Bon ou « Croisé »,
    Un personnage d’alignement loyal bon a le comportement que l’on attend des défenseurs de l’ordre et de la Loi. Déterminé à lutter contre le Mal, il montre également la discipline nécessaire pour ne jamais cesser le combat. Il dit toujours la vérité, reste fidèle à la parole donnée, aide ceux qui sont dans le besoin et s’élève contre l’injustice. Il déteste voir les coupables impunis.
    C’est le meilleur alignement qui soit, car il combine honneur et compassion.

    ( 1. Toujours tenir parole. 2. Ne jamais mentir. 3. Ne jamais attaquer, blesser ou tuer un ennemi non agressif. 4. Ne jamais blesser un innocent. 5. Ne jamais torturer, pour aucune raison. Ne pas supporter la torture. 6. Toujours aider les autres 7. Toujours agir dans la légalité. 8. Respecter l’honneur, la loi, l’autorité, avoir de la discipline. 9. Le Loyal Bon travaille généralement bien au sein d’un groupe. 10. Ne jamais accepter « de l’argent sale ». 11. Ne jamais trahir un ami, pour aucune raison. )

    • Neutre Bon ou « Bienfaiteur »,
    Un personnage neutre bon fait de son mieux pour dispenser des actions bienfaisantes. Il aide les autres autant que possible. Il travaille main dans la main avec les rois et les juges, mais ne se sent pas obligé de leur obéir systématiquement.
    Cet alignement est le meilleur qui soit, car il permet de faire le bien sans être enfermé dans le carcan de la Loi.

    ( 1. Toujours tenir sa parole. 2. Il est très mal de mentir, sauf peut-être à une personne malfaisante. 3. Ne jamais attaquer, blesser ou tuer un ennemi non agressif. 4. Ne jamais blesser un innocent. 5. Ne jamais torturer. La torture est très difficile à comprendre, quelque soit la raison. 6. Ne pas tuer pour le plaisir, ou si une autre solution peut être envisagée. 7. Toujours essayer d’aider les autres. 8. Le Neutre Bon travaille généralement bien au sein d’un groupe. 9. Ne jamais accepter « de l’argent sale ». 10. Ne jamais trahir un ami. )

    • Chaotique Bon ou « Rebelle »,
    Un personnage chaotique bon agit selon sa conscience, sans faire cas de ce que les autres peuvent penser de lui. Il vit sa vie, mais cela ne l’empêche pas d’être gentil et bienveillant. Il croit en la bonté et au droit de chacun, mais n’apprécie guère les lois ou les règles. Il déteste les gens qui intimident les autres et leur disent quoi faire. Il suit ses propres préceptes moraux qui, bien que bons, ne sont pas forcément en accord avec ceux de sa société.
    C’est le meilleur alignement qui soit, car il fait rimer bonté et liberté.

    ( 1. Tenir sa parole vis-à-vis de toute personne bonne. 2. Ne mentir qu’au personne malfaisante 3. Ne pas attaquer ou tuer un ennemi désarmé. 4. Ne jamais blesser un innocent. 5. Ne jamais torturer pour le plaisir ou l’information. La terreur, l’impression, peuvent être tolérés. 6. Ne pas tuer pour le plaisir. 7. Toujours essayer d’aider les autres. 8. Se méfier de l’autorité, de la loi. 9. Le Chaotique Bon travaille généralement bien au sein d’un groupe, mais déteste les règles établies et les règlements inflexibles. 10. Ne jamais accepter « de l’argent sale ». 11. Ne jamais trahir un ami. )

    • Loyal Neutre ou « Juge »,
    Un personnage loyal neutre agit comme la loi, la tradition ou son code de conduite personnel le lui dictent. L’ordre et l’organisation sont vitaux pour lui. Il se peut qu’il suive un code constitué de ses propres règles, ou qu’il pense que l’ordre est nécessaire pour tous (auquel cas il est favorable à un gouvernement fort et organisé).
    Cet alignement est le meilleur qui soit, car il signifie que l’on est fiable et honorable, sans pour autant être fanatique.

    ( 1. Respecter sa parole d’honneur. 2. Ne mentir et ne duper quelqu’un que si c’est vraiment nécessaire. 3. Ne pas attaquer ou tuer un ennemi désarmé. 4. Ne jamais blesser un innocent. 5. Ne jamais torturer pour le plaisir. N’utiliser la torture que lorsque c’est absolument nécessaire. 6. Ne jamais tuer pour le plaisir. 7. Aider aussi souvent que possible ceux qui sont dans le besoin. 8. Le Loyal Neutre travaille généralement bien au sein d’un groupe, surtout si on a besoin de lui. 9. Il peut parfois accepter de « l’argent sale » 10. Ne jamais trahir un ami. 11. Possède une haute opinion de la vie et de la liberté individuelle. )

    • Neutre ou « Indécis »,
    Un personnage neutre fait ce qui lui semble bien. Il n’a pas vraiment d’opinion lorsqu’il s’agit de trancher entre le Bien et le Mal ou entre la Loi et le Chaos. Dans la plupart des cas, la neutralité représente une absence de convictions plutôt qu’un choix conscient. Le personnage a alors tendance à penser que le Bien vaut mieux que le Mal, car il préfère que ses voisins se montrent bienveillants plutôt que malveillants. Cela étant, il ne se sent nullement obligé de défendre la cause du Bien.
    En revanche, chez certains, la neutralité est une philosophie, un choix conscient. Pour eux, le Bien, le Mal, la Loi et le Chaos sont dangereux, comme tous les extrêmes. Ils prônent donc l’équilibre, qui leur paraît être le meilleur choix à long terme.
    C’est le meilleur alignement qui soit, car il permet d’agir naturellement, sans se laisser guider par ses préjugés ou ses impulsions.

    • Chaotique Neutre ou « Esprit Libre »,
    Un personnage chaotique neutre agit comme bon lui semble. C’est d’abord et avant tout un individualiste. Il accorde une immense valeur à sa liberté mais ne se sent pas concerné par la défense de celle des autres. Il évite l’autorité, déteste les restrictions et remet toujours en cause la tradition. Sa lutte contre la société organisée n’est pas motivée par des désirs d’anarchie, car un tel engagement devrait s’accompagner d’idées nobles (libérer les opprimés du joug de l’autorité) ou mauvaises (faire souffrir ceux qui sont différents de lui). Le personnage peut parfois être imprévisible, mais son comportement n’est pas totalement aléatoire. Face à un pont, il l’utilise ; il ne lui viendrait pas à l’idée de sauter dans la rivière.
    Cet alignement est le meilleur qui soit, car il permet de profiter de la vraie liberté, celle qui ne suit pas les restrictions imposées par la société, et il n’oblige pas à faire le bien à tout prix.

    ( 1. Il peut respecter sa parole... 2. Mentir et tromper s’il sent que c’est nécessaire. 3. Ne jamais tuer un ennemi désarmé, mais possibilité de le rendre inconscient, de le frapper "un peu". 4. Ne jamais tuer un innocent, mais possibilité de le blesser, ou de la kidnapper. 5. N’utiliser la torture que pour obtenir des informations, pas pour le plaisir. 6. Ne tuer qu’exceptionnellement pour le plaisir. 7. N’aider que rarement un individu sans une arrière pensée d’avantages à en tirer (ou si des témoins sont présents...). 8. N’avoir que peu de respect pour l’autorité, la loi. 9. Le Chaotique Neutre ne fonctionne pas très bien en groupe. Il a une forte tendance à faire ce qui lui plait, à faire le contraire de ce qu’on lui ordonne... 10. Accepter généralement « l’argent sale » ou les objets. 11. Ne trahir un ami que si c’est nécessaire (et intéressant). )

    • Loyal Mauvais ou « Dominateur »,
    Un individu loyal mauvais prend tout ce qu’il désire, dans les limites de son code de conduite, mais sans se soucier de ceux à qui il peut faire du mal. Pour lui, les traditions, la loyauté et l’obéissance ont de l’importance, mais pas la liberté, la dignité ou la vie. Il suit les règles existantes, mais sans pitié ni compassion. Il accepte la hiérarchie, et même s’il préfère diriger, il est tout à fait disposé à obéir. Il condamne les autres, non pas en fonction de leurs actes, mais en fonction de leur race, de leur religion, de leur nationalité ou de leur rang social. Il répugne à violer la loi ou à revenir sur ses promesses, en partie par sa nature, mais aussi parce qu’il fait confiance à l’ordre établi pour le protéger de ceux qui s’opposent à lui sur des questions d’ordre moral.
    Certains loyaux mauvais se fixent eux-mêmes des limites, telles que ne jamais tuer de sang-froid (ils chargent leurs sbires de le faire à leur place) ou ne pas maltraiter les enfants (sauf lorsqu’il n’est pas possible de faire autrement). Ils pensent que ces règles de conduite les placent au-dessus des malfaisants sans scrupule. Le baron qui exploite son peuple et complote sans cesse pour étendre son pouvoir est loyal mauvais. Il arrive que des individus ou des créatures appliquent les préceptes de cet alignement avec un zèle que ne renieraient pas les croisés des forces du Bien. Ils n’hésitent pas à nuire aux autres s’ils y trouvent leur intérêt et prennent plaisir à promouvoir la cause du Mal. Il est possible qu’ils y voient l’accomplissement de leur devoir vis-à-vis de leur dieu ou de leur maître.
    C’est l’alignement le plus dangereux qui soit, car il applique le mal avec raison, intentionnellement, et souvent avec succès. Les êtres loyaux mauvais sont parfois dits diaboliques, pour la simple raison que les diables sont l’incarnation de cet alignement.

    ( 1. Respecter sa parole d’honneur. 2. Mentir et duper tous ceux qu’on n’estime pas vraiment. 3. Possibilité de tuer ou non un ennemi désarmé. 4. Ne jamais tuer un innocent, mais le blesser, le séquestrer, lui faire peur... 5. Ne pas torturer pour le plaisir, mais pour obtenir des informations. 6. Ne pas tuer pour le plaisir, mais toujours pour une bonne raison... 7. Possibilité d’aider ou non quelqu’un dans le besoin. 8. Respecter l’honneur et la discipline... Que la loi se débrouille elle-même. 9. Le Loyal Mauvais ne travaille en groupe que pour atteindre ses propres objectifs. 10. Accepter ou non de « l’argent sale ». 11. Ne jamais trahir un ami. )

    • Neutre Mauvais ou « Malfaisant »,
    Un individu neutre mauvais se livre à tous les actes qu’on lui laisse faire. Il ne pense qu’à lui. Il se moque des gens qu’il tue, par profit, pour le plaisir, ou tout simplement parce qu’ils le dérangent. Il n’apprécie pas particulièrement l’ordre ; il se dit que le fait de respecter la loi, un code de conduite ou les traditions ne le rendra pas meilleur ou plus noble. Il n’affiche pas pour autant cette recherche permanente de l’affrontement qui est la marque des êtres chaotiques mauvais. Le criminel qui vole et tue pour satisfaire ses envies est neutre mauvais.
    Certains malfaisants érigent le Mal en idéal et le propagent avec acharnement. La plupart du temps, ils sont dévoués à un dieu ou à une société secrète maléfiques.
    Cet alignement est le plus dangereux qui soit, car il représente le Mal à l’état brut, sans honneur ni nuance.

    ( 1. Ne pas nécessairement tenir sa parole vis-à-vis de quelqu’un. 2. Mentir et tromper à volonté. 3. Tuer avec plaisir un ennemi désarmé. 4. Blesser et utiliser sans scrupule un innocent, le tuer si c’est nécessaire. 5. Utiliser la torture pour obtenir des informations, et le faire dans la bonne humeur. 6. Possibilité de tuer pour le simple plaisir. 7. Aucune envie d’aider autrui sans la promesse d’une bonne récompense. 8. Ne travailler en groupe que pour parvenir à ses fins. 9. Accepter sans hésitations de “l’argent sale”. 10. Trahir un ami si cela sert ses intérêts. 11. Avoir peu de respect pour la vie d’autrui. )

    • Chaotique Mauvais ou « Destructeur »,
    Un individu chaotique mauvais fait tout ce que lui dicte sa cupidité, sa haine ou sa soif de destruction. Il s’énerve facilement, est sadique, violent et totalement imprévisible. Quand il veut quelque chose, il se montre brutal et impitoyable. S’il s’est donné pour but de propager le Mal et le Chaos, c’est encore pire. Fort heureusement, ses plans sont tout sauf bien préparés et les groupes qu’il constitue ou auxquels il se joint sont très mal organisés.
    La plupart du temps, les êtres chaotiques mauvais ne coopèrent que sous la menace et leur chef ne reste en place que tant qu’il peut contrer les tentatives visant à le renverser ou l’assassiner. L’ensorceleur dément qui cherche à se venger du monde entier en semant la destruction autour de lui est chaotique mauvais.
    C’est l’alignement le plus dangereux qui soit, car il représente la destruction, non seulement de la beauté et de la vie, mais aussi de l’ordre sur lequel cette beauté et cette vie s’appuient. Les individus chaotiques mauvais sont parfois dits “ démoniaques ”, pour la simple raison que les démons sont l’incarnation de cet alignement.

    ( 1. Ne tiens sa parole que rarement. Aucun sens de l’honneur. 2. Mentir et Tromper tout le monde. 3. Attaquer et tuer un ennemi désarmé aussi souvent que possible (c’est le moyen le plus sûr). 4. Maltraiter et/ou tuer un innocent sans une seconde d’hésitation (ou pour le plaisir). 5. Utiliser la torture pour des informations et le plaisir. 6. Tuer pour le simple plaisir de tuer. 7. N’aider quelqu’un que si cela correspond à une envie soudaine... 8. Mépriser l’honneur et l’autorité et la discipline. Ce ne sont que des faiblesses. 9. Le Chaotique Mauvais ne fonctionne pas bien dans un groupe. Il passe son temps à vouloir commander, à désirer le pouvoir. 10. Toujours prendre de “l’argent sale”. 11. Trahir n’importe qui... Après tout, les amis ça se retrouve... 12. S’associer surtout avec d’autres caractères malfaisants, mauvais. )



Écrit par Meliäa, à partir d'un texte de Batsoleil et de sources extérieures.

Répondre