[Bgsombre] Ilphrin Nodel'fin

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillères, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Edora
Princess Molrang
Messages : 189
Inscription : ven. 9 septembre 2011 à 16h56
Personnages : Edora
Ilphrin Nodel'fin

[Bgsombre] Ilphrin Nodel'fin

Message par Edora » ven. 1 juin 2012 à 09h54

Nom : Ilphrin
Prénom : Nodel'fin
Surnom : Aucun pour le moment
Titre : Aucun pour le moment
Age : 220 ans
Sexe : Mâle
Race : Sombre

Métier : Mage
Compétences : Calligraphie , recherche en magie noire , adepte de la nécromancie et maîtrise du vent.
  • Combat :
    Magie : Spellhowler
Métamorphoses : Aucune

Alignement : Loyale Mauvais
Allégeance au Dragon : N'a pas encore la connaissance pour
Langues parlées : Sombre et brides de communs

Description physique :/b]
Spoiler:
Un corps finement musclé , un visage fin , un regard noire et dur . Il ne quitte presque jamais son air sérieux . Il porte sur lui un simple linge noir qui recouvre la totalité de son corps , le seul accessoire visible est une ceinture faite d'une corde relativement large qui retient une lame presque aussi courte qu'une dague .
Sous se linge , il porte une armure légère de couleur noire qui ne recouvre que les parties vitale de son corps pour ne gêner en aucuns cas ces mouvements lors d'un possible combat .
Caractère : Détestable envers les déviants et les non sombres
Autres : Un peu hautain envers ceux qui ne pratiquent pas la magie noire

Situation financière : . Sa richesse c'est sa connaissance , il ne possède rien si ce n'est une épée , une armure et son linge noir pour le moment.
Comportement social : Très à l'aise avec les siens surtout si ces derniers pratiquent la magie et / ou possèdent un savoir qui lui est inconnu. Pour le reste c'est un sombre shileniste.
Type d’éducation reçue : Bonne avec un respect profond pour l'autorité .
Popularité et/ou influence : A voir à l'avenir.
Pensée politique : Aristocratique.

Croyances :
  • Einhasad : Mépris
    Gran Kain : Curiosité
    Eva : Mépris
    Shilen : Vénération
    Sahya : Inconnu
    Pa’agrio : Inconnu
    Maphr : Mépris

Relations extérieures :
  • Elfes : Sous-race la pire de toute selon ce qu'il a lu dans les livres
    Humains : Trop imprévisible , trop libres .
    Kamaels : Inconnus
    Nains : Bons a ramassé les piécettes
    Orques : Gros tas de chaire sans cervelle
    Sombres : L'élite
Dernière modification par Edora le mer. 20 juin 2012 à 10h43, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Edora
Princess Molrang
Messages : 189
Inscription : ven. 9 septembre 2011 à 16h56
Personnages : Edora
Ilphrin Nodel'fin

Re: [Bgsombre] Ilphrin Nodel'fin

Message par Edora » ven. 1 juin 2012 à 11h23

Chapitre 1 : Dévoué il sera .

Trois strider's fendent la nuit à vive allure, à la tête de ce petit convoi Kelnozz Nodel'fin légendaire magicien ayant formé un nombre conséquent de sombres dans la petite Académie de magie isolée de Zenche.Derrière lui, sur les autres montures ce qui semble être des soldats, tout ce petit monde se dirige à vive allure vers le temple de l'île. Une île perdue au milieu de rien et baignée de magie noire . Une petite terre secrète où se cachent de nombreux Elfes noires dévoués à Shilen, formés pour la servir.
Rapidement le temple est en vue, les trois strider's stoppent leur course devant sa porte, Kelnozz descend de sa monture prestement, le sombre est visiblement préoccupé. Il se présente devant l'entrée pour y donner trois coups de poings qui résonnent dans la nuit. La lourde porte de bois s'ouvre, un prêtre accueille le mage qui s'incline devant lui .

"Kelnozz Nodel'fin Vendui , nous vous attendions , hâtez vous. "

Les deux sombres s'enfoncent dans le temple où règne une agitation inhabituelle, agitation provoquée par une sombre couchée à même le sol sur un large linge. Kelnozz écarte poliment les quelques prêtres qui l’empêchent encore de voir la responsable de tout ce mouvement puis il pose un genoux à terre et se penche près du visage de la femelle .

"Nadranil mon épouse, enfin le moment est venu, tu dois tenir le coup, il ne mettra pas bien longtemps à sortir. Je l'imagine pressé de rejoindre son peuple. C'est un Nodel'fin."

En effet il ne fallut pas longtemps avant que la belle Nadranil mette au monde un petit mâle. La sombre semblait rompue par la douleur mais heureuse d’offrir un fils à son aimé et bien sur à Mère.
Rapidement trois prêtres prennent en main le nouveau né après avoir coupé le cordon qui relie le petit sombre à sa mère. L'un d'eux récupère les fluides et les offrent à Shilen comme le rituel le veut alors que les deux autres procèdent à l'incision sur le nombril de l'enfant.
Kelnozz se redresse alors, il relève fièrement la tête vers la statue de mère et d'une voix grave il dit :

"Oh puissante déesse voilà mon présent, il portera le nom de son frère mort pour te servir, Ilphrin ."

Kelnozz s’avançât vers les prêtres afin de prendre l'enfant. Le petit Ilphrin pleure toutes les larmes de son corps dans les bras de son père qui délicatement le plonge dans le bassin en prononçant la phrase rituelle :

"Whol shilen, wun ukt(ilta) vlos, wun ukt (ilta) hiyk, wun ukt (ilta) fuma."

Ce n'est que trois bonnes heures plus tard que Kelnozz sortit du temple son enfant dans les bras, suivis de près par sa femme encore faible et soutenue par les deux soldats.
Ce père tout fier de porter son fils s’écria alors :

"Il est temps mes frères d'aller présenter mon fils à l'Académie de magie. Il sera puissant et influent, tout le monde doit savoir qu'Ilphrin sera le plus grand mage sombre que notre Académie ait formé .

Chapitre 2 : L'enfance d'un passionné . A peine sorti du ventre de sa mère le jeune sombre fut exposé à de multiples sources de magie noire. Il fut très rapidement mis dans le bain bercé par les paroles shilenistes de Nadranil avec qui il restât constamment pendant les cinquante premières années de sa vie .
Eduqué à la dur, le jeune sombre apprit très vite à lire et à écrire ou plutôt à dessiner.
La calligraphie est un des premiers arts enseigné à l'académie, l'enfant montrera vite un don certain pour l'art de l'écriture sous la surveillance éloignée de son père qui ne pouvait lui même lui donner des leçons car très occupé. Kelnozz dirige l'académie et à ce titre il a en charge la formation des jeunes nécromanciens et surtout direction de l'armée locale. Mais il a toujours pensé que ce serait temporaire , il avait prévu que si un fils il avait, il le prendrait sous son aile dés que ce dernier serait en âge de se battre. C'est ce qu'il fit. A l'académie les jeunes sombres se voyaient offrir une épée à 50 ans, ce lors d'un rituel d'initiation au temple .

"Mon fils, te voilà en âge de porter une arme, te voila en âge d'apprendre à t'en servir. Entailles toi le bras avec cette lame et fait don de ton sang à notre Déesse mère, à partir de ce jour, je te formerai aux arts nobles de notre race ."

Ilphrin s’exécuta sans discuter, il hocha la tête et se mit à genoux devant la statue de Shilen. il prit quelques secondes pour détailler son arme, une courte lame parfaitement forgée et si bien polie qu'il voyaiit son visage s'y refléter. Le regard du jeune sombre se posa alors sur la statue magistrale de la Déesse mère et d'un coup sec il s’entailla profondément le bras .
Le sang coula abondamment le long de la tranche de l'épée pour verser dans la vasque qui se trouvait aux pieds de la statue .

"Par ce don mon fils tu offres ta vie à notre Déesse, te voilà prêt à recevoir de ton père l'apprentissage que tu mérites. Grande est ta destinée, il est temps pour le peuple sombre de montrer au monde qu'il détient la vérité et le savoir. Et tu te battras pour cela une fois que tu seras prêt."

Ilphrin se contentât d'un hochement de tête appuyé vers son père . Il comprenait déjà qu'il n'allait pas avoir une vie facile . Et c'est ainsi que débutât sa formation . Une formation quasi militaire mêlant magie et combat à l'épée .
Les premiers temps tout se faisait aux alentours de l'académie en compagnie des autres jeunes sombres mâles et femelles . Tantôt ces petites bouilles à la peau grise tapaient sur des mannequins ou des esclaves nains . Tantôt ils se retrouvaient en salle de cours pour recevoir les bases de la pratique magique . Magie du vent, Nécromancie , tout y passait et ce dans une ambiance des plus studieuses .
Aucun écart de conduite n'était accepté et cela Ilphrin en avait plus que conscience puisque chaque matin tous les élèves passaient devant les geôles qui étaient prévues pour les désobéissants , les déviants et les prisonniers de guerres .
De plus il n’était pas rare de voir des élèves fouettés sur le parvis de l'académie pour un simple petit écart de conduite , que l'enfant soit fils ou fille de noble ou pas .

Une fois les bases de combat et les bases magiques acquises, il étant tant de voir ce que cela pouvait donner sur le terrain . Oh ce ne fut qu’après quinze années de théorie qu'il put enfin savoir ce qui l'attendait mais pour un sombre cela n’était pas grand chose . Il était hâtif voir même très hâtif , ce qui ne plaisait pas tant que ça à son père .
Alors pour lui donner une bonne leçon et lui faire savoir qu'il devait être encore humble du haut de ces 65 ans son père lui concocta une petite surprise qui allait laisser une trace indélébile dans la tête du jeune sombre .
Un beau matin Ilphrin se dirigeât vers la pièce à vivre de l'académie, là ou tout les élèves se rassemblaient pour manger . La salle était étrangement déserte. Pas vraiment préoccupé par cette originalité Ilphrin prit une pomme et allât se poser a table . Un brin joueur, il la jetât en l'air et d'un geste vif il la coupât en deux, ce en plein vol avec ça lame . C'est alors qu'un fort courant d'air soufflât dans la pièce , toute la pièce plongeât dans la pénombre . Les bougies , les torches , la cheminée rien ne résistât au souffle glaciale qui parcourât alors le refectoire .
Ilphrin déjà bien courageux et téméraire brandit son épée et se mit en garde .

"Qui est là ? qui êtes-vous? Allons, montrez vous que je vous fasse jouir de la tranche de ma lâme !"

C'est une voie reconnaissable entre toutes qui se fit entendre, celle de son pére .

"Tu es une tête brûlée, il est temps pour toi de sentir la peur , la rage , et de gouter à la chaire et au sang."

Sans que le jeune sombre puisse y faire quelque chose il se fit prendre par l'encolure de sa robe , un sac lui fut mis sur la tête et il se retrouvât tel quel sur un monture avec son père.
Deux ou trois heures de route plus tard le jeune sombre fut jeté à terre et la voix de son père se fit à nouveau entendre .

"Ha tu te crois capable de te battre Ilphrin , alors vas y , prouves ta valeur. Je suis ton seul juge."

D'un coup de pied le jeune sombre fut poussé dans une fausse de cinq mètres de profondeur et d'une trentaine de large . Ilphrin était tremblant , il ne savait absolument pas ou il était , son père se tenait au dessus de lui les bras croisés tout en gardant un silence qui allait devenir pesant jusqu’à ce que ...
Oui , un bruit lointain mais reconnaissable entre tous se fit entendre , c’était un troupeau de bêtes affolées qui arrivaient au loin mais lesquelles ? Quelles abominations allait- il combattre pour prouver à son père qu'il était un bon combattant ?
Le jeune sombre sortit son épée et mit un genoux à terre les yeux fermés , au loin un nuage de poussière puis huit silhouettes énormes . Ilphrin ouvrit les yeux et pris conscience de la dangerosité de la chose . Huit énormes Buffalo lui fonçaient dessus ne faisant aucunement attention au trou de la fausse .
La première bête tombât au sol et glissât jusqu'aux pieds du jeune sombre qui avec habilité plantât son épée dans le crâne de la pauvre créature à demie consciente . Puis il se relevât en sautant à deux mètres de haut pour s'appuyer contre la paroi de la fausse et se propulser vers l'avant.
Il atterrit sur le Buffalo le plus éloigné de tous et d'un geste il envoyât un courant d'air puissant vers l’arrière qui fit chuter deux des créatures , déstabilisant les autres . Quelques secondes plus tard il plantât son épée dans le flanc de sa monture de fortune et sautât de cette dernière en restant accroché à son arme pour déchirer la chaire de celle-ci l'entrainant au sol.
Mais le jeune sombre n'eut même pas le temps de souffler qu'il se fit balayé par un des Buffalos rescapés , se faisant broyé les os contre la paroi dans un craquement . Le bruit fit froncer les sourcils de père d'Ilfrin qui soupira avant de faire claquer ses doigts. Il mit en fuite les quelques bêtes encore en condition de faire du mal à Ilphrin .

"Alors mon fils ? Pas capable de battre quelques bêtes sauvages ? Qu'est ce que cela serait si en face de toi il y'avait un nombre similaire d'êtres doués d'une intelligence bien supérieure ?"

A demi conscient le jeune sombre n'eut même pas la force de répondre à son père , il s’écroulât au sol dans son propre sang. Rapidement il fut envoyé au centre de soin de l'académie et il y restât plus d'un mois . Un mois pendant lequel son père et sa mère lui firent la leçon .
Mais ils ne nièrent jamais que le jeune Ilphrin fit tout de même preuve d'un rare courage . La punition oui mais pas sans encouragements .

Chapitre 3: L'heure du départ. Deux cent dix ans d'entrainement, deux cent dix ans de loyauté qui allait être enfin récompensé. Ilphrin était devenu le plus doué des élèves de l'académie de Zenche.
Son père et sa mère étaient plus que fiers de la route que prenait le sombre. Ilphrin était devenu puissant, musclé et beau . Et cela, il en était parfaitement conscient .
Sur de lui il avait demandé à son père de prendre une place de choix à ses cotés. Comblé par sa progéniture décidément très douée, il le fit entrer au conseil des enseignants de l'académie et ça sans que personne ne s'y oppose. Ce n’était pas du pistonnage mais quelque chose de mérité.
Ilphrin en plus d’être doué en magie et en combat était aussi un expert dans l'art d'éliminer ses confrères trop faibles afin de rester devant. Après tout c'était un usage ancré dans les traditions sombres et c'est ainsi qu'il se fit accepter à cette place.
Néanmoins Ilphrin n’était pas du genre à se reposer sur ses lauriers, bien au contraire, il continua son entrainement, jour après jour, il se leva à l'aube pour partir à la chasse. Fort de sa maîtrise des arts sombres, il prit part à de nombreuses batailles visant à défendre l'île de toutes les attaques extérieures et ce pendant dix ans. Dix années pendant lesquelles beaucoup de choses allaient changer sur le continent éloigné d'Elmoraden. Plus précisément une ville envoyait régulièrement des missives au père d'Ilphrin via les navires qui venaient se ravitailler dans le petit port de Zench .
Bien des nouvelles furent heureuse , une guerre visiblement gagnée puis peu après quelque chose que tous les prêtres locaux avaient ressenti. Le retour de mère, il était soit disant proche, si proche que le conseil fut réuni en toute hâte . Le père d'Ilphrin en armure d'apparât se plaça donc devant l'assemblée composée de mages, tous plus puissant les uns que les autres, et biensur de son fils, lui aussi revêtu d'une armure de grande qualité pour l'occasion, armure qui mettait en avant le jeune corps musclé du sombre.
"Grand conseil de Zenche ce jour restera à jamais dans nos mémoires comme celui où notre race prend son destin en main poussée par le retour de notre Mère à tous. J'ai reçu ce matin même une missive de Shel'oloth qui appelle toutes les forces sombres à se rassembler là bas sur le continent d'Elmoraden. Et j'ai pris la décision d'y envoyer mes meilleurs éléments.
Mon fils tu prendras la tête des effectifs qui partiront pour la cité mère , tu as toute ma confiance. Ta mission sera d'offrir tes services aux autorités locales. Tu leurs apportera mon présent : Vingt hommes en armes et armures, ainsi que quelques coffres de pierres précieuses."


Ilphrin s'inclina devant son père avant de prendre la parole devant l'assemblé .

"Père je vous ferai honneur et vouerais ma vie pour la Déesse comme je l'ai fait ici .
Que l'ont me prépare un navir , nous partons demain à l'aube"


Et c'est ainsi que le conseil approuva le départ d'Ilphrin vers sa destinée. Le jeune mage fit son adieu à l'île de Zenche, très droit et sérieux, Ilphrin n'avait pas beaucoup de proches, il posa la main sur l'épaule de chacun d'entre eux en guise de salut.
Au petit matin, il enfila son armure la couvrant d'un linge noir puis passa à sa taille une large corde à laquelle il accrocha son épée , l'épée de ces cinquante ans.
Il embarquât ensuite sur le navire avec les vingt hommes que son père lui avait confié afin de mettre le cap vers le port de Shel'oloth.
Averti, il prit soin de dire au capitaine du navire d'accoster de nuit pour ne pas éveiller les soupçons des autres cités du continent .
Après deux mois de voyage les cotes de Shel'Oloth était enfin en vue. Notre jeune sombre avait alors deux cent vingt ans.
Qu'allait il devenir ? Seul l'avenir nous le dira .
Dernière modification par Edora le mer. 20 juin 2012 à 11h30, modifié 13 fois.

Avatar de l’utilisateur
Edora
Princess Molrang
Messages : 189
Inscription : ven. 9 septembre 2011 à 16h56
Personnages : Edora
Ilphrin Nodel'fin

Re: [Bgsombre] Ilphrin Nodel'fin

Message par Edora » mer. 20 juin 2012 à 18h58

Chapitre 4: Notre destin.

Quelques minutes après l'arrivée d'Ilphrin a la citée Mère il fut accueilli par ce qui allait devenir son futur . Une semblable magnifique aux cheveux longs et soyeux , à la silhouette parfaite , au regard brillant et doré. Cette dernière l’accompagnât à sa demande au temple , faire un don à mère c'était quelque chose d’obligatoire pour Ilphrin après deux mois de mère .
Quel moment pour le sombre ce temple était a la hauteur de la réputation de l'endroit : immense , plein de vie et de fidèles , la souffrance de Mère se ressentait partout et cette souffrance il l'a partagerait pour mieux la comprendre .
Une fois que le rituel fut terminé Ilphrin demanda a ça semblable de lui présenter les autorités locales
, elle le fit rapidement ,il ne fut donc pas longtemps avant que notre sombre rencontre la Valsharess . Cette rencontre il l’appréhendait , allait-elle l'accepter ? allait elle le comprendre et détecter ses dons ?
Oui elle allait le comprendre , la sombre s'approcha de lui alors qu'il était pensif et avec voie d'une sagesse indéfinissable elle le rassura rapidement .
très vite elle lui donna un toit , Ilphrin et ses hommes étaient donc installés dans la grande cité sombre d'Oren .
Il y avait tant de choses à apprendre , les fontaines , les effets du sang mais tout était si palpitant , tout était si clair et proche .
De plus la belle sombre qu'il avait rencontrée à son arrivée mit ses talents de calligraphe à profit et cela allait occuper une bonne partie de ces nuits où il allait prendre un plaisir indéfinissable a la dessinée cherchant nuitée après nuitée une idée de tatouage qui lui irait le mieux possible .
Cette tâche allait provoquer de nombreuses rencontre avec la belle , les deux sombres allaient apprendre à se connaitre doucement mais surement . (Les croquis de Jasdriane)

Cependant il fallait penser à la mission principale aussi , pourquoi était-il la ? Pour le retour de Mère , il lui faillait prouver ses talents et sa foi , pour la foi ses nombreuses visites au temple ne laissaient que peu de doutes , pour ce qui est des talents il lui faillait une mission , entrer dans l'organisation .
C'est là que le Senger entra en jeu , un sombre fier , droit et organisé issus d'une famille noble et reconnue comme celle d'Ilphrin, en gros un frère qui ressemble à s'y méprendre a ceux que l'on peut rencontrer dans les légendes que la mère de notre sombre lui contait alors qu'il n'avait que quelques années . Ce dernier le mit sur la piste du Sssiks Olath , cette organisation était vouée au retour de mère .
A partir de là rien d'autre ne comptait plus que cette proposition dans sa tête .
Conscient de l'importance de la tâche il se mit rapidement au travail en aidant une autre sombre , la plus curieuse de toutes . Il remplit une partie de mission avec elle , jusqu’à ce que cela arrive aux oreilles de la Valsharess qui lui proposa elle même de rejoindre le Sssiks Olath avec la sagesse et la douceur qui la caractérise .
Ilphrin s’inclina alors devant sa supérieure avant de repartir dans les profondeurs de la citée Mère , satisfait et fier de son intégration , c'était ce que voulait son père et il avait réussi . Certes ce n’était que le début d'une nouvelle vie mais Ilphrin allait avoir la chance de participer à la plus grande aventure que la race sombre allait vivre .
Spoiler:
Maj clantage Sssiks Olath

Avatar de l’utilisateur
Edora
Princess Molrang
Messages : 189
Inscription : ven. 9 septembre 2011 à 16h56
Personnages : Edora
Ilphrin Nodel'fin

Re: [Bgsombre] Ilphrin Nodel'fin

Message par Edora » mer. 1 août 2012 à 19h44

Chapitre 5 : L'isolement

L
e vent glacial des alentours du village nain vient percuter le visage d'Ilphrin, aussi mordant que des milliers de lames aiguisées qui viendraient frapper le visage du sombre.
Le mâle se trouve au dessus de la forêt locale juché sur un rocher droit comme un "i" à la merci des éléments.
Son visage est dur, ses yeux bardés de vaisseaux rouges de sang qui contrastent avec la noirceur naturelle de son regard.
Il tient son épée de la main droite non pas par la garde mais par la lame où glissent les quelques gouttes de sang venant de la chaire tranchée, abîmée de la main du sombre.
Soudain Ilphrin remarque un mouvement entre les conifères, son regard se concentre, la bête est à cinquante mètres, le jeune mâle soulève alors son bras droit et lance son épée qui courte, prend un mouvement rapide et circulaire.
L'arme tranche de part en part l'animal alors qu'un cri puissant sort de la bouche d'Ilphrin . Un cri haineux, pleins de rage.
Il descend alors de son promontoire à l'aide de quelques courts sauts et se dirige d'une course rapide vers l'animal récupérant son épée plantée dans un arbre pour venir s'acharner sur la bête et la réduire en bouillie.
Il se retrouve à genoux dans la neige l'épée encore plantée dans la créature.

"Jasdriane !!!!" Criat-il .
Pour comprendre la raison de son état il allait falloir revenir quelques jours en arrière. Ilphrin revenait d'un voyage qui certes long, fut motivé par le désir de retrouver sa compagne. Au retour il courut vers cette dernière qui n'affichait pas le visage radieux qui marqua l'esprit d'Ilphrin à leur rencontre.
Il allait très vite comprendre pourquoi, cette dernière serait sur le point de retrouver son amour de jeunesse.
Le regard d'Ilphrin devint alors aussi glacial que les terres du nord, silencieux il se retourna quelques instants, faisant dos à la jeune sombre.


"Je ne te ferais rien, mon éducation m'a appris a contrôler certaines pulsions mais attention au jugement des autres. Maintenant je m'en vais ma fierté étant atteinte ne t'attend pas à me revoir avant un long moment "

Puis le sombre disparut dans la nuit rouge de Shel'oloth, c'est la dernière fois d’ailleurs qu'il fut vu là bas.
En effet sans même attendre les premières lueurs du jour il partit sans même prendre de quoi se changer, juste lui et son épée le tout dans un silence de mort.
Puis il prit la direction du nord pour se changer les idées en partant sur des terres dures et inhospitalières. Un retour vers la nature sans auberges pour se nourrir, sans toit pour se protéger cela serait un bon moyen d'oublier sa peine en se concentrant sur de la survie pure.
Les alentours d'Hindemith seraient l'endroit parfait pour cela. Mais cela n'allait pas se dérouler comme prévus, il faut revenir au moment où Ilphrin se tient aux pieds de la créature déchiquetée par la rage du sombre, déchargeant son surplus de haine sur la moindre bête qu'il croisait. Ça ne serait pas une action dont il serait fier mais cela sauverait quelques vies évitant ainsi un chaos qui ferait encore plus de tort à sa race.

Quelques jours passèrent où il ne prit aucun repos, traquant les proies les une après les autres jusqu’à tomber sur un corps gisant à terre, un corps qui n'avait pas goûter au tranchant de son épée.
Dernière modification par Edora le jeu. 2 août 2012 à 14h28, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Edora
Princess Molrang
Messages : 189
Inscription : ven. 9 septembre 2011 à 16h56
Personnages : Edora
Ilphrin Nodel'fin

Re: [Bgsombre] Ilphrin Nodel'fin

Message par Edora » jeu. 2 août 2012 à 17h15

Spoiler:
[ image externe ] Ce chapitre contient des scènes de nudité.

Chapitre 6 : L'état sauvage

L
e corps en question était celui d'une sombre, elle était couverte de déchirures la neige autour d'elle ayant prise une teinte rouge. Ilphrin s’approcha donc mais discrètement, se cachant derrière un des arbres qui entouraient le corps. Il observa la sombre quelques minutes, immobile prêt à bondir au cas où le fautif de ce carnage pointerait le bout de son nez. Mais rien, un silence de mort rompu de temps à autre par les quelques oiseaux survivant à l'hiver du nord. Alors, du bout de son épée Ilphrin décida de toucher le corps de la femelle, son ventre faisait de lents allés et retour presque imperceptibles, elle était vivante !
Complètement nue, ses cheveux étaient longs et étalés dans la blancheur de la neige leur noirceur contrastant avec cette dernière.

Ilphrin se mit donc en quête de bois rassemblant rapidement les branches en un tas prés de la sombre, puis d'un petit sort de vent les séchant pour allumer un feu puissant visant à réchauffer l'endroit un minimum pour tenter de réveiller sa semblable.
Voyant que cela ne marchait pas il prit sur lui de la toucher, un doigt sur son épaule, une faible poussée et elle se mit à bouger, grognant un peu même.
Il recommença donc et réussit à faire que la sombre ouvre les yeux, très peu dans les premières secondes avant de laisser toute leur splendeur éclater sous le visage d'Ilphrin.
Il n'avait jamais vu tel regard, des yeux dorés posés sur un visage d'une beauté infinie, troublante et peu commune. Il en resta béat ce qui allait le desservir puisque la sombre lui sauta au cou tentant de le mordre complètement apeurée par cette rencontre, mais sans force la femelle retomba aussitôt dans l’inconscience.
Dubitatif Ilphrin resta à la contempler en réfléchissant à ce qu'il allait faire de cette beauté agonisante mais agressive.
Agressivité qui se révéla une nouvelle fois puisqu'elle réussit à se relever rapidement afin de tenter de prendre la fuite ce qui provoqua un reflexe chez Ilphrin, il prit son épée, la lança comme il l'avait fait pour la créature mais cette fois sur une branche qui surplombait le chemin que prenait la femelle.
Cette dernière mit la sombre encore trop faible pour l'enjamber à terre, Ilphrin l'entendait grogner et lutter pour se relever sans succès.

"Par Shilen tu tiens à m'échapper toi, mais tu vas rester prés du feu que tu le veuilles ou non"

Dit-il avant de prendre la sombre sur lui en passant un bras sous ses jambes et l'autre sous sa nuque. La pauvre était couverte de crasse, son corps terriblement froid, ses cheveux sales et détrempés, son regard faible se posa sur le sombre et elle s'apaisa momentanément n'ayant plus la force de lutter.
Ilphrin la reposa donc prés du feu quelques minutes profitant de se répit pour établir un plan, il était clair qu'il ne la laisserait pas ici, Shilen le regardait et surtout il avait été charmé par cette créature, à tel point qu'il en oubliait sa rage, son regard étant redevenu ce qu'il était à l'origine.

La jeune sombre le caressait de son regard d'or qui trahissait cependant une crainte encore bien présente. Ilphrin faisait de même son regard à lui étant pleins de curiosité, qui était-elle ? Que lui était-il arrivé et surtout d'où venait-elle ? Car oui elle n’était pas vraiment comme les autres sombres. De petite taille elle arborait un physique original, une poitrine plus petite que la moyenne, elle était mince, sa taille était fine et marquée, son visage très fin et harmonieux, ses lèvres gourmandes d'un rouge sanguin et profond qui allait parfaitement avec la couleur de ses yeux.

Il faillait qu'Ilphrin sache, il la prit donc contre lui et se dirigea rapidement vers les mines naines au dessus de la forêt se disant qu'il trouverait bien un abri pour que la belle puisse être protégée des éléments.
Il trouva vite l'endroit, une vielle cabane construite entre deux rochers énormes, la petite bâtisse était faite de rondins bien disposés, une porte délabrée faite de planches fines la maintenait fermée et une cheminée sortait du toit sans qu'aucune fumée ne s'en échappe.
Pas de feu sans fumée, par ce froid il ne prit pas longtemps à Ilphrin pour comprendre que cet abri n’était pas occupé.

Il rentra alors à l’intérieur, maintenant la sombre contre lui, posant la tête de cette dernière sur son épaule pour redonner la liberté à l'une de ses mains qui servirait à attraper son arme au cas où, mais rien, l’endroit était vide.
Juste une table, un lit très sommaire fait de bois et de paille pour ce qui est du matelas, une cheminée surmontée d'une petite grille pour cuire la viande et de quoi faire chauffé de l'eau.
La première chose qu'il fit c'est d'installer sa trouvaille sur le lit, délicatement il la posa sur le dos , elle se rendormit immédiatement, les bras croisés sur sa poitrine et recouverts par une partie de sa chevelure de jais.
Pendant ce temps là, Ilphrin remit en état la cheminée qui, par chance contenait du bois sec en quantité, le feu allait donc bientôt brûler avec vigueur réchauffant rapidement la cabane qui bien que mal isolée était si petite que le rayonnement du brasier atteignait sans mal la jeune sombre.

Très vite elle sombra dans un sommeil profond, il était donc temps d'en profiter pour sortir et trouver d'une : de quoi manger et de deux de quoi la couvrir pour le jour où il faudrait partir. C'est ainsi qu'Ilphrin après avoir solidement fermé la porte partit vers le village nain qui n’était qu'à une heure de marche de la petite cabane.
Il attendit la fin de la journée avant d'entrer et de se diriger rapidement et discrètement vers la boutique locale de fournitures basiques. Il entra dans celle-ci où ne se trouvait qu'un vieux nain assit sur une chaise à bascule fumant une pipe qui éclairait son gros nez lorsqu'il absorbait la substance nauséabonde qui brûlait à l’intérieur.
Ilphrin fit quelques pas dans la pièce détaillant les bricoles qui étaient exposées ici et là avant de prendre la parole dans un commun non maîtrisé.

" Moi vouloir te donner adenas contre bonne couverture et bonne tenue pour femelle "

Le nain ne releva pas la tête vers le sombre mais il répondit tout de même dans un commun bien plus maitrisé mais avec des "R" roulés et une voix rocailleuse.

" Pour la couverture prenez-la derrière vous après avoir posé trente adenas sur mon comptoir.
Pour la tenue j'en ai mais ... j'ai besoin de connaitre la taille de la personne qui la portera "


Ilphrin s’exécuta et mit quelques pièces d'or sur la table, le pauvre n'a même pas remarqué qu'il avait payé cette couverture bien trop cher. Prestement il donna les mensurations de la sombre avec une troublante exactitude lui venant de ses qualité de dessinateur, en effet il retenait les proportions très facilement.
Le nain nain se leva donc et fouilla dans ses coffres étalant trois tenues sur le comptoir. L'une d'elle attira très vite l'attention du sombre, elle était parfaite et mettrait les courbes de la sombre en valeur tout en couvrant les parties de son corps sensibles au froid. Elle était en trois parties, un haut renforcé au niveau de la poitrine par quelques lanières de cuir teintées en noir sur un tissu gris qui recouvrait le reste de la pièce. Une jupe assortie et relativement courte vu la hauteur des bottes proposées par le nain, bottes de très bonnes factures vraisemblablement fabriquées par un artisan talentueux, de hauts talons solides et larges, un cuir très souple et une fourrure interne très large.

" Bien tout je prends "

Dit Ilphrin en posant encore une masse de pièces d'or démesurée sur le comptoir du nain.
Le sombre prit donc le tout sous le bras et sortit sous le regard amusé du tenancier, d'un pas rapide il partit donc rejoindre la cabane.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité