[bghumain] Vélik Bashère

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillers, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h05

Le Chat Noir

Nom: Vélik Bashère
Age : 30 ans +
Sexe : Mâle
Race : Humain

Image

Qualification primaire et secondaires :
Pyromancien, Soigneur et Soutien, Rédacteur de pacte parmi Ombres et Félins.
Anciennement Nécromant, Anatomiste, Préfet de Soins.
Culte : Soi même
Catégorie sociale : Noblesse (Baron)
Élocutions Maîtrisées :

Commun, Elfique, Sombre, Khazalid, notions correctes Géant.

Image

Général :
D'une hauteur proches des deux mètres, Vélik Bashère n'est pas du genre à tolérer le stéréotype des pratiquants réguliers des arcanes. Délaisser la force physique à celle de la magie lui est écoeurant, justifiant un corps endurant et sportif - autant que lui permet sa trentaine passée.
La qualité de son vêtement reflète la noblesse de son rang dans des tons sobres. Les habits saillants, proches du corps de manière à garantir une liberté de mouvement optimale tout en faisant ressortir les formes de manière quasi moulante, sont enchantés de manière à ignorer les effets des flammes et de la chaleur. Certains trouveront cet accoutrement indécent à la morale, d'autres se plairont à profiter de cette vue.
La fine rapière pendue à son côté est issue de l'artisanat de qualité, mais elle se trouve être en réalité qu'une réserve de mana régulièrement rechargée. Réservée pour les cas dis d'urgence, il n'y puise qu'en cas de réelle nécessité. C'est donc rare qu'il se retrouve à cours d'énergie magique. En aucun cas son arme ne lui est nécessaire à la canalisation de sa magie.
Visage :
Le visage assez fin et gracieux, tendant à tirer sur un léger air précieux et féminin, est en partie dissimulé. En effet, le côté gauche de sa face est masqué par un assemblage de cuir noir et de métal. Une mince fenêtre de rubis se situe en face de l'oeil borgne, alors que le fard descend le long de la joue afin d'y dissimuler la rune naine de "Félonie" gravée dans sa chair. L'oeil restant, oscillant entre gris et bleu, semble vouloir regarder de tous côtés afin de compenser l'absence de l'autre.
Détails :
A sa main droite se trouvent uniquement deux bagues, seuls éléments de joaillerie portés. Un simple anneau d'argent portant le blason Bashère ceint son annulaire droit, alors que le pouce droit est munit d'une bague aux tons cuivre. La ceinture à poches qui orne sa taille contient divers éléments variables avec le temps : souvenirs, trophées, artéfacts ... parfois.
Sa peau est en permanence source d'une douce chaleur qu'il se procure par magie, alors qu'une légère cloche de mana s'efforce de compenser l'absence d'un oeil en distinguant les sources de chaleur l'entourant de part et d'autre.
Epiderme :
Des flammes sont inscrites à même la peau à l'aide d'une lame et d'une encre pourpre. Débutant à la cheville gauche, elles s'enroulent autour de la jambe, remontant vers les hauteurs du corps. Contournant par le fessier, elles reprennent leur ascension au niveau du bassin avant de s'étaler sur le ventre avant de se condenser au niveau du sein gauche et d'aller se percher sur l'épaule du même côté. De là, elle grimpe légèrement sur la nuque, traversant le fin trait de cicatrice qui entoure son cou, avant de terminer sa course au creux de l'oeil mort, enveloppant la rune de "Félonie" de son étreinte.

Image

Caractère et moralité :
Impulsif, Vélik est le type d'individu prêt à réagir au quart de tour, sauf intéret contraire. Souvent guidé par son attrait pour le pouvoir, il manifeste un attrait intense envers ce qui lui paraît insolite et étrange, et exprime parfois une instabilité mentale ou rationnelle.
N'obéissant qu'à lui même, à moins que son instinct de survie n'en décide autrement, son arrogance naturelle fait souvent surface, lui apportant bien des ennuis. Aucune limite n'est connue à ses actes, lui faisant faire bien plus qu'effleurer la folie et l'irrationnel lorsqu'il tient à quelque chose. Il aime à tenir un certain sens de l'honneur, parfois vicié ou mis à part selon les situations - à regret.

Spoiler:
Sombre par Assa, Elfe par Elvane, Khazalid par son éducation, Géant par les confrontations à leurs écrits, lieux et évènements par les GM de l'époque.
Dernière modification par mongeliam le mar. 28 mai 2013 à 00h33, modifié 30 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Arrogance

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h07

Arrogance

Image

Issu de la Maison Bashère, vieille famille de la Noblesse Gludionnaise, il se trouve promis au titre de Septième Baron du domaine du même nom. De par sa naissance au sein de cette caste sociale, il fut gratifié d'une éducation sociale, culturelle, scientifique et militaire décente, conférant un certain avantage à l'inverse du commun des mortels. Vinrent s'ajouter à cela l'éducation d'un père exigeant, strict, froid et cruel et l'influence d'une mère protectrice et manipulatrice, mêlant à une morale bonne et respectée un habitude à séparer les apparences des actes. Les premières leçons de vie d'une noblesse où les coups sont permis peu important leur déclinaison, dont seuls l’aperçu et le résultat comptent.

L'évènement marquant un tournant de son existence ne fut non pas le premier amour ou le premier combat, mais l'apprentissage de la lecture et des secrets enfermés sous les pages des ouvrages parsemant les bibliothèques du manoir. Ce fut la fin des jeux d'amourettes avec la gente féminine et de la vie de société mondaine pour lui. Ne faisant acte de présence et de dignité que lorsqu'il le fallait, consacrant le reste de son temps à la lecture de tout horizon, des sujets les plus passionnants aux plus anodins. Ce furent les années de la découverte de son potentiel magique, et la passion de son exploitation. L'enseignement en autodidacte, avec le soutien libraire acquis par les moyens financiers de la famille. Et la maîtrise de la pyromancie se faisant plus présente. Changeant la vision de son activité par les siens d'un statut de respectable et profitable à associable et méprisable.

Image

« - Vélik Bashère, c'en est de trop à présent. L'étranger que tu deviens aux yeux des tiens est malsaine. Le ton froid du père cingle l'ouïe du fils penché sur ses amants de papier. Tu n'es en aucun cas en droit de mener ainsi à la dissonance sociale cette Maison. - En toute sincérité, votre compagnie ne me sied pas plus que celle d'un vulgaire péon, ne procurant intérêt et attrait que limités et surfait. Le fils est lointain, il ignore le père et son pouvoir intemporel sur cette famille. Il le déconsidère. Son unique préoccupation de voir une famille unie formant un bloc sont louables, mais appâtées par le gain de pouvoir social. Et il n'y prête actuellement pas d'importance. Seuls les ouvrages sont important. Vitaux. - Je suis ton père, et au vu de ce titre, tu me dois obéissance. Je suis le Baron de ces terres, fol insolent, et en ce nom il t'incombe de te soumettre ici à mes exigences ! A sonné le début des hostilités, l'appel à la soumission étant l'appel à la révolte. L'impulsivité qui lui est propre s'éveille, attisée par le désir du refus à l'obéissance. - Je suis votre fils, et au vu de ce titre, vous me devez considération autre que celle d'un outil, d'un animal. Vous avez contribué à forger ce que vous considérez aujourd'hui comme la lie de ce sang ; soyez en fier ! L'arrogance à me complaire dans cet ignorance des miens vous est due. Agissez, réagissez donc, et contemplez donc la réaction de ce que vous avez engendré. »

Agissement tant réclamé sous la bannière de l'arrogance, il ne se traduisit que par la menace, absolue, telle que l'avait toujours aimée ce géniteur. Catégorique et définitive, à l'inverse de l'influence maternelle, vice et manipulation nacrés de douceur mielleuse. Cependant, cette influence se trouve être réduite à néant depuis plusieurs mois, plongée dans le long sommeil de la maladie, imposant à l'imposante force de cheminer sans la malice à ses côtés. « - Basculer vers un retour à une solidarité familiale. Une solution imposée revenant à céder. Réintégrer le moule paternel. Accepter à s'éloigner des livres, des bibliothèques. Les voir brûler en cas de récidive. Un lourd prix du père. Un lourd prix du fils. Ou bien... - Je vous souhaite bien du plaisir à la gestion de votre parc animalier. Au risque de vous voir me renier au nom de Bashère, banni de ces terres. Mes adieux, Dorian Bashère ; mon père. » Un lourd prix du fils. Un lourd prix du père. Mais imposé par le fils.

Un magicien s'en va alors en chemin, muni de son arrogance.


A tant lire, il est un jour temps d'écrire.
Dernière modification par mongeliam le mar. 5 juin 2012 à 08h02, modifié 11 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Promenade de santé

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h10

Promenade de santé

Image

Quitter ce foyer l'ayant hébergé ces dernières décennies ne fut en aucun cas une épreuve emplie de difficulté pour lui, l'amour et la fraternité en ces lieux s'abonnant à l'absence, leurs fers rouillés n'étant que d'une efficacité dérisoire. Les débuts de l'arrogance ne sont pas de pair avec la discrétion et la douceur. Le départ se fait avec une désinvolture libertine, se saisissant des ouvrages les plus appréciés, de canassons robustes, de monte comme de trait, de fonds. Nul emprunt personnel, aucun souvenir, l'absence d'attaches influée par l'inexistante des sentiments de la race libraire.

Malgré tout, tant de force de caractère capricieuse ne peut faire survenir aussi soudainement une expérience du voyage et de l'orientation ; ainsi seul le hasard se verrait maître du trajet parcourut, l'adena et ses facettes régnant sur le hasard. Cependant le temps et la faim qu'il apporte forcent à prendre en considération un moyen quelconque d'obtention de vivres. L'écrit, la magie, ses équidés, la location de toutes ces possessions à quelconques quidams ou péons, quiconque pouvant lui offrir logis, repas. Dons ou avantages de naissance et d'éducation inégaux, aucun remord quant à leur exploitation. De même, le temps sur les routes laisse larges possibilités de travail et d'études magiques. Feu, plantes, soins, magiques ou botanique. Et surtout illusionisme sous magie, une méthode pour confondre le voir et percevoir. Aisé moyen d'user de subterfuges aux jeux de hasard, sa bourse s'en délecte encore.

Image

Parallèlement, Fortune lui fait se rendre compte qu'il s'approche de Giran. La populace paysanne n'a de cesse de le lui répéter, Giran, ville à rayonnement continental en ce temps, LA ville de ces terres, union de peuples et cultures, de commerces florissants, religions éclatantes, mixité raciale massive. Quel meilleur lieu est à même de pouvoir héberger connaissance, curiosité, savoir et départ ? La décade suivante, les portes ouvertes de Giran franchies en compagnie des flots de populace, le charme prend sa place. Toutes espèces sont de passage, les primaires tout comme les secondaires. Ses premières rencontres avec des Varka par exemple. L'impulsif reprend le dessus, il restera ici un long temps, afin de s'imprégner de ce qu'il peut apprendre, en rayonnage de bibliothèques et temples tout comme en société.

L'heure est à la renaissance.
Dernière modification par mongeliam le mer. 10 avril 2013 à 02h07, modifié 8 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Mémoire, passé au présent

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h13

Mémoire, passé au présent

Image

Confusion, incertitude, son esprit s'embrume. Seuls les éléments de savoir sont épargnés de la chute au sein de ces trous de mémoire, précieux trésors à ses yeux, chéris et protégés, à l'inverse des individus connus, dont l'identité se faisait capricieuse à lui revenir, peu important leur influence et intérêt à son égard. L'erreur d'apostrophe se faisait plus fréquente, l'invitant à élaborer un répertoire de portraits nommés, autorisant une identification assurée de celles ci. Nul besoin de quémander un quelconque accord afin de voler ainsi l'image détenue par ceux ci. L'on ne peut être ainsi dérangé par ce que l'on ignore. Cependant, un tel amas de portraits de personnalités variées et relativement importantes accompagnées d'informations les concernant et diverses liens sociaux contient un certain risque certain, amenant à l'enchantement de l'ouvrage. Lui seul aura les moyens de profiter de ses propres écrits, à moins qu'il ne daigne le partager.

Image

Malgré tout, les souvenirs ne sont pas les seuls embûches de sa nouvelle existence. La monnaie en est une autre, commune à nombre d'individus. Il manquerait d'argent d'ici peu, et bien que l'ardeur de la tâche artisanale lui soit tout aussi supportable que celle cognitive, il peine à trouver de quoi subvenir à ses besoins : la ville offre bien plus de concurrence à la jeunesse qu'il est.

Frappe alors de nouveau la Fortune, dans un sourire rayonnant à son égard, traduisant l'atroce rictus qu'elle présente alors à d'autres, ses bienfaits tolérés uniquement aux dépends de ceux ci. L'équilibre est conservé en toute cruelle perfection. Un courrier arrive, curieux à un tel niveau de part le sceau des Bashère qui l'orne. La famille a des yeux et des oreilles plus loin qu'il ne l'imaginait : il a peut être eut tort d'agir aussi précipitamment, délaissant un outil aux portées si respectables. Il hésite une longue minute. Puis une deuxième. Il finit par l'ouvrir, la curiosité prenant comme toujours le dessus, parcourant les mots manuscrits de la mécanique écriture de Rolan, son frère. Les salutations de coutume, une situation urgente, et trois mots qui l'agrippent : « - Père est mort ». Il ressasse la nouvelle, la digère lors du parcours des derniers mots. Finalement, il ne ressent pas de regret, simplement du gâchis. Près d'une année s'est écoulée, et il se rend enfin compte que cet homme aurait été à même de lui enseigner à imposer. Dommage. Ces relents de gaspillage sont balayés par la dernière phrase. « - Il n'a pu se résoudre à renier ton nom des Bashère ; tu en es le septième Baron ». Il détient ce titre à présent de manière officieuse : seule la survie de sa génitrice dans un état comateux fait barrière à l'officiel, c'est parfait.

Le départ de son miteux logis ne nécessite que le temps de réunir ses précieux ouvrages, auxquels se sont ajoutés des copies des rayons de la bibliothèque girannaise. Il ne lui faut étrangement pas autant de temps qu'à l'aller pour franchir les frontières familières du domaine. Tout cela lui appartiendra, mais en un temps souhaité. Ce sera à Rolan de s'emprisonner dans la gestion de ces terre, il ne peut corrompre sa liberté de cette possession. Le frère est dévoué à la famille et son Baron : avec celui ci, le père est parvenu à ses fins. Il sera intendant. Les grandes lignes de conduite sont données par le nouveau maître : la productivité et la fidélité. Ces terres seront peuplées de serfs dévoués et domineront l'économie régionale. Des travaux seront fait à son intention dans le manoir, il pourra dissimuler ses trésors de savoir. Son plus fidèle pantin se chargera de tout. Et il aura la liberté de retourner en Giran étancher sa soif, disposant aujourd'hui de l'arme financière à son arsenal.

La chance est de notre côté. La moitié du temps.

Spoiler:
Citation de Norman Augustine.
Dernière modification par mongeliam le jeu. 13 février 2014 à 13h19, modifié 7 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Souvenir, ce qui reste après le geste

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h17

Souvenir, ce qui reste après le geste

Image

Une malédiction qui n'avait de cesse de le harceler, voilà ce que représente cette mémoire à la défaillance sélective. Une absence d'association automatique entre noms et faciès. Gêne et confusion sont amenées en quantité non négligeable, perturbantes et surtout agaçantes pour son intégrité sociale. Il a tenté de parer à ce flot indésirable d'ennuis, avec son répertoire d'identités, mais voilà que comme tout remède, des effets indésirables se font ressentir. L'inconfort d'un livre à la hanche lui est connu, c'est là plutôt la compagnie d'un amant, mais un proche amenant une forte dépendance. Lorsqu'il se le fait un jour dérober, il est démuni et nu. Un des meilleurs moyens de se voir contraint et forcé de se mettre en quête d'un moyen de lever ce voile de brume à l'obscurité partielle.

Dès lors, il se décide à quitter cette procrastinatie désinvolte qui hante son attitude, avec la décision de prendre contact auprès d'un groupuscule médical nouveau, établit récemment sous l'acronyme d'O.s.e. « Organisation des Soigneurs d'Elmoraden ». Il y missive un simple courrier interrogatif, s'interrogeant sur les capacités de soins de ses troubles mémoriels, dont la réponse ne se fait pas attendre. Ce sera la première fois qu'il verra apparaître le nom d'Assa Shimaï , co-fondatrice de cette association, lui portant par sa réponse épistolaire un précieux réconfort. « Ces types de soins entrent dans ma spécialité. » Fortune, soit remerciée de ton sourire.

Image

Vingt-quatre Tombeglace de cette année 45. Il se rend à la clinique de l'O.s.e. située sur l'île fantastique, discuter des modalités de sa libération mémorielle. L'attente fut refusée, au plus rapide cet scission avec son mal se ferait, mieux il s'en porterait. Irréfléchie mais chère à son coeur, cette décision fut appliquée. Les séquelles et lésions à guérir étaient profondes, rétablies dans la douleur et la souffrance telles qu'il ne les connaissait pas encore. L'éveil dans cet esprit aux souvenirs complets fut surprenant. Et capitonné. La camisole l'enserrant n'a rien à faire là, elle se doit d'être ailleurs qu'emprisonnant son corps. Et ces murs rembourrés ne sont pas ceux de la chambre d'opération mais tend plus à rappeler une cellule d'isolement à l'intention de patients au comportement agressif et violent.

Il se redresse dans son accoutrement handicapant tout mouvement, s'approchant de la source de toute luminosité dans cette pièce, le judas qui ouvre une vision sur l'extérieur libre. Le réflexe inné de l'usage de la magie afin de fournir à ses yeux la vision nécessaire ou la tentative d'une échappée ne lui viennent pas. Quelle utilité en a t il ? Aucune. Il a du mal, des traits de douleur lui lancinent le crâne, éclats de souffrance d'un esprits aux souvenirs présents. A l'exception de certains, surtout ceux qui l'ont amenés à cet hébergement particulier. Il parvient à obtenir un échange de paroles avec le monde extérieur. Assa Shimaï, celle qui l'a libéré de son mal, il est celui qui lui a imposé un visage défiguré par les flammes. Il éprouve le regret. Alors qu'on lui apporte attention et soins, il ne répond que par la souffrance apportant la folie. Il cogite plusieurs jours durant dans cet isolement forcé, songeant à son attitude s'exprimant par l'esprit et la conscience dominée, tandis que peut toujours survenir sans préavis cet instinct de rage vindicative, s'exprimant par le feu, arrogance vindicative. Cette Assa lui aura par la suite pardonné, altruisme et compréhension achevant sa déstabilisation. Ces caractères ne sont pas à même d'exister dans ce monde, et pourtant... Puis finalement, il sort.

L’erreur est humaine, le pardon divin.

Spoiler:
Citaiton d'Alexander Pope.
Dernière modification par mongeliam le mar. 5 juin 2012 à 08h04, modifié 6 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Mémoire statique

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h22

Mémoire statique

Image

Le colis est soigneusement empaqueté, les protections de tout ordre s'amoncellent autour des parchemins se préparant au trajet jusque Gludio. Ils y prendront la direction des terres Bashère, pour se voir déballés avec attention et entreposés dans les rayonnages de l'une des bibliothèques du récent Baron. Il ne les relira pas dans l'immédiat, c'est certain. Mais conserver quelques traces de ses années à Giran ne ferait pas de mal. La mémoire est une alliée bien capricieuse, prête à accidentellement offrir aux coups son parti. Alors elle sera préservée, que ce soit au manoir que dans sa réserve. Le frère n'y jettera pas de coup d'oeil trop inquisiteur, il est la réussite des objectifs du père, il servira ceux du fils.

Tout le papier s'empile, révélant de multiples portraits dessinés de sa propre main, annotés de l'identité de leurs porteurs. Les représentants de l'influence actuelle de la capitale d'Elmoraden, qu'ils soient de l'officiel des Hauts Conseillers Royaux de Garius ou bien du souterrain officieux des rues et des actes. Les noms ne sont pas forcément de ceux qui resplendissent, mais le mat peut avoir ses effets. A cette époque, il est bon d'être lié à chaque parti, peu importe leur morale. Du moins tant qu'il ne devient pas l'un de ceux ci.

Image


Zaraki Kenpachi : l'orc mâle dans toute la splendeur de son stéréotype propagé à travers le continent. Son physique est totalement forgé par et pour le combat, laissant au cognitif la place inadaptée qu'est la quasi absence apparente. Moral élevé difficilement atténué par les évènements. Manichéisme "bon" et intellect rarement actif au delà du simple - en apparence. Assa Shimaï : femelle sombre oeuvrant à l'O.S.E. Caractère altruiste et diplomate, suivant les préceptes de la médecine à coeur. Abords ouverts et prometteurs, gage de dette envers elle. Fortes prévisions positives. Comtesse Isto Hewsta : femelle sombre à l'influence indéniable, accompagnée de l'arrogance qui y sied. Fort potentiel à l'attrait d'ennuis, éviter toute confrontation abusive. Iann de Rune : humain mâle, guerrier combattant au nom de manichéisme "bon" semble-t-il. Influence importante au vu de son poste dans la monarchie de Garius. Confrontation directe sensible. Sylka : naine femelle à l'implication non négligeable dans les environs de Heine. Son caractère tend vers la générosité et l'altruisme, et inverse total en cas d'irritation. Marie de Skibow : humaine femelle de haute lignée au vu du supérieur de son attitude. Joue au jeu de l'aristocratie. Plaisir probable, utilité négligeable.

Les paroles s'envolent, les écrits brûlent.
Dernière modification par mongeliam le ven. 8 juin 2012 à 17h12, modifié 7 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h30

Doublet inattendu
Image
C'est lors d'une rare visite à ce qui fut sa demeure que l'évènement se produisit. Vélik avait pour usage de stocker la totalité de ses acquisitions libraires dans sa chambre, à un tel point que toutes les étagères qui y avaient été montées furent pleines.
Ayant besoin de plus de place, il décida alors d'annexer la chambre de feu son père. Tout avait déjà été prévu : deux serviteurs avaient été chargés de sortir la totalité du mobilier non favorable au stockage de livres, et de les stocker où bon il semblait à Roland.
Peu lui importait ce qu'il adviendrait du lit et des meubles de son père.
Une fois la pièce vide, les deux malheureux furent contraints de transporter les encombrantes étagères qui la rempliraient. Une fois leur tâche effectuée, ils fuirent aussi vite que possible afin de ne pas se voir incomber le transport de livres jugés plus précieux que leurs personnes.
De toute manière, Vélik n'aurait jamais pris un tel risque : ces deux crétins incultes auraient risqué de les abîmer !


Enfin seul, Vélik s'attaqua à la tâche.

Une fois ses nouvelles acquisitions rangées, il s'apprêta à sortir, lorsqu'un détail attira son regard. L'unique étagère qui était déjà présente avant l'aménagement de la chambre, qui ne portait alors en son sein que quelques ouvrages, présentait, une fois remplie, une erreur qui ne devrait pas être. Il se souvenait avoir payé pour une réécriture de tout les livres et leur reliure selon un format standard, afin de faciliter leur rangement - ce qui avait par ailleurs fait piquer l'une de ses rarissimes mais explosive colère à Roland.
Cependant, malgré cela, plusieurs des livres dans celle ci étaient décalés. Comme s'ils n'étaient pas contre le mur, ce dont il s'assurait cependant machinalement lors du rangement de ceux ci. Encore plus étrange : cette difformité se trouvait être sur deux des étages de l'étagère, et semblait ne se concentrer que sur le centre de celle ci, à hauteur d'homme de la taille de son père. Il se précipité alors vers l'étagère et se mit à la vider de son contenu.

Une fois l'étagère vidée et renversée, il révéla à la lumière du jour un compartiment secret. Une fois ouvert, Vélik en sortit différents objets. Il y avait petits objets soigneusement emballés dans , accompagnées d'une lettre scellée à son nom. Il l'ouvrit alors:
A Vélik Bashere,

Mon fils, si tu lis ceci, c'est que tu as trouvé le compartiment et que je ne suis plus de ce monde. J'ignore encore, à l'instant ou je couche ces mots sur le papier, à quel moment ai je été fautif. Ton départ m'a énormément peiné, mon fils, et déçu. Je tenais à te dire, par la présente, que j'ai attendu ton retour. Jusqu'à la fin.

Les objets qui accompagnent ce courrier sont des objets qui pourraient se révéler potentiellement intéressants et que j'ai acquis afin de te le donner en gage de réconciliation. Mais si tu lis ceci, c'est que tu n'est pas revenu, pas à temps pour que je puisse te revoir. Malgré ton départ, je n'ai pas changé mon testament. Peu m'importe tes actes, tu es ma chair et mon sang, et rien ne changeras cela.

Puisses tu vivre heureux, mon Fils.
Terminant la lecture de la lettre, Vélik émit un court rire de mépris. Quelle attitude stupide et pathétique de la part de son père, bien que cela ne l'étonne guère. Rien de distrayant dans cette lettre !

Dans un second temps, il examina plus en détail les Bagues qui se trouvaient jusque là protégées dans le tissu. Un grand sourire illumina son visage. Finalement, il resterait plus longtemps que prévu chez lui. Il avait des objets Magiques à étudier !!
Image
Image

[Hrp] Rubis : Amplificateur de chaleur magique, première apparition des "Fire Stone" pour Vélik
Argent & Gemmes pourpres : Sort de téléportation inculqués à la bague. [/Hrp]
Dernière modification par mongeliam le mar. 5 juillet 2011 à 17h14, modifié 6 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Compagnon d'infortune

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h43

Compagnon d'infortune

Image

«- Mais comment est ce que j'ai bien pu me retrouver ici ? ». Voilà ses premières paroles lorsqu'il se réveille au beau milieu d'une cour aux pierres de ton gris, à l'instar des cieux, de la végétation, figés, dénués de l'étincelle de la vie. Il ne se déplace cependant pas, aux aguets. La magie le saisit, omniprésente, saturant l'air, l'empestant. « - Où suis je tombé !? ». Le décor change alors que ses pensées s'agitent, l'amenant dans un jardin au luxe suintant, situé au beau milieu d'un château à faire pâlir de jalousie les six dans leur panthéon. Son inconscient lui fait varier les apparences de cet antichambre.

Le mage prend place sur une chaise présente, avant de sursauter brusquement en se relevant. Celle ci n'était pas présente l'instant d'avant. Il fixe ce membre de la caste du mobilier, avant de voir à nouveau l'environnement changer dans un vomissement de tons grisâtres. Ruminer et se concentrer d'avantage. Il reprend place sur cette chaise, croisant les doigts dans une attitude studieuse, le regard posé sur le tableau qui s'étend devant lui. Un semblant de baie, où les flots dénaturés viennent confronter leur gris à celui des rocs défiants, sans âme qui vive perceptible. Une épave rappelant une barque de pêche remue pitoyablement sur la plage de galet, sous les moqueries de l'écume. Il sent alors ce qui cloche. Il décroise ses doigts et les observe ; il détaille surtout son majeur droit, orné d'une bague ceinturée de spirales et autres symboles de taille infime. Cela lui revient, ce cadeau de feu le père, qu'il a enfilé sans avoir pu y déceler quelconque danger. De lourds progrès sont encore à faire s'il veut un jour prétendre au titre d'Archimage.

Image

Sans préavis, une présence se fait sentir, intérieure. Une voix chuchotant son réveil, croissante à en atteindre un son féminin, enjôleur et diplomate, prêt à calmer tout esprit. « - Salutations. Cela fait bien longtemps que des visiteurs ne sont venus nous voir. Nous avons cru votre famille disparue. Nous accomplirons la procédure. »

Il finit par trouver l'auteur de cette envoûtante voix. Un être à la peau luisante d'écailles visqueuses s'est arrêté à proximité, le bras enfouit dans un énorme fretin. Une vision portant un tel contraste avec le charme sonore qu'elle lui apporte une sensation de nausées. Il s'essaye à énoncer une réponse vocale, mais il en est interrompue lorsque la gueule de cette immondice délivre une déjection de sucs s'introduisant dans son organisme. Et s'y installe, prélevant informations organiques et psychologiques, avant de déverser un flot massif de paroles, d'informations. Son corps et son inconscient communiquent de plein gré avec cet intrus, mais sa conscience est ankylosée, incapable. La créature s'installe un temps en lui, physiquement et mentalement : il est parasité.


Au terme de secondes s'affalant sur une impression d'heures entières, il émerge de son état de léthargie semi consciente, cherchant derechef à retrouver l'auteur d'une telle souffrance mentale et stomaccale. Mais en lieu et place de celui ci se trouve une forme humanoïde à l'épiderme miroitant, aux reflets de tristesse, de peine, de regrets et de remords. Elle échange un long regard avec lui - du moins il le suppose, celle ci n'ayant aucun visage, ne montrant que les actes qu'il regrette ou souhaite changer peu important leur situation morale. Il soutient cette vue d'abord avec arrogance, avant de la fuir, détournant sa vue. Elle daigne lui expliquer ce qu'il vient de se passer, dans son apparence parsemée d'accusation d'échecs. Sa première interlocutrice est la maîtresse des lieu, fricotant avec des invocateurs de toutes époques, leur permettant de se rendre en ces lieux afin qu'un compagnon leur soit accordé. La symbiose entre familier et "maître" a toujours été parfaite et le sera encore. Cependant, la retour de bâton se trouve être le payement de tels services. De l'énergie pour son serviteur. Et les remords et la douleur de l'échec en leur sensation pour la maîtresse des lieux. Et pour lui, les services de ce pantin lorsqu'il en payerait le prix. Grâce - à cause ? - de cet anneau facilitant l'accès à ce plan. Soit, il n'a plus qu'à ignorer l'échec et le maintenir loin de son existence...

Qui ne saurait être serviteur ne pourrait être maître.

Spoiler:
Apprentissage de la convocation.
Citation inspirée d'Anton Tchekhov.
Dernière modification par mongeliam le jeu. 13 février 2014 à 13h16, modifié 13 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Esprit retors à tort

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h51

Esprit retors à tort

Image

Fichu constat pour ce jour. Le besoin de réflexion se fait sentir chez lui, au vu des risques encourus. Réellement sentir. Chance ou Fortune, toujours est il qu'à contrario des habituelles session, ce tournoi de la sorcière du Colisée n'a pas été sans conséquences post évènement. C'est à se demander par quel torture du hasard il s'est retrouvé au sein d'une équipe composée des femelles de Schuttgart les plus en vogue. La féminité libre aux teintures de chaos, rien ne sait lui plaire autant. Les victoires s'ensuivent, se mêlent aux défaites, avant de voir s'ouvrir le final. De l'énergie, voilà ce dont avait besoin cette sorcière. De l'énergie que tous dépensaient en combat acharné. De l'énergie qu'elle récupérait en échange de simples pièces.

Il n'écoute que l'instinct lors de tels spectacles. Le final se trouve être une opposition de tous les protagonistes de ces jeux. Cependant, un combat ne peut se faire sans alliances, et les alliances ne peuvent se faire sans fourberies. Son parti se composait de ces drôles de dames et d'un kamaël familier... Face aux forces unifiées d'Aden, Oren et autres. Il ne peut se permettre de passer pour pleutre aux yeux de ses partenaires. Il finit alors par se mêler au groupe opposé, s'introduisant dans leurs rangs compact, avant de faire déferler de sa magie autour de lui, laisse libre court à son esprit retors.

Image

Maintenant, le souvenir du geste reste marqué pour un temps dans les esprits. Mais c'est un temps durant lequel il ne peut se rendre en Aden, Giran ou Oren. L'instinct le guide encore, et le mène jusqu'à Schuttgart, en compagnie de cette association féminine. Mais elles s'interrogent sur l'origine de son inhabituelle présence. Et il répond par la stupide vérité, son inquiétude, sa peur. Sa position bascule du précaire à la faiblesse. Il n'est qu'en position de soumission chez elles. Sa situation a son prix. Les tensions entre Schuttgart et le Sud coûteront des informations de sa part. Il va prendre le risque d'arborer de nouvelles apparences pour les obtenir. Mais cela doit en valoir la peine. Ces nordiques sont les plus intéressants qui soient actuellement, leur jeu handicape trop Alfirins et Vindictois pour ne pas l'être. S'en rapprocher, s'en imprégner, s'en emparer. C'est ce qui lui importe à présent.

Les absents ont toujours tort de revenir.


Spoiler:
Citation de de Jules Renard.
Obtention de l'accessoire Horn-Rimmed Glasses Agility
Dernière modification par mongeliam le sam. 14 juillet 2012 à 11h08, modifié 6 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 09h58

On ne guérit pas sans mal
Image
Devant le feu de camp, Vélik notait dans son carnet chaque élément tiré de ses expériences passées sur le sujet.
Devant lui se trouvaient plusieurs paillasse où ses quelques compagnons croisés auparavant prenaient un repos bien mérité. Plus loin derrière, les montures semblaient extrêmement calmes et paisibles. Pas un bruit en dehors du crépitement des flammes et les respirations irrégulières de dormeurs.

Le feu, en tant qu'élément naturel et part de la magie, n'est pas uniquement voué à la destruction et à la puissance, mais aussi à la vitalité... dans un certain sens.
Le feu est guérisseur, mais à sa manière. Il ne donne jamais. Il échange. Mais lorsqu'il est magique, il ne prend pas uniquement dans l'espace. Il se permet de se servir dans une autre dimension : le temps.
En effet, afin de restaurer l'intégrité physique, il puisera dans le capital existentiel...


Après la théorie et la philosophie, venons en à la mise en pratique de ceci.
Technique de soin appliquée uniquement à la stérilisation et la destruction de corps étrangers hostiles infiltrés au sein du cobaye. Efficacité limitée dans le cadre d'une entaille ou autre blessure du genre


Tout d'abord, éviter tout désagrément, physique ou autre. Dans l'intérêt du cobaye, évidement. Entrer ensuite en contact physique avec l'endroit atteint. La concentration est cruciale à ce moment là, car il s'agit d'entrer en phase avec l'organisme sujet. Une fois cet objectif atteint, éradiquer tout corps étranger restant, et ce par l'incinération, bien qu'à une échelle extrêmement minuscule. Une fois la face interne la plus profonde de la plaie purgée de tout risque d'infection, remonter ainsi vers la face externe. Cependant, la manœuvre est ici risquée, car un trop fort flux magique risque en effet de trop endommager les cellules du cobaye. D'ailleurs, ces dommages collatéraux sont inévitables et entraînent un certaine diminution de la santé de celui ci, l'objectif est donc d'en minimiser l'impact.


L'action sur le système digestif est extrêmement douloureux.


L'action sur le système nerveux est à un taux de dégâts irréversibles élevé.


L'action sur l'un des organe responsable des cinq sens est à même de rendre celui ci totalement inutilisable.


L'action sur d'autres organes semble douloureusement supportable, avec peu de dommages collatéraux.


L'effet à l'encontre des poisons et autres produits toxiques du même acabit est surprenant : éradication quasi totale de ceux ci et le cobaye s'en retrouve plus ou moins sauf.

Relevant la tête au bruit d'un mouvement contre les feuilles mortes, Vélik s'approcha d'un pas assuré vers les six formes étendues plus loin. Enjambant les trois corps sans vie déjà testés, il s'approcha des deux autres tests en cours. Ceux qui allaient confirmer ou non ses suppositions.
Le premier, un jeune homme robuste, était en sueur, les yeux virevoltants sous ses paupières, la langue pendante. Visiblement, le venin avait fait des dommages, bien qu'amoindrit par la magie du feu, qui avait elle aussi bien endommagé le cerveau du cobaye. Le second, un homme plutôt âgé, le sommeil agité par des douleurs au niveau de l'estomac. Aux deux, Vélik resserra liens et bâillon avant de relancer un sort de sommeil.

Quant à la dernière silhouette allongée, Vélik constata qu'elle ne dormait pas. La jeune femme donnait l'air d'avoir la vingtaine, malgré son corps encore enfantin. C'était avec elle qu'il avait été le plus doux, peut être car elle avait essayé d'attirer son attention plus tôt, qui sait. Il claqua des doigts auprès de son oreille, avant de promener une flammèche devant ses yeux du bout du doigt. Aucune réaction. Encore un résultat positif. Se redressant, il frissonna, avant de tourner le regard en direction de sa patiente. Puis, après avoir vérifié ses liens à elle, il la porta de son côté du foyer, son organisme déjà enthousiaste à l'idée des évènements à suivre.

Le feu n'est pas le seul à pouvoir réchauffer les hommes...

Image
[hrp] MàJ sub Healer [hrp]
Dernière modification par mongeliam le dim. 20 mars 2011 à 15h55, modifié 3 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Evolution

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 10h02

Evolution

Image

Tout vient à point à qui sait attendre. Voilà plusieurs mois qu'il patiente, attendant les résultats de ses filets lancés. Certains n'ont pas été remplit comme il l'espérait, certes. L'un deux finit meme par attraper un gibier non escompté. Qu'importe, si tant est que l'un d'eux rapporte l'objectif choisit. Une prise supplémentaire n'est pas de refus. Plus d'un cycle lunaire afin de sentir les premières prises pointer à l'appat qu'il est. Il participe à de multiples jeux de roles en s'y mettant par oppositions. Un temps il est l'animal fidèle et domestique, protégeant et obéissant, avant de passer à l'amuse gueule dont on profite du corps pour y déverser les manques de sadisme charnel féminin. Il se soumet aux ordres et consignes, il vient les consolider de ses initiatives sans s'aventurer dans le risque supplémentaire. L'arrogance est tapie, dans son esprit. Présente, titillée par l'envie mais mue par le silence. Le jeu du roliste en vaudra la chandelle, il en mettrait sa tete sur le billot. Cependant, la création de certains ouragans de caractère pointent à l'horizon, insinuant de futures scènes diplomaties tout autant que des séances de négociations musclées. Qu'importe les unes et les autres, la naissances de défis supplémentaires ne lui sont aujourd'hui d'aucun refus. Il a ainsi la parade qui l'empeche de sombrer dans la Paresse. Une impression ne cesse de le démanger cependant : il joue au jeu du pouvoir, victime du jeu de ses détenteurs. Il ne s'amuse pas unilatéralement, il prend plaisir à manipuler leurs fils qu'eux prennent du plaisir à se divertir des siens.

Image

Sur les parchemins soigneusement protégés de l'humidité omniprésente, il détaille les soigneux portraits des personnalités influentes dans la région, accompagnés d'annotations caractérielles et informatives de leur détenteur. Les préférences et attraits particuliers sont annotés, s'opposant avec les sujets de répugnace et dégout. Hors de question qu'il fasse un faux pas maintenant. Cela melerait la ruine de son travail à de facheux ennuis dont il s'accomoderait de l'absence avec une certaine tranquillité. Quelques nouvelles esquisses se forment sur le parchemin alors qu'il noircit le papier de son art, mais celles ci ne sont que pour le plaisir du dessin. En particulier celui d'Eileen Malthréa. Celle qui ne devra jamais savoir l'admiration - voire plus - secrète qu'il lui confère.

Il secoue ses épaules, suivies de son buste puis de son physique dans son ensemble, laissant la neige accumulée dessus tomber au sol. Voilà presque un quart de cycle lunaire qu'il est prostré en scribe, i médite et canalise, tisse et dompte magie et mana. Après avoir ordonné les maigres effets emportés dans sa retraite de pratique, il contemple à nouveau la ville de son perchoir dans les hautes montagnes. De longues heures voient passer une multitude de scénarios dans son esprit et les voies qui en découleraient. C'est à Schuttgart que se déroulera la prochaine halte de son insatiable avidité. Là où il pourra s'abreuver de puissance et savoir sous le joug de son arrogance, venue ici fourbir les moyens nécessaire à son étalage.Ce sera la dernière fois qu'il viendra ici mirrer Schuttgart en tant qu'étranger. Ce soir, il en passera les portes pour gravir les étapes nécessaires au commandement.

Toute biographie digne d'être écrite est le récit d'une ascension.

Spoiler:
Clantage au sein du Trinitium.
Citation inspirée de Henry Bordeaux.
Dernière modification par mongeliam le sam. 14 juillet 2012 à 11h49, modifié 10 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 10h06

Un temps à ne pas sortir un chat
Image
Sale journée pour Vélik. Dire qu'elle avait plutôt bien commencée. Le soleil brillant se levait, radieux, promettant une journée magnifique. De plus, la veille, la chère fut excellente. Et la nuitée se passa en excellente compagnie. Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences. Surtout pas.

Tout d'abord, l'orage pointa à l'horizon par le biais de la dame Lylthia. Perfidie. Qui porte par ailleurs plutôt bien son nom. Décidément, la jalousie l'aveugle. Bien qu'il soit notoire de savoir que le bon sens peut aisément être tut par la majorité des sentiments. Peut être même la totalité d'entre eux. Toujours est il que cette crise là finit dans le sang. Une provocation fut lancée. Une provocation ayant pour objectif de se terminer en combat. C'est malgré lui que Vélik se retrouva à affronter l'une des rares personnes qu'il appréciait véritablement.

Ce duel fut rapidement achevé. Peut être était ce par ce que Vélik n'avait absolument pas le cœur à l'ouvrage, ou bien car la jalousie furieuse de Lylthia était une motivation extrême, mais toujours est il qu'il finit à terre, le flanc droit transpercé par la vive dague de son adversaire. Seulement, cette joute n'était pas sans enjeu. Si la victoire lui revenait, alors Vélik recevrait l'approbation, plus ou moins forcée, de Lylthia, lui permettant d'agir à son gré. Dans le cas contraire... il aurait à cesser de fréquenter celle qui fut son cadeau, enfin plutôt de reconnaître son existence.

Seulement voilà... après les orcs, ce qui était déjà en soit extrêmement frustrant, voilà à présent qu'il se retrouvait à terre, perdant, à cause d'une femelle. Par simple esprit de contradiction et de mesquinerie, il se promit de na jamais honorer cette promesse, du moins tant que cela ne l'amène pas aux portes de la mort.

Voilà quelle fut sa première déception vis à vis de cette journée.
Le 19 Lunem, Astrée de l'an 46
Lorsque je repense à cette fameuse journée, deux réflexions me viennent spontanément à l'esprit. Tout d'abord, compter une femme parmi ses adversaires n'est jamais une bonne affaire. Ensuite, il m'aurait été plus bénéfique de rester au lit ce jour là.
Quant au second évènement de la journée, il fut celui qui l'acheva.

Ce devait être une simple expédition démonstrative. Rien de bien dangereux, à priori.

Nous sommes arrivés à la vallée du Silence, à proximité d'Aden. Pas d'ennuis jusque là. Nous n'avions qu'à afficher notre présence avec arrogance. D'une simplicité et d'une facilité déconcertante.
Un premier groupe fut expulsé hors de la zone, sous la menace, évidement.
Plus loin, les Dames Sylka et Thyla étaient présentes. Pour mon malheur. Car Lylthia a révélé mon nom. Je ne sais toujours pas si cette action fut volontaire ou non.Si encore l'ancienne régente n'avait pas relevé mon nom ... . Il n'était plus question que de présence. Il me fallait les empêcher de rependre mon appartenance à Schuttgart.

S'ensuivit un combat bref et triomphant contre les naines et les soldats de la Vindicite arrivant à peine. Seulement, l'ancienne intendante avait disparut à la fin de celui ci. Seule le bailli était restée, avec connaissance de mon nom - et du visage à y attribuer. Et la tuer aurait suffit à allier durablement Gludio à l'Armée Rouge.

Ma seule solution fut de lui ôter la vue. Mais ayant déjà laissé filer la moitié de mes objectifs avec Sylka, la seconde partie ne fut atteinte qu'à demi elle aussi. Je ne pu qu'incinérer un seul de ses yeux, avant que, par je sais quel prodige, cette catin m'a brisé les os du bras, avant de parvenir à la destruction d'un parchemin de portail. Et de fuir.

Mauvais tour de jeu pour moi, aujourd'hui : en la mutilant, je me suis assuré de sa haine éternelle. Me voilà déconseillé de séjour sur la moitié du continent.

S'il est des jours maudits, celui ci en fait indéniablement partie.
Image
Image
Dernière modification par mongeliam le mar. 5 juillet 2011 à 17h15, modifié 3 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 10h15

Au plaisir de vous revoir un jour
Image
Le 11 Sumbra, Vertefeuille. Année 46.
Il m'est souvent arrivé d'avoir envie de disparaître. De partir ailleurs, aussi vite que possible.
Dans des situations délicates.
En cas de combat trop risqué.
En cas d'embuscade.
En cas de suspicion.
En cas d'arrestation.
Plus simplement, à chaque fois que les évènements ne suivent pas MON cours.

Dans ces cas là, la téléportation est la seule solution, en dehors de l'invisibilité...
Je songe à coudre un de ces parchemins de téléport à l'intérieur de chacune de mes manches, dissimulé dans un ourlet. On est jamais trop prudent. C'est certes lâche, mais je préfère vivre en lâche que de mourir témérairement inutilement.

La prudence est mère de sûreté. La fuite l'est encore plus.
Image
Dernière modification par mongeliam le dim. 20 mars 2011 à 15h54, modifié 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 10h19

Cœur incendiaire, cœur sanguinaire
Image
Le 13 Lunem, Vertefeuille. An 46
Cette théorie m'est venue à l'esprit suite à une comparaison absolument stupide. Stupide, ridicule, et dangereuse dans sa pratique.

L'idée m'est venue en m'intéressant au cœur humain. En effet, le cœur représente le facteur limite principal des corps vivants, avec les muscles. Il indique la limite physique que le corps peut atteindre dans la puissance de ses efforts. A partir de là, il est simple de conclure que si l'on repousse les limites du cœur et des muscles, les limites physiques du corps humains sont par conséquent elles aussi repoussées.

Il n'y a plus qu'à ...
A partir de cela, il ne reste plus qu'à expérimenter. Heureusement, la protection des animaux ne se fait pas, auquel cas tester de telles choses deviendrait plus problématique. Quelques voyageurs de temps à autres passent encore, mais trop souvent, c'en devient suspect.

Cinq jours, douze arrêts cardiaques, six hypertension fatales et plusieurs incinérations internes accidentelles suffirent pour qu'il trouve à l'aide de tâtonnement hasardeux la technique. Effectivement, certains des chats venaient à se faire rattraper à la course par des rongeurs. Même chose lors de la chasse : ceux ci étaient plus vifs, plus forts, mais tombaient rapidement hors d'haleine, voire morts.

Les essais sur être humanoïdes donnèrent les même résultats. Augmentation importante de la vitesse et de l'agilité, mais, lors d'une application trop longue de ce genre de modifications, au prix de graves risques cardio-vasculaires, entraînant la mort à un taux relativement élevé.

Une seule et unique phrase résuma les impressions de Vélik quant à ces expériences.
Beaucoup trop dangereux, à ne pas utiliser sur soi... hors des cas d'extrême urgence et risque mortel.

Image
[hrp] MàJ Sub Buffer [hrp]
Dernière modification par mongeliam le dim. 20 mars 2011 à 15h54, modifié 3 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 10h22

Magie noire, rayon d'espoir ?
Image
La migraine avait vraiment du mal à passer. Entre la sortie de la veille et les déboires alcooliques, le chaos copulait et se reproduisait à une vitesse folle. Ainsi que les mauvaises pensées. Visiblement, la veille, la magie de la grotte l'avait perturbé. Des sensation négatives l'emplissaient toujours.

L'envie,
Amenant la jalousie,
Entraînant la colère,
Semant la haine,
Apportant les représailles,
Instaurant la cruauté,
Conduisant à la perversité.
Non pas que ces particularités de pensées ne lui soient étrangères, au contraire. Mais jamais elles ne furent omniprésentes à un tel degré. A ce point là, c'était plus que troublant. Canalisant son pouvoir, il embrasa la cheminée afin de réchauffer l'endroit. Lorsque les flammes jaillirent, Vélik cilla un instant. Un court instant, les flammes lui avaient parues Sombres. Seulement, lorsqu'il rompit l'afflux magique et le réitéra, les flammes arboraient leur teinte naturelle. Les idées encore vaseuses et sa migraine l'élançant, il oublia bien vite tout ceci.

Cependant, l'incident ne fut pas clos de si tôt.

Habituellement, lors de la pratique de sa magie, le mage n'exprime aucun sentiment. Il reste concentré et obnubilé par le modelage de ses sortilèges. Du moins lors de ses débuts. Par la suite, il devient capable d'exécuter certains sortilèges par réflexe, sans même y songer. Cependant, ses pensées restent alors inexistantes, il crée le vide en lui. Enfin, il existe un troisième statut. Lorsque celui ci est acquis, le mage, qui peut ensuite être nommé Archimage sans prétention, peut mêler à sa magie ses sentiments ainsi que son ressentiment. Et par là, affecter sa magie, et lui adjoindre certains effets spécifiques à chacun d'entre eux, et ce en fonction du caractère des sensations et des pensées auquel il se consacre.
C'est effectivement ce qui arriva. Au souvenir de cette matinée,qui lui emplissait l'esprit, au même titre que les sombres pensées qui persistaient, la flamme qu'il créa quitta son coloris rouge orangé pour adopter une teinte sombre d'ébène. Flamme qui, contrairement à son habitude, en dehors de n'infliger que des brulures, adhéra à l'épiderme de sa victime, calcinant ainsi celle ci avec plus de longévité, plus de durée, plus d'ardeur, plus d'agressivité, plus de ... perversité.


Ainsi se produisit la première rencontre de Vélik avec l'un des aspects de la magie des Ténèbres, de la magie Perverse, de la magie du Malsain. De la magie Noire.

Image
[hrp] MàJ Apprentissage magie Noire [hrp]
Dernière modification par mongeliam le dim. 20 mars 2011 à 15h54, modifié 3 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 10h25

Vicieux Ouroboros
Image
Une simple sortie dans la vallée de Varka, et tout dégénère... C'est lorsque tout paraît pour le mieux qu'il faudrait alors redouter le pire. Les chiens de Goddard qui se déversent sur lui. Ni le temps de fuir ou de sortir son arme que l'on est déjà à terre. Mais pire est à venir ...

Leur dirigeante part. A terre, il espère, attendant l'occasion pour agir. Mais l'occasion ne s'est jamais présentée. Une carte glissée dans sa poche, il se retrouve emmené en cellule. Il n'est visiblement pas le seul à user et abuser de cette magie. Et le voilà privé de toutes ses possessions. Ils simulent d'agir en être bons et altruistes en accordant des frusques que même un pouilleux grelotant dans les glaces ne revêtirait pas. Même blessé, la fierté l'empêche de les revêtir. Il passera les deux prochaines semaines nu dans sa cellule. Par arrogance. Mais pire est à venir ...

C'est sous la réception d'un choc violent qu'il est réveillé. Des bottes ferrées. S'il n'y avait pas eut Thyla à l'intérieur, peut être aurait il supporté les coups sans trop de regrets. Mais, comme partout ailleurs, les naines ont la rancune tenace. Et visiblement, avec eux, c'est œil pour œil ... et ce au sens propre comme au figuré.

Thyla lui fit son affaire. Un tison embrasé. Malgré ses tentatives de fuir la douleur, il n'a pas put y échapper. Et elle y prit plaisir, tournant et retournant la tison, s'assurant qu'il pénètre l'orbite oculaire de fond en comble, incinérant chaque lambeau de chair accessible. Œil pour œil ... sans les intérêts, voilà ce qu'elle affirmait !

C'est déconnecté de son corps qu'il vécut la suite des évènements, regardant, mais sans comprendre. Tenter de s'assommer ne l'avait pas aidé ...

Le reste de don séjour fut ainsi. Hors de son corps, consacrant des heures et des heures au sommeil, dépensant un minimum d'énergie. Ne bougeant que dans un objectif nutritif. Et attendant son heure ... Mais rien ne se produisit, et l'échange eut lieu, de façon équitable, malheureusement. Décidément, certains ont le don de gâcher leur cartes avantageuses.

Maintenant, l'échange a eut lieu. Et Vélik est libre. Mais rien n'est clos. Tout recommence à nouveau, la vengeance appelle la vengeance, et ce masque ne servira qu'à la dissimuler jusqu'à ce qu'elle frappe. Le sang appelle le sang, jusqu'à la mort de l'un des protagonistes.
Image
[hrp] MàJ BG pour l'obtention de l'item "Black Half Mask" [hrp]
Dernière modification par mongeliam le dim. 20 mars 2011 à 15h54, modifié 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 10h35

La Faune magique
Image
Les chimères élémentaires.

Les chimères élémentaires sont des créatures ayant élu leur habitat sur l'île communément nommée "Terre des Enfers".

Apparence physique :

Les chimères élémentaires sembleraient être composées de différents êtres du règne animal. En effet, le tronc de l'animal semble être comparable à celui d'un lion. Ensuite, son appendice arrière se révèle en fait être une seconde entité étant l'équivalent d'un serpent. Enfin, celles ci possèdent une paire d'ailes semblables à celles des kamaëls, proportionnelles à leur taille cependant, ainsi que des pattes semblables à celles d'un aigle.

Hauteur :
aux environs de 2.10 mètres en moyenne

Envergure :
-ailes repliées : 1.15 mètres en moyenne
-ailes déployées : 3.85 mètres en moyenne

Longueur :
-hors queue : 2.40 mètres en moyenne
-queue inclue : 3.00 mètres en moyenne
Image
Ces chimères élémentaires représentent quatre Éléments différents. Les éléments représentés par celles-ci sont la Terre, le Vent, le Feu, et l'Obscurité.

Elles sont respectivement nommées : (Chimère) Tellurique, Aquilonne, Pyroclastique et Ombreuse.

La particularité de ces chimères est la suivante : celles-ci ingurgitent parfois des pierres à terre, et ces dernières subissent de temps à autre une mutation. En effet, il a été constaté qu'elles se retrouvent soumises à une très forte radiation de ces éléments dans leur état quasi pur. Sous ces radiations, leur nature s'en retrouve alors irrémédiablement altérée. Effectivement, elles se mettent alors à absorber ces éléments.

On notera, bien que chacune de ces chimères est de nature agressive, les Aquilonnes et Ombreuses ont un penchant nettement plus marqué pour les agressions par le biais de la magie, tandis que les Pyroclastiques et les Telluriques préfèreront les assaut de nature plus sauvage de manière physique.
Une hypothèse retenue serait que ces dernières opposeraient plus de résistance aux radiations de magies élémentaires, et accumuleraient ainsi une quantité de mana bien moins envahissante que leurs consœurs, éprouvant alors une faible nécessité à l'évacuation de ce dernier.

Il se trouve que selon les chimères et leur éléments, le minéral alors muté se loge le plus généralement à proximité d'un organe, leur offrant ainsi une meilleur résistance et puissance. Ainsi, chez la Chimère Pyroclastique, la pierre élémentaire se situe le plus souvent proche du foie; chez l'Aquilonne, aux côtés des poumons; chez la Tellurique, près du cœur; et quant à l'Ombreuse, la pierre serait à proximité des reins. Le choix de ces organes reste pour le moment à nos yeux inconnu. Peut-être qu'une étude magie et biologique plus poussée sur ce phénomène permettrait de nous donner plus de réponses dans un avenir plus ou moins lointain.

Cependant, ces minéraux, devenus ce que l'on nomme communément des "Pierres élémentaires", peuvent ensuite servir à de nombreux usages dans la magie élémentaire qu'elle représente, les rendant très précieuses et recherchées.
Extrait du l'intitulé "En désert maudit"
Image
Dernière modification par mongeliam le dim. 1 mai 2011 à 18h21, modifié 6 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 novembre 2010 à 10h44

Perfectionnisme
Image
Tentant de cracher un gerbe de flammes, la chimère eut un recul de surprise en voyant ses flammes s'éteindre subitement sous l'absence d'oxygène entre elle et le mage. S'efforçant alors de se jeter sur ce misérable humain qui osait la défier, elle fut rejetée face à une explosion provoquée par l'embrasement d'une poche d'oxygène pur.
Profitant de son immobilité passagère, l'humain s'immobilisa l'instant de canaliser, avant de faire surgir un globe de flammes vives et de l'envoyer entourer la tête de la chimère. Ne subissant aucun dommages sous l'effet des flammes, la chimère était cependant aveuglé et ... asphyxiée.
Ce n'était plus qu'une question de temps, sachant qu'à chaque fois que la bête s'approchait de trop de sa position, un flash l'aveuglait, et le mage se décalait tout simplement.

Une fois la bête à terre, Vélik, car il s'agissait bien évidement de lui, s'approcha du corps sans vie et s'accroupit devant le corps sans vie et sortit d'un fourreau à sa ceinture un long couteau de chasse. D'un geste ferme et éprouvant, il sectionna le cuir ventral de la chimère, laissant les entrailles se déverser sur le sol brûlant. Plongeant ses mains dans le corps encore chaud, tout en grimaçant en coin, il dégagea les chair jusqu'au foie.
Plusieurs fois il s'interrompit, avant de ne sortir qu'un bout de cartilage ou d'os, mais il finit par sourire en sortant une pierre d'un rouge vif. Se saisissant d'un chiffon déjà en partie souillé, il essuya la pierre élémentaire, avant de la glisser dans une petite bourse où une trentaine de ces pierres. Jetant le couteau à présent totalement émoussé, il se dirigea vers la wyvern louée plus tôt, afin de récupérer une commande.

L'ébéniste avait décidément mérité son titre. Le bâton d'acacia avait été taillé et travaillé de telle façon qu'une proéminence composée d'un entrelacements de ramifications entrelacées de telles façon qu'un grand nombre de petites cavités se trouvées ainsi crées. Mais avant d'y insérer les pierres pyroclastiques durement récoltées, une autre étape devait avoir lieu.
Chaque jour, la bâton se devait d'être exposé à la magie. Une très haute quantité de magie. Afin que celui ci puisse développer une affinité avec celle de Vélik. Et la stocker également. Ainsi, en épargnant la magie dans celui ci, il pourrait l'amplifier grâce à la présence des pierres.
Cette étape dura plusieur
s semaines, dénombrant un grand nombre d'échecs. Mais il parvint finalement à ses fins.
Image
[hrp] MàJ BG Arcana Mace Fire enchant,:3 [hrp]
Dernière modification par mongeliam le dim. 20 mars 2011 à 15h54, modifié 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Au Coeur de la tourmente

Message par mongeliam » mer. 15 décembre 2010 à 20h33

Au Coeur de la tourmente

D'abord le Calvaire de l'Enfer,
Puis le Ciel et ses Airs,
Entre les deux, la Terre :
Éternelle Misère...

Peut être étais ce mon Dû,
De me voir ainsi considéré Fou.
Mais elle m'est apparue,
Une Ange est parmi nous.

Au sein de sa Clarté
Je me vois guidé.
Bien que chaque Crime mérite Châtiment,
Au Ciel me tente-t-elle inexorablement.


[hr][/hr]
Image

[hr][/hr]

Cependant...


Séparant Terre et Enfers,
Mince est la Frontière.
Est aisément venu du Gouffre abyssal,
Un Désir de mal chez ce mâle.

Chez lui se trouve être Chaos
Parmi ses maître Mots.
Ainsi tout Souhait mérite-t-il Crime,
M'aguichant dans l'Abîme.

De toute Être devant périr,
Alors tel est le Devenir.
La scission constitue notre lot commun,
Mettant le Roue entre nos Mains.

Le choix est pire des Sacrifices,
D'Axe centré aux Vices.
Est ce leur Libération ...
Ou bien leur Damnation ?


Spoiler:
Apprentissage de la forme de Divine Healer.
Dernière modification par mongeliam le jeu. 13 février 2014 à 13h17, modifié 6 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Futilités

Message par mongeliam » mer. 5 janvier 2011 à 19h56

Futilités

Image

Des années qu'elle survivait, alternant les statu. Un temps elle fut alitée, puis souffrante, avant d'atteindre le stade de la profonde catalepsie. Puis elle se réveillait pour plusieurs jours, redécouvrant le monde au sein duquel elle stagnait, avant de rejoindre le néant du sommeil pour d'autres mois. Voici quelles furent les dernières années de son existence en Ether : prisonnière d'une fièvre incurable, abreuvée et nourrie par l'éternel défilé des serviteurs de son domaine, condamnée à se consummer jusqu'à la fin par le mal qui la ronge.

En ce 4 Blancheterre de l'an 47 les a quitté Sarelia Bashère, dernière membre de la sixième génération de la Maison Bashère, rejoignant à présent son époux, feu Dorian Bashère parti lui ouvrir la voie dans les limbes il y a plusieurs années.

Image

L'aube véritable de la septième génération Bashère s'est levée. Bien qu'au regard des lois et coutumes de la Maison, lui, l'aîné, est reconnu comme seigneur et maître du territoire depuis le décès du père, les peuplades étrangères et l'Ordre du Synode ont jusque là considéré le titre aux mains de l'amorphe mère. Les confusions ne sont plus permises. Et la famille a veillé à ce qu'elles ne soient plus. La généalogie Bashère fut posée sur le parchemin à la première apparition de cette situation. L'intronisation du Baron sera officieuse pour la Maison, stipulée par le biais du sceau qui leur est propre, et officielle par le blase de la noblesse supérieure quand le temps sera venu pour les femelles survivant à leur époux de s'en aller rejoindre celui pour qui elles se sont dévouées.

Une fois encore la crypte funéraire de la famille sera violée; afin d'accueillir de nouveau un éternel pensionnaire. La douleur et la tristesse de ce départ seront imposés au peuple, tandis qu'il n'en aura que faire. Le jeun et le deuil ferons voir leurs augures sous l'oeil de la défunte, alors que son adieu se fera en présence de héritiers de son sang.

D'abord continuer. Ensuite commencer.


Spoiler:
Accès à la noblesse de Vélik Bashère au titre de Baron.
Citation de William James.
Dernière modification par mongeliam le sam. 14 juillet 2012 à 11h09, modifié 3 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » dim. 9 janvier 2011 à 06h05

Fluctuations du Marché
Image
Écrire bien entouré, voilà qui mets le plus en confiance. La magie à fleur de peau, imprégnant lettres en enluminures, explorant chaque possibilité de l'écrit, prédisant les avenirs possibles. Toutes les actions possibles, chaque ouverture, chaque faille ou brèche exploitable, il les étudiait, elle est leurs rendements possibles, adoptant une multitude d'attitudes, de sens de réflexion et d'idéaux moraux à adopter.
Lorsque l'on est pris entre deux feux, peut être vaut il mieux savoir organiser des situations de replis...

L'Ordre de la Tour d'Ivoire
Dirigeant :
Altar Agria.
Einhasadien, vraisemblablement un ancien prêtre.
Très jeune.
Impression:
Méfiance.
Peur certainement.

Investissement :
Rejoindre la Tour d'Ivoire. Participer à sa remise sur pied, la renforcer dans sa survie face à l'enlèvement de la quasi totalité de ses membres.
Rentabilité :
Prestige et influence attribuée par l'appartenance à l'Ordre de la Tour d'Ivoire, ainsi que l'image de la neutralité autorisant le libre passage.
Risque :
Décès ou disparition définitive des mages, menant à terme le déclin de la Tour.
"Il va falloir mettre cet Altar au pas cadencé s'il ne veut pas d'ennuis."
La renaissance de la Tour de Gludio
Dirigeant :
Thyla Fondernong ?
Impression :
Jeu de fierté.
Avec respect des paroles donnés.

Paresse ?
Impression :
Méfiance par les rumeurs.
Comme la majorité du Sud...
[- - -] ?

Investissement :
Rejoindre la Tour de Gludio, participer à sa remise en état et au regain de son influence en parallèle et en collaboration avec l'Ordre de la Tour d'Ivoire. Direction ? Soumission ?
Rentabilité :
Soutien de Gludio, dorure de l'image partielle au sein du Sud, en cas de prise en main. Renfort de la main mise des Bashère sur Gludio.
Risque :
Discréditation. Soumission et devoir d'obéissance envers Thyla.
"Tout ou rien. Et certainement pas sous tutelle"
Un certain malaise pris place dans la pièce. Lorsqu'il releva la tête, il contempla une chambre telle qu'elle l'était l'instant d'avant. Il secoua son port, revenant à la réalité, ramenant ses fluides magiques à lui. A trop se laisser aller à de mauvaises idées, certaines idées bridées de l'esprit tentent de s'évader inconsciemment, saisissant toute opportunité...

Les rênes du pouvoir
Dirigeant :
Roland ... par moi.
Impression :
Soumission

Investissement :
Reprise personnelle en main du domaine, abandon de la délégation des objectifs et organisation en personne.
Rentabilité :
Efficacité et main de fer sur Gludio. Contrôle plus important de l'approvisionnement de la cité.
Risque :
Opposition véhémente de Thyla. Chance de discréditation au vu du passif Schuttgartois.
"Le suicide social..."
L'aura malsaine se fit à nouveau sentir.
"Et si... je m'emparais du maximum ?"
Il allait vraiment falloir trouver un moyen d'évacuer ces instincts. Les garder devenait à coup sûr un risque trop élevé. Et les satisfaire n'arrangerait rien...
Image
[hrp]MàJ Transformation Death Blader[hrp]
Dernière modification par mongeliam le mar. 5 juillet 2011 à 17h16, modifié 3 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » jeu. 24 février 2011 à 23h03

Toute bonne chose a une fin ...
Image
Jeriel, 4 Tombefeuille. An 47
Cela est blessant.
A tout vouloir, l'on perd la majorité du bénéfice de l'investissement.
Les erreurs de la précipitation... entre autre.

Vouloir conserver une indépendance territoriale, tout en scindant en deux son appartenance.
Considérer autrui plus logique et clairvoyant qu'il ne l'est, tout en ne tenant compte que de son propre avis.
"Gare au retour de bâton...
... il est extrêmement douloureux."
Il avait surestimé certaines personnes. Les élevant à ce niveau correspondant de dangerosité. Vélik n'avait plus qu'à s'en mordre les doigts.

Il lui fallait faire ses adieux à l'unique réelle terre de liberté qu'il avait côtoyé. Pour se retrouver de l'autre côté de la barrière. L'ambiance et l'aura de Schuttgart occuperont un certain temps sa nostalgie, c'en est certain.

Ses effets restants récupérés, il traversa le portail de transport. Rester digne. Et impassible. Et aux aguets.
Image
"J'ai mal."
Il faudra y trouver un remède ... Temporaire.

... et un recommencement !

Image
[hrp] MàJ Déclantage Trinitium. Un merci infiniment pour tout le plaisir passé et à passer. Trinitium Akbar !! [/hrp]
Dernière modification par mongeliam le sam. 31 mars 2012 à 04h38, modifié 5 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » mer. 9 mars 2011 à 02h40

La main à la pâte
Image
L'énorme reptile venait à peine de s'effondrer dans la vase que son épiderme était d'ores et déjà sectionné dans la sens de la longueur, sans aucun scrupule ni aucune pitié. L'ouverture béante laisser s'évader le sang en cascade vers le sol spongieux tout autant que sur les vêtements de cuir et de mailles porté par Vélik. Décidément, c'était à se demander si ces frusques grotesques méritaient un tel sort. Quoique, la gêne occasionnée pour lui par le port d'un tel métal soit disant protecteur l'incitait fortement à l'ambiguïté. D'un côté, ca n'était qu'une douce et mesquine vengeance telle qu'il les savourait, mais ... à l'encontre de simple objets non pourvus d'âmes, qui d'un autre côté, n'entraveraient pas plus ses mouvements s'ils ne se voyaient pas imbibés d'une liquide aux propriétés dextres inexistantes.
Image
Il plongea ses mains gantées dans la bête, au sens propre pour une activité à ce point malpropre. L'intestin, l'estomac, le foie, le gosier... Les écailles, les crocs, les pièces d'armu... non, ce ne pouvait définitivement pas être considéré l'équivalent d'une armure. Ni même une quelconque imitation.
Enfin, chaque élément potentiellement intéressant, autant par sa rareté que son utilité aux yeux de Vélik, passant par leur affinité magique ainsi que leur prix sur le marché était passé en revue. L'habitude et l'expérience étaient toutes deux d'excellentes aides à cela : depuis sa reprise de cette "activité", si elle peut être ainsi nommée, le temps moyen passé à l'estimation des profits possibles quant à différents éléments matériels ainsi obtenus avait été divisée par quatre.

"Tu as encore oublié les reins espèce de fumiste !"


Ah, en effet ... Il avait omis de vérifier cet organe. C'était toujours amusant d'entendre la voix de Sylka résonner ainsi dans son esprit. En y repensant, c'était à elle qu'il devait cette "passion" de "l'anatomie" animale... plus précisément pour plusieurs éléments ingérables qu'ils transportaient généralement. Justement, Vélik extirpa du corps une pierre bleutée du reptile. La levant à hauteur d'yeux, il sourit amèrement : enfin il en avait trouvé une ! Décidément, quelle foutue idée de placer ici un minéral irradié de magie... il n'y avait plus qu'à passer au suivant. Sans même avoir à le reconsidérer, occire le bestiau relevait du gain de temps et d'une facilité plus que déconcertante, une fois comparé à sa fouille corporelle.

"Une fois que tu auras suffisamment pratiqué, je verrais pour ton accréditation et ta justification d'expertise dans ce domaine"


Et bien voyons, et puis quoi encore ? Comme s'il était nécessaire d'une justification pour être doté de capacités dans un domaine...
Image
[Hrp]MàJ BG BH [/Hrp]
Dernière modification par mongeliam le mar. 5 juillet 2011 à 17h17, modifié 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

[bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » lun. 28 mars 2011 à 12h19

Charisme : la métamorphose
Image
A l'origine, il n'avait quitté Schuttgart qu'officiellement. L'officieux était tout autre.
Cependant, après un tel investissement visant à unifier Nord et Sud en un front commun face à la menace de cauchemardesque que représentait Noct, il lui avait cependant était difficile pour coup de voir le Trinitium s'y rallier. Contredire la ligne de conduite qu'on lui avait imposé. Il n'était rien de plus qu'un...simple pion.
Être un pion ne le dérangeait pas. Mais se situer dans le commun de ceux ci, hors de question.
D'autant plus qu'il avait déjà eut le "privilège" de rencontrer Noct en comité restreint, et si ce dernier apprenait, si cela n'était pas d'ores et déjà le cas, les efforts qu'il avait imprimé dans son opposition... Vélik ne donnait pas cher de son intégrité physique ou mentale. Vendre ses songes lui avait déjà été un prix plus qu'exorbitant, lui infligeant la crainte d'une visite des moins amicales dès lors que ses paupières s'affaissaient.

C'est le départ de Jolan qui lui avait parut une bonne opportunité. Quitter le pays ensemble, afin d'avoir, chacun ayant l'alibi de l'autre. Tout irait mieux dans le meilleur des mondes : une utopie.
Cet homme avait continué à garder secret son passé avec Schuttgart aux yeux du Sud Décidément, Vélik avait encore beaucoup à apprendre et à améliorer dans la tromperie. Être bien plus prudent, particulièrement dans le fourchement de sa langue.
Un Jolan immaculé restait au Sud. Et un Vélik noircit en son âme quittait le Nord. Voilà le karma imposé, ne tenant nul compte des intentions exprimées et actes effectués en faveur de ces ennemis qui s'acharnaient à l'être.
Image
Informer sur la situation de Hardin, tenter d'unifier Nord et Sud face à une menace des plus grande, être constamment présent lors des origines du conflit et des batailles vitales à la survie de la société et du monde dans son établissement actuel, et certainement d'autres...Tout cela devait être insignifiant. Peut être faut il être immaculé d'emblée, et ce jusqu'à la fin de ses temps, pour mériter de vivre ? Une bien amère plaisanterie.

Soit.

Qu'ils continuent ainsi. Ils le feront sans son consentement de toute manière. Il agira comme il lui sera possible en son seul pouvoir. Mais il n'ira pas faire offrande de ses savoirs en quête d'un pardon. Non. Il leur faudra lui proposer de rejoindre.
Supporter sans broncher insultes et diffamations n'est plus un exploit ni une difficulté pour lui. Mais aller mendier, jamais.

Au grand jamais.

Image
Dernière modification par mongeliam le jeu. 26 janvier 2012 à 00h50, modifié 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Excroissance

Message par mongeliam » dim. 1 mai 2011 à 18h16

Excroissance

Image

Mauvaise idée que voici. Après l'avoir chassé et pourchassé de part et d'autres, se permettant de lui imposer leurs envies, ils se permettent d'exiger de lui sa coopération afin de leur permettre une main mise totale sur Gludio. Leur offrir son soutien sous une contrainte factice pour légitimer leur existence dans cette ville. Il est versatile et instinctif, mais aussi rancunier et patient. Il garde en mémoire le souvenir et l'impact de chaque coup délivré, attendant le moment venu afin de le rendre au centuple. Son retour de baton ne sera pas des plus tendres. C'est pour cela qu'il accepte de jouer la comédie. Celui qui riait aux sein de la ville démone se retrouve à présent parmi les rangs clairsemés des pretres et autres défenseurs de la vertu. L'ironie a le mérite de lui procurer un humour bien appréciable.

Le voilà de retour sur ses terres après bien des lustres. Évincé d'un coté de la barrière pour son soutien aléatoire, son ancienne position dans le Sud lui ouvre les bras, libre de tout étranger, il y a consciencieusement veillé. Il va meme pour cela preter allégeance au trone de Gludio. Sauf que lorsqu'elles se conertent, l'Ironie et la Fortune font bon ménage. Sa future souveraine se trouve etre sa victime et son bourreau; Thyla. L'Arrogance de son etre va revenir avec force face à une telle proposition. Par pur caprice et plaisir, il la fera tourner autour du sujet des dizaines durant, pour la mettre à l'épreuve. La voir aussi aisément sortir de ses gonds et piquer d'explosives colères se trouve malgré tout etre rapidement lassant. Mais le test de la souveraine se doit de continuer aussi longtemps que ce peut, alors il continuera de le lui refuser autant que nécessaire. L'échec est vibrant pour le comté. Elle ne reste qu'un vulgaire bélier aux cornes abaissés. C'est pour cela aussi qu'il tolère de lui offrir son allégeance. Autant que cela finisse de gré, et qu'il puisse faire de cette femme quelque chose de plus respectable.
Il faudrait se voir avec l'oeil de son voisin.

Spoiler:
Clantage au sein de la Mingol Throng Azul.
Citation de Jules Petit-Senn.
Dernière modification par mongeliam le ven. 12 octobre 2012 à 12h36, modifié 7 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Duplicité divisée

Message par mongeliam » ven. 13 mai 2011 à 12h55

Duplicité divisée

Image

Stupidité, folie et arrogance réfléchie, il avait décidé de dormir une fois encore son doigt ceint de l'anneau de son père. Il ne sait pas pourquoi, il n'a aucune hypothèse ou bien idée quant à la raison qui le pousse à faire cela, mais toujours est il et sera-t-il ainsi. Cet anneau avait permis aux mâles et femelles de sa famille et s'y intéressant de trouver l'être parfait, en symbiose avec son utilisateur. Du moins, lorsque le contrat était à même d'être mis en place. Au sein de la famille et selon ses recherches à son propos, 7 membres s'étaient vus refuser ce lien. Parmi ceux ci, 3 en sont décédés, tandis que les 4 autres ont alors perdu une part de leur existence, se dépréciant jusqu'à ce que la folie survienne. Il n'en serait pas.

Le voilà parmi les gardiens de la Vie. Et ses défenseurs ardents. Il était un temps prêt à tout sacrifices pour empêcher les vivants de quitter l'Elmoraden, l'instant suivant, ses véritables pulsions remontant à la surface. Imposant une certaine limite à cette aide qu'il pouvait apporter. Mais les images faiblissent, tremblotantes, avant de se dissiper en totalité. Il se retrouve à nouveau au point de départ, de nouveaux désirs de sacrifices altruistes surgissant en son âme et corps. À nouveau, il leur refusa ce souhait. Il passera avant les autres, coûte que coûte. Lui, et ses élus.

Nouveaux tremblements, nouvelle dissipation, nouveau départ. Nouvelle maîtrise, nouvel égoïsme, nouveau refus. Encore. Encore. Encore !

Image

Il se trouve parmi les êtres de la destruction. Assoiffés de pouvoir, assoiffés de vices, assoiffés de plaisir à satisfaire, assoiffés de malsain. Il avait en son être le plus profond envie d'être lui. D'être naturel, d'être les intentions qu'il était de par son instinct et sa naissance. Il voulait voler, happer les vies et incendier. Il voulait tuer, s'accaparer les êtres et les savoirs. Il voulait être le centre de tout un chacun. Ces présages l'embrumaient. Il plie, il s'affaisse et se redresse. La scène se trouble, les images vacillent, tremblotantes, avant de se dissiper en totalité. Il ne laissera pas cette soif et cette faim le dominer. Il les dominerait. Il s'impose à dominer sa bestialité et son instinct du chaos. Il comptait les brider, et les dresser. Il le fera, comme elle l'avait fait de par son innocence sa beauté la plus pure. Karilyn ... Il se retrouve à nouveau au second point de départ, des désirs de destruction au nom du chaos l'assaillant. Encore une fois, il manque de plier. Encore une fois, il leur refuse ce plaisir. Il ne veut détruire qu'avec choix et distinction. Il n'attaquera que les foyers de ceux qui s'essayeront à barrer sa route, de près comme de loin. Il pense encore à celle qui rend aussi instable son être.

Nouveaux tremblements, nouvelle dissipation, nouveau départ.Nouvelle maîtrise, nouvel égoïsme, nouveau refus. Encore. Encore. Encore !

Enfin, il parvient à un lieu identique à ses souvenirs. Seul, assis sur une chaise à trois pieds, au beau milieu d'une cour à la végétation figée dans sa croissance et son évolution, arborant une teinture grisâtre, divisée entre qualificatifs mornes et ... morts. Il attend. Encore.

Image

La voix survient, identique. Présente aux tréfonds de sa pensée, retournant chacun de ses avis sur ses mémoires, ses connaissances. Analysant chaque bribe de son savoir et de ses intentions relatives à la totalité de ce que ses souvenirs contenaient.Aucun échappatoire possible. « - Encore vous, mortel ? » Aucun étonnement ne perce cette pensée aux relents intrusifs. Un simple constat. Et une preuve du décel de sa peur.« - Vous avez le temps. Le cas contraire, aucun remède ne sera procuré, petit être. »

Touché. Encore l'une des peurs, et de ses obsessions. D'autres pensées furent transmises. Ici, plus aucun être ne pourrait lui être en symbiose. Trop versatile. Trop passionné. Trop ardent. Il cède. Cet esprit au sein du sien maîtrisait tout. Il est soumis. Il questionne, il interroge, il demande, il implore et finit par supplier. Cette conscience ne semble prendre en compte aucune de ses supplications.« - Vous aurez ce que vous voulez être. Chaque facette. Vous aurez ce que vous méritez d'être. Chaque aspect. Vous aurez ce que vous devez être. Opposé.»« - Vous serez vos personnalités. Tant qu'elles seront sous votre domination. elles seront à l'image de votre élément, feu petit être. Elles vous brûleront.» Un long frisson parcourt son échine, serpentant indéfiniment le long de son corps aux paroles à venir. « - Ne revenez plus, Vélik Bashère. Vous ne trouverez que de quoi vous assoiffer encore plus, à n'en plus être apte. Adieu.»

Image

Il se réveilla avec sursauts. Le manoir. Sa Karilyn. Il est de retour. Il se maudit d'avoir pu ne serait ce qu'en douter. Échouer...ce concept essuyait un refus. Clair, net. Son esprit réintègre son corps, reprend le contrôle de son dû. L'état des lieux se faisait progressivement. Quelques surprises négligeables uniquement. Son corps reste moite, la sueur abonde, accompagnée d'odeurs qu'il distingue entre milles. Ses maîtresses de toujours. Peur, Arrogance et leur mère : Excitation. Il se mit à faire tourner la bague entre ses doigts, la dévorant du regard. Quelle meilleure invitation aurait pu être ainsi annoncée, pour revenir un jour ? « - A bientôt. » Il se détache de ce bijou malveillant, reprenant son rôle de présence protectrice auprès de son aimée, arpentant les songes offerts à Noct, n'en ressentant aucun. L'espace d'un instant, il a la clarté d'esprit de se maudire.

Deux manière de ne pas aimer le bonheur. Ne pas l'aimer, et l'aimer de manière rationnelle.

Spoiler:
Apprentissage de la forme de Grail Apostate et Inferno Drake.
Citation inspirée d'Oscar Wilde.
Dernière modification par mongeliam le mar. 5 juin 2012 à 08h08, modifié 12 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Apprendre pour oublier

Message par mongeliam » mer. 15 juin 2011 à 14h11

Apprendre pour oublier


Image

Tant de titres réunissant les quatre maîtres actuels des saisons. Et ce faisant, il est face au choix crucial d'en rejoindre une, prêt à défendre son nom tout comme en recevoir le soutien. Il peut honorer une unique de son rôle de champion, y gagnant un don variant selon le temps. Il n'a de cesse de remettre en tête les caractères et attitudes des immortels rencontrés de la sorte. Ce choix possède les inconnues que sont les résultats, et non leur accès. L'intérieur devra parler, sans se soucier de la réflexion. Une attitude qu'il s'aimerait à adopter continuellement.


Muse du Printemps par Timiniel;
Bretteur de l'Automne par Alrosh;
Pourfendeur de l'été par Arkal;
Fine-Lame de l'Hiver par Freya.
Le renouveau, Timiniel : la vie;
La fatalité, Alrosh : la mort;
La chaleur, Arkal : la vitalité;
La froid, Freya : l'engourdissement.
Timiniel, bienveillante et protectrice.
Alrosh, humoriste et impartial.
Arkal, il n'en savait rien.
Et Freya, frigide et digne.

Image

Opposée et si ressemblante à son idéal dominant. Ce fut l'hiver qui embrasa les flammes ne demandant qu'à l'embrasser. Un attrait irrationnel mais passionné. L'aura l'étreignait, incohérente mais saisissante. Freya. Il choisit de lui faire don de son bras et de la défendre peu en important le prix. Et elle lui accorde la récompense d'un tel choix. Elle lui offre le droit d'user de son pouvoir. Il est à présent bénéficiaire du droit de mort et d'inexistence d'un être. Il est aujourd'hui capable d'éteindre l'étincelle de vie et la mémoire de son passage sur Ether. Lourde responsabilité qui ne l'effraie pas autant que celle de faire un choix. Le choix de la vie à ôter, passé, présent ou futur. Qui choisir ? A qui imposer son pouvoir ? Qui se verra renié le souvenir de son existence auprès des vivants ?

Il risque un jour de se déchirer intérieurement pour cela. Des noms affluent par dizaines. Mais il est contraint de tous les repousser. « - Pas maintenant. D'autres éléments pressent. Mais le conserver... Précieusement.». Il va lui falloir à présent une chose autre. Afin d'oublier cette tentation, il s'en créera une autre. Il se prépare à jeter son dévolu sur Elvane, l'elfe aux Licornes. Elle est jeune, encore innocente et malléable - lui rappelant Karilyn et ce qu'il avait aimé en elle. Il y trouve également l'impulsivité, l'instinct et le grain de folie qu'il appréciait en Lylthia qui a marqué son histoire. Il ira lui faire la même demande. Il répétera l'histoire, ne changeant que les protagonistes afin d'en accentuer la maniabilité. Elle lui enseignera sa langue natale et il se rapprochera d'elle par là. Elle l'a déjà commencé, et lui s'y est engouffré. Il tente de copier un chapitre en y modifiant la fin. Il apprendra, pour oublier.

La cruauté demande un long apprentissage.

Spoiler:
Obtention de l'essence de Freya en tant que Champion de l'Hiver, apprentissage de l'Elfique et justification des bases du Sombre.
Citation de Pierre Turgeon.
Dernière modification par mongeliam le mer. 23 mai 2012 à 21h06, modifié 5 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Re: [bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » mar. 5 juillet 2011 à 17h18

Deuil et de Cendres
Image
Ses efforts multiples avaient été vains.
Ils étaient parvenus à défier ses maux, à enrayer les rouages huilés de sa destruction. Mais le prix à payer ne fut pas celui auquel il se serait attendu. Certains fuient la mort et périssent. D'autres la combattent... et périssent également.
Karilyn...
Il contemplait encore ce visage et ce corps dont l'âme et l'esprit l'avaient touché, et vaincu.
Sous le masque hideux de la maladie, il la contemplait de tout son amour. Amour envers un esprit ayant quitté Ether depuis des heures, ne pouvant le rejoindre qu'en le suivant dans la Mort. L'idée planait à ses côtés, alléchante, tentante.
La rejoindre ...
L'étendue de sa magie inutile.
Mais les vivants sont forts dans leur attache à la vie.
Et en son sein les envies s'y distillent.
Comme je veux te rejoindre ...
Il caressait encore le visage pestiféré, admirant continuellement sa fiancée depuis des jours, dans sa mort et le regret. Il ne pouvait se passer d'elle... Non...
Les nouveaux procédés inventés futiles.
Image
Les créations d'autres dimensions inefficaces.
S'endormant à ses côtés sans crainte de la maladie, la mort avait frappé lors de leur étreinte. A son grand damn. Il n'a pu la réconforter, la faire revenir. La seule chose qu'il aura pu assurer aura été sa présence. Pitoyable réconfort.
La tristesse menant à la folie du désespoir, les idées de Nécromancie et Démonologie l'assaillirent, avec leur promesses tentatrices tout autant qu'illusoires.

Rien : seule l'incapacité de ... pouvoir !
Partie. Elle était partie. Jusqu'à son propre départ d'Ether. Lorsqu'il pourrait la rejoindre. Enfin, la retrouver.
De la puissance acquise pour cela : l'échec !
Plusieurs semaines d'isolement. Expérimentations et soins, temps gâché, futilités à grappiller d'ultimes secondes de survie.
Il vivrait, car tel aurait été le désir de celle pour qui il aurait tout donné. Désir qu'il ne pourrait envisager de lui refuser. Il n'aurait rien pu lui refuser, dans la vie tout comme dans le trépas. Et il ne le fera pas.



La vie est et sera.
S'il leur accorde le droit.

Image
[hrp] MàJ Transfo Heretic et Divine Buffer, décès de Karilyn [hrp]
Dernière modification par mongeliam le jeu. 9 février 2012 à 19h42, modifié 4 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Re: [bghumain] Vélik Bashère

Message par mongeliam » ven. 26 août 2011 à 02h02

Les chiens ont des maîtres
Image
Les semaines, les journées, les heures, les minutes; toutes s'étaient écoulées en atténuant la douleur bestiale, lancinante, brutale.

Les colères, froides, ardentes, perçantes;
Les impulsions, de désir, d'envie, de violence;
Envers les siens, sujets, outils, proches.

Toutes, atténuées par l'arme à l'efficacité et la patience imparables.

Celle qu'il lui manquait.
Celle qu'il voyait contre lui.
Celle qu'il lorgnait depuis toujours.
Celle dont il n'avait plus conscience.
Image
Le Temps.
Mais... Le Temps... Depuis combien de ce Temps Leanne dormait elle ? Quand... Concept si futile. D'ailleurs, ce Temps. Il faut en faire usage, de celui ci. Quand bien même l'on en a pas la maîtrise, il faut en faire usage. Encore un "quand". A quand leur disparition ? "Quand" ... ?Utiliser ce qui n'est pas en notre possession, ni même en notre portée. Le Temps en est. Ne pas le perdre, toujours l'avoir, et pourtant le laisser filer. Le mettre à profit.

Leanne dort. Alors le temps est libre de toutes contraintes sécuritaires. Le temps est à mettre à profit, pour quelques magies. Les risquées, celles qui n'ont qu'en maître le talent. Les changements de forme, où le piège et la retenue sont possibles. Le programme est simple. Sa mise en place prendra le temps qu'il faudra. Temps pris sur celui de la dormante. Programme ardu : Félin, de manière croissante, en préparatif. L'objectif est tactique, et croissant : passer des formes de bases, originelles et félines de la race Oel Mahum, à celle ci. Stratégique, ludique, étude, et narquois.

Ô Thyla, merci pour le jouet que tu es, me faisant remonter en enfance. Et Leanne n'est pas là. Personne pour le bassiner sur les risque, et lui en faire perdre, du temps. Cela prendra celui qu'il faudra... Quitte à ôter celui des autres.

...les chats ont des serviteurs.


[hrp] MàJ Transfo Onyx Beast, Saber Tooth Tiger et Oel Mahum [hrp]
Image
Dernière modification par mongeliam le sam. 10 décembre 2011 à 07h13, modifié 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Vouloir libère

Message par mongeliam » jeu. 13 octobre 2011 à 00h16

Vouloir libère


Image

Il était parvenu à reproduire des apparences physiques de par l'étude de celles ci, visuellement et organiquement, magiquement. Du félin normalisé aux géants Ol Mahums, détenant la connaissance des stades intermédiaires. La morphose de son corps lui était une capacité acquise, réveillant des instincts familiers. Le rationnel et l'envie reprennent le dessus sus la beauté de l'apprentissage. Rentabiliser afin d'accélérer la recherche du profit et innover continuellement sa recherche. Qu'il s'agisse de commerce, de science ou de magie, le cheminement reste le même : corrompu par cette soif de possession.

L'étape suivante était déjà planifiée dans les lésions troublées et instables de son esprit. Il lui fallait parvenir à imiter les corps sans passer par les longues études des corps. Il se baserait sur l'identité totale des êtres, leur aura, et sa falsification, sa reproduction et application à son organisme. Passer à une autre apparence par l'ondulation à la mimique de la réalité de ces entités. La copie corporelle pourra être proche de la perfection originelle, concordant aux détails infimes connus. Seule la manière d'être sera à même de le trahir, et le savoir des partis en présence. L'âme ne saurait être falsifiée. Auquel cas, il saura le faire à moins d'avoir trouvé la mort avant. Improbable.

Image

Et quelques cibles furent prisées par cette faim sans frontières, autant voisines l'arrogance que proches du profit. L'une d'entre elle lui est restée en mémoire. Pour l'arrogance, l'unique occasion qu'il eut jamais de rencontrer Anakim s'impose, persistante. Sa confrontation avec elle dans l'application de son projet de libération de Lilith, la Damnée, l'avait marqué. Au point qu'il exprime l'immense envie de l'ajouter à son répertoire. Pour le profit, l'une d'entre "Elles" est élue, que cette passionnante Elfe aux parfums de chaos idolâtre. Il les avait déjà croisée, il a pu flairer leur senteur auratique. Il les côtoie via Elvane- son Elvane. Il pourra faire de leur corps le sien pour un temps. Il ne tolère aucune limite, si ca n'est le temps, se plaisant à se croire de ceux qui sont au dessus de la vie. Mais le fantôme de l'échec revient parfois à la surface de l'esprit, hanter les actes sous ses augures imparables.

L’envie est un feu qui dessèche.

Spoiler:
Apprentissage de la forme de Licorne, échec d'apprentissage de l'apparence d'Anakim.
Citation du Chevalier de Méré.
Dernière modification par mongeliam le ven. 12 octobre 2012 à 12h37, modifié 5 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Trébuche, relève-toi, et cours.

Message par mongeliam » jeu. 8 décembre 2011 à 22h34

Trébuche, relève-toi, et cours.


Image

C'était un air de sa petite enfance qu'il fredonnait inconsciemment. Un air depuis longtemps isolé dans les méandres de son esprit tortueux. Mais aujourd'hui, cette comptine l'envahissait, omniprésente et ... si douce.
Ainsi font, font, font,
Les petites marionnettes,
Ainsi font, font, font,
Trois p'tits tours et puis s'en vont.
Ca avait été ce qu'on pouvait nommer la plus grande défaite qu'ai connue la Mingol Throng Azul. Mais également la plus grande victoire qu'il ait orchestré, sous les augures de la chance. Pas un seul écart à ses fantasmes les plus fous, tout ce qu'il aurait pu en demander était là. Il tenait ici la mesquine victoire de son arrogance aux côtés de sa froide vengeance.

Dès la signature du traité de reddition avec la menace, incendier Dion, la Promise de Schuttgart. Voilà ce que lui avait soufflé la Fortune. Ruiner le traité, offrir d'abord Dion. Et la fin de la guerre, prévue avec la chute - assurée - des actuels dirigeants. Cesser ces querelles infantiles pour lesquelles il ne trouvait qu'ennui et lassitude. Cette opposition nuisait à ce qu'il osait qualifier de projets à son esprit.
Les mains aux côtés,
Sautez, sautez, marionnettes,
Les mains aux côtés,
Marionnettes, recommencez.

Image

La taille courbée,
Tournez, tournez, marionnettes,
La taille courbée,
Marionnettes, recommencez.
Thyla, ô Thyla. Toi qui lui avait ôté son œil, bien qu'avec moult raisons, il ne l'avait jamais oublié, malgré les apparences, sur lesquelles il sait tromper. Et tout le temps nécessaire à connaître ton attitude, ton Art et ta Manière, il l'avait eut, mis à profit, exploité. Sans aucun doute, tu resterais à défendre ton château chèrement acquis. Quitte à savoir qu'au bout ne se trouvait que le trépas. Et ainsi se déroulèrent les choses, lui amenant finalement le doux spectacle du corps sans vie de celle qui l'avait marqué, exposée aux yeux de tous. Le résultat l'emportait à une apothéose de la morbide jouissance.
Puis le front penché,
Tournez, tournez, marionnettes,
Puis le front penché,
Marionnettes, recommencez.
En ce jour, les anciens Primera n'étaient plus. Il était l'unique restant à connaitre le royaume de l'Ouest et son administration. Il avait survécut, Elvane également. Que demander de plus ? L'annexion de terres voisines. Qu'Elduan prenne la fuite, il avait déjà fait main basse sur toutes ses possessions. Sans heurts ni retours. La rentabilité était à son summum. Il n'avait aucune perte. Il était vainqueur. Par la volonté de la Dame Fortune.

Ainsi font, font, font,
Les petites marionnettes,
Ainsi font, font, font,
Trois p'tits tours et puis s'en vont.


Profiter du chaos engendré afin de s'étendre plus. Encore plus. Toujours plus. Ces pensées de noirceur avide s'attisaient d'elles mêmes par à-coups. Il n'était pas le sommet de l'échelle sociale. Ni celui de la puissance. Mais du dessous, il leur apportait la chute. Et en était libéré.

Il tournait ce masque entre ses mains, ce symbole pour ne jamais oublier. Jamais avant qu'il ne se rattrape. Et c'était à présent chose faite. Remplacer ce noir de vengeance par un blanc de victoire.
Ainsi font, font, font,
Les petites marionnettes,
Ainsi font, font, font,
Trois p'tits tours et puis s'en vont.
L'infortune. Cette sorte de fortune qui ne nous rate jamais.

Spoiler:
Déclantage Mingol Throng Azul, apprentissage de la forme de Divine Summoner, obtention du "Half Face Mask".
Citation d'Ambrose Bierce.
Dernière modification par mongeliam le mar. 5 juin 2012 à 08h11, modifié 8 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
mongeliam
Antharas
Messages : 1937
Inscription : sam. 25 juillet 2009 à 03h51
Personnages : [url="http://www.vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=188&t=15632"]Vélik de Bourg [strike]Palette[/strike] Gludio[/url]
[url="http://www.youtube.com/watch?v=wyx6JDQCslE&has_verified=1"]Nylann, au "bohneur" des dames.[/url]
[url="http://www.vae-soli.fr/viewtopic.php?f=31&t=20303"]Shyvan, l'Emeraude musclée.[/url]

Anciennement Vinko, et toujours amant de Dan.

Dialogue culturel

Message par mongeliam » sam. 17 mars 2012 à 01h04

Dialogue culturel


Image

Maîtresse Fortune, que nous avez vous apporté là ? Des responsabilités à la pelle, ce dont il a horreur. Une image à garder intact tout en y grisant l'arrière, ce dont il a plaisir. Et surtout, jouer les défenseurs de la vie et la "Lumière". Quelle pitié d'en arriver à régresser à ce statut de bas étage. Voyez ce que vous lui infligez ? L'obligation de jouer à l'homme bon, protecteur d'autrui. Quelle plaie ! A en venir au point de songer au sceau des émotions. Kyrine, non seulement tu le corromps, mais en plus tu lui donnes de lâches idées. Soit fière de toi, immonde garce dissimulée sous le couvert de l'intrigue !

Ses bastions et forteresses de retraites face à de tels songes s'effritent et s'effondrent, formant poussière, n'offrant aucune protection. Le refuge qu'est la quête de savoir à tout élément extérieur s'amenuise en tant que tel. L'investigation est stimulante, certes, avec son quota de risques et ses récompenses en intérêts. Mais elle est ... frustrante et d'un ennui par sa finalité plus qu'évidente. Ils ne font que tirer désespérément sur un poids qui va finir à coup sûr par s'abattre sur Ether, quand bien même ils seraient tous à s'arc bouter pour contre la pression de ce danger.

Image

Ce qu'il lui faudrait ? Une nouveauté. Un quelque chose à découvrir. Quelque chose à accomplir. Au grand jamais d'autres actes de bravoure et de grandeur, d'autres sont bien plus à même de s'y intéresser et en tirer grand plaisir. Mais sa vanité ne se nourrit pas de se breuvage. Il nécessite un besoin égoïste et découlant d'autres desseins. Faites donc surgir encore son insatiable soif de savoir, Dame Fortune. Que les prévisions de la conjoncture actuelle autour de laquelle se meut l'intrigue d'Elmoraden le guide. Le sombre et sa culture sont à l'ordre du jour, il est temps d'écrire un chapitre de sa vie à ce sujet. Il sait déjà de qui profiter afin d'étendre ce savoir. L'une des rares proches qu'il est à même de lui rester amie, à qui il confierait sa vie sans réserve autre que son arrogance.

Bella'dos Assa.

Spoiler:
Fin de l'apprentissage du sombre grâce à l'enseignement d'Assa.
Dernière modification par mongeliam le lun. 14 mai 2012 à 01h56, modifié 3 fois.
Image

Répondre