[bgnain] Burgond et Lyah

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillères, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Quetzal
Barion
Messages : 71
Inscription : dim. 9 mai 2010 à 15h31
Personnages : Quetzal

[bgnain] Burgond et Lyah

Message par Quetzal » mer. 14 juillet 2010 à 18h17

Nom : Englen
Prénoms : Burgond / Lyah
Age : 60ans / 45ans
Sexe : Homme / Femme
Race : Nain / Naine
Classe : Forgeron (Warsmith) / Dépeceuse (Bounty Hunter)
Croyance : Maphr / Aucune
Langues parlées : Commun, orc et nain (Khazalid) / Commun et nain (Khazalid)
Description physique :
- Burgond : 1mètre 35, les yeux marron, les cheveux et la barbe blanche. Ses traits le vieillissent de beaucoup et il semble avoir beaucoup vécu. On voit déjà de nombreuses rides apparaître sur son front et son air fatigué accentue encore l’écart entre son physique et son âge véritable.
- Lyah : 1mètre 20, les yeux verts et les cheveux roux pâle. Au contraire de son frère, Lyah semble plus jeune que son âge et affiche un visage doux, presque enfantin. On pourrait croire en la voyant qu’aucune des difficultés de la vie ne l’a atteint.
Caractère :
- Burgond : d’un naturel posé, Burgond est bien souvent très calme et serein. On pourrait même le qualifier de « renfermé » du fait qu’il prend bien peu souvent la parole. Sérieux et appliqué, les décisions qu’il prend sont toujours le fruit d’une mûre réflexion et il gardera la tête froide en toute situation. N’aimant pas beaucoup avoir de la compagnie, cela ne l’empêche pas d’être très présent et attentionné avec ceux qui auraient réussit à s’en faire un ami. Il croit en Maphr par respect pour ceux qui l’ont éduqué sans en être véritablement un fervent défenseur.
- Lyah : lunatique et « tête brulée », Lyah expose un caractère tout à fait contraire à son frère. Elle n’aime pas se prendre la tête et choisira toujours la décision la plus rapide à son gout. Elle fait souvent preuve de méchanceté voire même de cruauté à l’égard des autres, la seule personne qu’elle respecte (avec difficulté) étant son frère Burgond. Elle déteste bien plus que son frère encore la compagnie des autres et passe le plus clair de son temps hors des villes, fuyant toute forme de dialogue et même de religion, détestant tous les cultes quels qu’il soit.
Autres particularités :
- Burgond : Semble bien souvent « dans la lune » et perd parfois la mémoire, même des évènements importants.
- Lyah : Très « terre à terre », Lyah accorde une grande importance aux richesses matérielles qu’elle garde précieusement sans jamais les dépenser ni donner.


Histoire :

Burgond et Lyah sont les enfants d’un couple de nains banni de leur village pour d’obscures raisons, encore inconnues pour eux à ce jour. Leurs parents, bannis, s’étaient installés dans une petite mine abandonnée située assez loin de leur village d’origine. Apprenant à survivre avec bien peu de ressources et régulièrement attaqués par les créatures de la mine, ils réussirent tout de même à instaurer un minimum de confort et à se créer un habitat presque respectable dans la roche. C’est dans ces conditions que naquirent leurs enfants, Burgond tout d’abord, et quinze ans après, Lyah sa petite sœur. Leur éducation fût stricte et pendant bien des années ils n’avaient aucun contact avec le monde extérieur si ce n’est les sorties régulières pour se procurer nourriture et eau. Tout au long de leur enfance, et pendant les douze années suivants la naissance de Lyah, leurs parents les maintinrent à l’écart de la civilisation et des grandes villes, et plus particulièrement des autres nains, espérant cacher à tout jamais à leurs enfants la raison de leur exil.
Pour Burgond et Lyah, il était naturel de ne pas fréquenter d’autres personnes, les rares visiteurs étant très vite éconduits par leurs parents. Leur vie n’était pas véritablement des plus belles mais ils ne s’en plaignaient pas vraiment. Malgré tout les années passèrent et Lyah en grandissant posait de plus en plus de questions, ce qui bien sur gênait énormément ses parents.
Ce n’est que peu après son douzième anniversaire que les parents disparurent sans laisser de trace. Perdus et abandonnés au monde qu’ils ne connaissaient que très peu, ils durent apprendre à se débrouiller seuls, mais cet abandon transforma radicalement le caractère des deux nains. Lyah, du fait de son jeune âge et du boulversement psychologique que celà lui fît se renferma totalement sur elle-même, refusant alors de plus en plus le dialogue avec son frère. Il n'en fût pas totalement de même pour Burgond qui lui renia non seulement tout lien de parenté avec eux mais alla aussi jusqu'à modifier entièrement son mode de vie, et donc celui de sa soeur qu'il éduquait alors lui-même, pour en faire l'opposé parfait de ce qu'ils vivaient avant. Dorénavant il chercherai à se faire connaitre de tous, et à fréquenter le plus de personnes possible, voulant rattraper toutes ces années qu'il considérait alors comme "perdues". Quittant donc la mine, domicile de ceux qui les avaient trahis, ils voyagèrent alors vers l’Ouest, s’approchant des terres des orcs. Burgond s’occupait alors de sa petite sœur et tentait de lui apprendre le peu qu’il savait de la vie, tout en ce faisant, il trouvait toujours de quoi les nourrir ou les approvisionner. Lyah appris d'ailleurs plus tard qu’il avait parfois usé de moyens peu respectables. Evitant Schuttgart ils arrivèrent et s’installèrent à la limite du territoire orc et de là ils se forgèrent une nouvelle vie. Tout d'abord perçus comme des étrangers, Burgond essaya d'instaurer une certaine "paix" avec les orcs en réparant gratuitement les armures des villages voisins, puis au fil du temps il commença à commercer régulièrement avec eux, apprenant leur langue, tout en prenant soin de tenir sa sœur toujours a l’écart des autres, par instinct protecteur ou bien peut être parce qu’on l’avait éduqué à se comporter ainsi.
Malgré un début difficile, du fait de la méfiance reciproque entre les orcs et le nain, il parvint à gagner leur confiance et leur niveau de vie augmenta très vite conséquemment, les talents de commerçants de Burgond se révélant assez développés. Il se servait des connaissances qu’il avait appris de ses parents pour forger des armes ou armures pour les orcs et envoyait sa sœur chercher les ingrédients ou matériaux dont il avait besoin, ce qui l’arrangeait énormément.
Mais plus le temps passait et plus une certaine tension naissait entre eux. En effet, Burgond ne voyait que son commerce et délaissait de plus en plus sa sœur, Lyah, elle, abandonnait bien souvent son travail et cachait une partie de leur richesse. De plus, elle respectait de moins en moins son frère le voyant adorer régulièrement la déesse des nains, Maphr, qui selon elle les avait abandonnés. De son coté Burgond n’y voyait là qu’un moyen de plus d’accroître son commerce, chose qui lui tenait particulièrement à cœur, non pas pour les richesses mais parce qu’il se sentait enfin vivre et être important.
Leurs divergences étant trop grandes à son goût, Lyah voulait en outre parcourir les terres de ce monde, espérant y trouver de nouvelles richesses et découvrir de nouvelles choses. Lyah devenant adulte, elle quitta alors son frère non sans lui avoir quand même fait ses adieux et en lui promettant de passer le voir de temps en temps.
Burgond quant à lui, se retrouvant seul ne tarda pas à se fâcher avec les orcs avoisinants. En effet, plus les jours défilaient et moins son travail était efficace, en outre il demandait chaque fois plus d'argent. Il advint même qu'il escroqua certains orcs, le départ de sa sœur l’ayant affecté plus qu’il n’aurait voulu l’admettre. Les risques devenant trop grand, il décida de se faire oublier des orcs et quitta leurs terres pour s’installer finalement dans une des grandes villes du royaume. Ces évènements datent alors d’une dizaine d’années.
Aujourd’hui encore Burgond n’a jamais plus eut de nouvelles de sa sœur et a finit par s’installer aux alentours de Giran. Lyah quant à elle aurait été vue pour la dernière fois aux alentours de Goddard.
Dernière modification par Quetzal le ven. 16 juillet 2010 à 23h41, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Quetzal
Barion
Messages : 71
Inscription : dim. 9 mai 2010 à 15h31
Personnages : Quetzal

Re: [bgnain] Burgond et Lyah

Message par Quetzal » mer. 28 juillet 2010 à 00h06

Après s'être installé dans la ville de Giran, Burgond recommença un nouveau commerce plus ouvert certes, mais bien loin de l'envergure qu'il avait eut avant auprès des orcs, la concurrence étant plus rude, et plus présente.
Loin de s'en inquieter, il prenait cela avant tout comme un jeu, et seul lui importait maintenant de renouer avec les membres de sa race, qu'il n'avait jamais appris à connaitre.
Il ne lui fallu pas longtemps avant d'apprendre par l'un de ses clients que bon nombres de nains s'étaient installés dans la ville de Gludio et s'évertuaient d'en faire une ville accueillante ou tous les nains se réunissaient. C'était finalement tout ce qu'il recherchait. Il pris donc soin de finir ses affaires en cours, et au bout de quelques semaines se décida alors à aller a Gludio.

Arrivé la bas, il fit la connaissance du Bailli de la ville, Thyla, qui lui fit visiter, le renseigna et lui offrit même le gîte en échange de quoi il était convenu qu'il aiderait à reconstruire la ville. Il ne se fit pas prier deux fois et convena de s'installer alors définitivement à Gludio, ou enfin il servirai au bien de sa race et il serai reconnu de ses semblables.
Au courant des récentes attaques et attentats sur la ville, il passa les semaines suivantes à s'entrainer et à parfaire ses talents de forgeron auprès de l'un des doyens de la ville, lequel lui fournit certains outils dont il avait besoin et qu'il n'avait jamais eut les moyens de se procurer.
Quelques semaines plus tard, rencontrant de nouveau Thyla dans la ville de Giran, il fit la connaissance de l'architecte qui allait collaborer avec eux pour la reconstruction de la ville de Giran. Par la même occasion, une fois son affaire finie avec l'architecte, Thyla lui proposa alors de l'emmener chasser dans une catacombe non loin du village des chasseurs, afin d'évaluer son potentiel au combat, mais aussi ses réactions face aux multiples dangers et situations périlleuses. C'est ainsi qu'il montra un courage plus que correct malgré une force combative plutôt moyenne au bailli. Cela lui suffisant pour un début, elle officialisa son intégration parmi leur communauté, bien que celui-ci devrait se faire connaitre mieux de tous avant de pouvoir porter le blason les representants. Et c'est d'un air ravi qu'il se sépara après de Thyla, appelée à d'autres affaires.

(Maj clantage dans la Mingol)

Avatar de l’utilisateur
ombrelongue
Tyrannosaurus
Messages : 2243
Inscription : mar. 15 décembre 2009 à 18h43
Personnages : *~~~~*
Enaelle :
"jusqu'à ce que l'Ombre brûle !"
Gwenelle :
-fille de Thyla-
Thyla :
(décédée)
Balner :
"Attention... et BOUUUM !"
Elyanh :
"Pour Eva, et pour ma sœur..."


ET VOTEZ LES GENS !!!
Contact :

Re: [bgnain] Burgond et Lyah

Message par ombrelongue » jeu. 17 novembre 2011 à 09h54

Tout a une fin... même nos propres vies

Il s'était entêté, et voilà ce qui arrivais...
Il se vidait de son sang, au milieu des cris des mourants. Allongé sur les durs pierres de la cité de Gludio, tandis qu'autour de lui des volontaires couraient partout pour s'occuper des nombreux blessés que la Passeuse ramenait de force depuis le château, tentant de sauver le plus de vie possible...
Mais pour lui, il le sentait, tout était terminé,
Sa s'enfuyait en même temps que son sang,
Par toutes les plaies de son corps, au travers de son armures déchirée,
Et de son vieux corps malmené.

Fermant les yeux, un léger sourire aux lèvres, il se laissa aller...
Souvenirs.
Jours heureux dans la citadelle, ou dans le hall commerçant de Gludin,
Bière et repas partagés avec Kydha, ou Keylla, lors de soirée festives et joyeuses...
La chaleur de la grand salle, au massifs piliers de pierre, réchauffée par les grandes cheminées,
Le décor familier de la salle, où se trouvait le trône,
Et chaque soir, aux grands tables, se réunissait le clan,
Dans la bonhommie de gens simples et francs.
Nains... mais aussi elfes, humains, et ces deux précieux,
Dont le dernier venu bien étrange, avant tant fait sensation qu'il en fut de suite adopté.
Zaraki... Vrurk... vous me manquerais...
Je suis heureux, même si je meure.

J'ai fait, et vu de grandes choses, construit tant de merveilles,
Vu passer tant de jeunes nains à la forge,
Observé le renouveau de l'honneur, dans le cœur de ma race...
Je meure en paix, en même temps que ma reine... tombé à ses cotés, fièrement.

...
Grimmir, maudit architecte, jusqu'au bout, ta bière auras été imbuvable...
...et ton humour lamentable.


_____________________________
Spoiler:
-Maj Mort du PJ
-Déclantage Td'A.
Par delà la mort, dans les souvenirs et la légende...
Pour sa famille et pour son peuple,
Pour l'honneur et pour Marphr !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité