[BGhumain] Kyrine

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillères, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

[BGhumain] Kyrine

Message par Odia » jeu. 10 février 2011 à 00h15

Nom : inconnu
Prénom : Kyrine
Titre : néant
Age : inconnu, physiquement, doit avoir dans la vingtaine.
Sexe : féminin
Race : humaine

Métier : nécromancienne, magicienne des cristaux
Compétences :
  • Combat : aucune maitrise particulière
    Magie : nécromancie, magie noire, protégée par un esprit gardien de "terreur"
Métamorphoses : aucune pour le moment

Alignement : neutre
Langues parlées : commun

Description physique : Jeune femme dans la vingtaine de taille un peu plus petite que la moyenne, ses cheveux mi-longs bruns sont soigneusement coiffés. Assez discrète généralement, il est parfois difficile de la cerner. Mais en présence de personnes davantage connues, un caractère bien trempé peut assez vite faire son apparition. Se mettant en valeur depuis peu, elle est doté d'un certain charme, sans non plus arriver à la hauteur des plus belles femmes de ce monde. Ceux cherchant à l'approcher davantage percevront peut-être cette petite gène difficilement explicable qui semble la suivre partout où elle se rend.
Caractère : Reste généralement calme et stoïque, analysant les situations avec recul et objectivité de part les reliquats de son manque d'émotivité passé. Malgré tout, ont refait récemment surface certaines émotions, lui offrant un caractère bien trempé lorsqu'elle le laisse transparaitre. Ne tend ni vers le bien ni vers le mal, pouvant autant aider que prendre ce dont elle a besoin sans demander. A cependant conscience de son environnement et du ressenti des gens, veille donc à ne pas être diabolisée ou rejetée afin de pouvoir continuer librement sa quête de savoir.
Autres : Depuis peu (mi février 12), son corps a irrémédiablement changé. Dorénavant, pour tout manipulateur de magie prenant la peine de l'observer au delà de son apparence, il paraitra évident qu'elle est un pur être de magie noire -ce qui n'était pas le cas auparavant-.
Malgré tout, en elle rien ne semble avoir changé, son caractère et sa façon d'être restant identiques.


Situation financière : Suffisante. Ses connaissances magiques principalement dues aux cristaux lui permettent de dégager par moment suffisamment de ressources pour vivre et poursuivre ses recherches. Elle pourrait gagner bien plus mais n'en voit aucun intérêt.
Comportement social : En retrait. Son manque d'émotion, son orientation magique et la nouvelle essence de son être tendent à l'éloigner des foules et à choisir ses contacts avec soin.
Type d’éducation reçue : N'en a aucun souvenir. Mais a visiblement été versée dans les connaissances arcaniques et ésotériques. Reste polie dans ses contacts et démarches, sans plus.
Popularité et/ou influence : A acquis une certaine popularité à Gludin en rendant maintes fois services à la population contre rémunération (mini-évents Atza), parcourt Dion depuis des mois afin d'essayer de comprendre et résoudre les problèmes de magies et de corruption des lieux. En tirera donc peut-être une certaine reconnaissance.
A été présente auprès de Schuttgart pour prendre le château de Gludio et auprès des Mercenaires de la Rose pour prendre le château de Heine.
Pensée politique : Ne s'y intéresse et s'y adapte que si cela lui est utile dans sa quête de connaissances. N''y accorde aucune importance au-delà.

Croyances : Conçoit et accepte l’existence des Dieux, mais ne prie ou ne craint aucun d'entre eux, les percevant comme une force extérieure tout comme le sont la Nature ou la magie elle-même.

Relations extérieures :
  • Elfes : aucun à priori particulier
    Humains : aucun à priori particulier
    Kamaels : aucun à priori particulier, leur lien avec les âmes et leur manque absolu de la magie l'intriguent cependant.
    Nains : aucun à priori particulier
    Orcs : aucun à priori particulier
    Sombres : aucun à priori particulier même si elle évite le contact avec Shel'Oloth suite à une menace de mort.

Ombres, ténèbres, éclairs lumineux. Succession de visions, chaotiques, incompréhensibles. Des elfes, des sombres, des humains. Présent, passé, espoirs. Une conscience, inconsciente. Tomber, tourner, flotter. Étouffer, sortir, partir. Partir. Partir. PARTIR !

Un craquement sonore, un air glacial. Ouvrir les yeux, rester figée. Trembler de tout son corps. Son corps. Le froid, la faim, la terre sous les genoux, la douleur. Comme être arrachée. Arrachée, mais libre. Libre de quoi ? Ces visions, elles sont là encore, endormies, mais si proches...
Lever la tête, regarder. Une forêt, la lune, si pâle, si ronde. J'ai froid. J'ai faim. Je me sens malade. Se relever, reprendre son souffle. Avancer doucement, pas à pas, peu assurés. Le froid... Quel froid... Avancer dans la nuit, peu à peu. Croiser un sentier,le suivre. Ne pas penser, juste avancer, toujours plus, partir loin, très loin, partir...

~ ~ ~

Des visages, des mots, tout se mélangent, s'enchevêtrent. Je ne sais plus qui, quoi, comment, pourquoi. Le tournis, mal au cœur, je dois partir, je dois partir !

~ ~ ~

Réveil en sursaut, respiration haletante. Ou ? Un lit, une pièce. Des vêtements ? Un broc d'eau, un linge. Pourquoi... Le souffle se calme, l'esprit aussi, même si le souvenir s'enchevêtre. Rêve étrange. Cauchemar ? Un homme entre. Robuste, Bûcheron ? Il me parle, parler... Bouger les lèvres, appeler la voix. si faible, si difficile. Un nom ? Je le regarde. Oui, nommer les choses, les gens, je me rappelle. Mais le mien ? Le néant, la confusion. Tellement de mots, de choses, d'images dans ma tête. Je ne sais plus qui, pourquoi, comment. Il rassure, me recouche. Si fatiguée, épuisée, frissonnante. Fermer les yeux, le repos, vraiment le repos ?

~ ~ ~

Les jours passent, les forces reviennent. Il se nomme Ralph, il habite seul avec Kepy, son keltir. Il m'a trouvée à l'aube d'un matin, en partant bûcheronner, roulée en boule sur le chemin. Je ne sais toujours pas qui je suis, ce que je faisais là-bas, nue, seule et perdue. Il n'y avait pas de traces de lutte, pas de traces de séquestration. Quelques blessures aux pieds et aux jambes, mais dues à la marche en forêt. D'après lui, il n'y a rien avant trois jours de marche, au delà des bois. Je ne me souviens de rien, et de tellement à la fois. Cela n'a pas de sens.

~ ~ ~

Il m'a finalement appelée Kyrine. Je peux enfin sortir de la cabane, marcher un peu. Je m'en vais aux abords de la forêt, habituer mon corps à fonctionner à nouveau. A nouveau ? Pourquoi cette réflexion ? Étrange. Je ne parle que peu, lui aussi n'est pas habitué à trop parler. Il est assez loin du village et préfère la solitude. Je sens qu'il reste intrigué, et malgré tout, un rien méfiant. Ca peut se comprendre. Malgré tout, il prend soin de moi. Je vais bientôt pouvoir partir.

~ ~ ~

Un mois qu'il m'a trouvé. Le moment du départ est arrivé. Pas d'effusions, les mots sont difficiles pour lui, peu existants pour moi. Quelques pièces, des vêtements chauds, un peu d'eau et de vivres. La direction du villages, la route qui se déroule. Je n'aime pas ces terres. Pourquoi ? Je ne sais pas, instinctivement. L'instinct reste mon seul héritage.

~ ~ ~

Un village, puis un autre, puis un autre encore. Une ville, la mer, un port. Partir plus loin encore. Je croise des gens, la population, la cohue. Je n'aime pas, ce bruit, ce chaos. Les images reviennent, me hantent. Me racontant une histoire que je ne comprends pas. Passé ? Futur ? Rien n'est clair. Elles me donnent mal à la tête. Refouler. Je dois les refouler.
Prendre un bateau, et peut-être laisser ces images derrière. Quelle destination ? Plusieurs, je ne sais pas. Elmoraden... ? Pourquoi pas, pourquoi pas...

~ ~ ~

La mer, l'océan. Solitude, perdue au milieu des flots. Une certaine plénitude, mais toujours ces images et ces visions qui me rattrapent.
La cote, les terres, le port. Arriver à Gludin, débarquer. Des échos lointains. Peut être des brides de souvenirs. Souvenirs ? Serais-je déjà venue ? Je ne sais pas, je ne sais plus. La foule à nouveau, le port, la ville. Trop de monde, bien trop de monde. Je dois sortir, partir, toujours partir. Mais jusqu’où ? Qu’importe, tant que c'est loin des gens.

~ ~ ~

Un bois, des arbres à nouveau, dans la campagne. La ville est derrière, je respire à nouveau. Je marche, au hasard. Je laisse mes pieds me guider, tracer leur propre chemin. Un campement plus loin, une tente, une installation. Un feu qui meurt doucement. J'appelle, personne. Je m'installe. Une bûche dans le feu, me réchauffer. Mon regard se perd, se laisse hypnotiser par les flammes, partir. M'enfoncer dans un brouillard chaotique, là où des formes s’entremêlent, se chevauchent, apparaissent et disparaissent aussi vite, fantômes d'un passé, des brides de voix, de paroles, une conscience endormie, en sommeil, l'approcher, la frôler, la sentir frémir, vouloir la toucher et ...
Un éclat de voix, une tête de flèche renvoyant la lumière des flammes. Des mots prononcés instinctivement, une main tendue vers la forme, l'énergie touchée, aspirée, contrainte à venir. Une flèche qui siffle, frôle le visage, laissant une traînée de sang. Un râle étranglé, un arc tombant au sol, suivit par la forme, à genoux, puis face contre terre.
Une chaleur sur la joue, un fluide qui coule. La main retombe. Les doigts viennent chercher la chaleur. Rouge. Porter à mes lèvres. Le sang. Sans y réfléchir, j'appelle cette vibration bouillante qui a envahi mon être suite à mon geste. La douleur s'estompe. La plaie se referme. La brume est encore présente, mais s'estompe un peu. Un homme au sol, un trappeur certainement. Le visage horrifié, figé dans une expression de douleur. Le propriétaire des lieux ? Sans doute. Mais que lui est-il arrivé ? Est-ce moi ?
Je regarde ma main, me concentre, rassembler mes souvenirs. Le camps, le feu, cette hypnose et... Une sensation de danger, l'appel d'un pouvoir. se défendre, instinctivement, mais sans contrôle. Oui. Je me souviens. Arriverais-je à le refaire ? Consciemment ? Possible.
Je regarde à nouveau vers le corps. Je me lève, je m'approche. Son corps est froid, ma main bien chaude. Je sens ce reliquat de lien entre nos deux êtres, même si le sien est mort. Je sens cette étincelle à peine éteinte. Je sens que si... Juste un peu... Manipuler l'onde, la chaleur, cette étincelle pourrait... Une palpitation, je la sens, comme une ombre, encore cachée, encore incorporée, comme un linceul de l'âme déjà partie, une relique de cette vie éteinte, il suffirait juste là... de la prendre, l'attirer, la tirer et...
Une ombre se lève, obscure, lisse. Ombre d'une vie passée et trop vite achevée. Ombre qui pourtant, m'est familière, agréable. Un sourire. Mon premier sourire. Je l'appelle. Elle approche. Elle m'est liée. Je la touche. Cette sensation à la fois glaciale et brûlante, familière aussi. Une impression de normalité. Je l'approche encore, elle m'entoure peu à peu, comme un manteau, protectrice, rassurante. Enfin. Une sensation de bien-être. Rester ainsi, ne penser à rien. Je sais qu'elle sera là, toujours là dorénavant. Je n'ai plus besoin de partir, plus besoin de marcher. Me voila enfin, arrivée chez moi.

[Sub Shilen Saint]
Dernière modification par Odia le sam. 3 mars 2012 à 14h23, modifié 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

Re: [BGhumain] Kyrine

Message par Odia » mar. 22 novembre 2011 à 14h31

La situation géopolitique d'Elmoraden était des plus complexe ces derniers temps. Et à faire cavalier seul, ce n'est pas ainsi que les portes s'ouvraient à elle et à ses projets personnels.
Après le départ du démon, il fallut négocier avec Gludio, puis comme cela n'était pas suffisant, avec Aden.
Mais alors qu'elle allait chercher l'autorisation nécessaire, voila que Gludio prenait le dessus, mais pas assez de temps pour permettre une réelle étude du terrain.
Cette satanée guerre faisait encore changer la propriété des lieux, et donc les affiliations des gardes en présence...

Le nord... une seule solution afin d'obtenir ce droit d'accès, leur rendre un service en échange. Mais ca ne serait pas facile, elle savait à quel point la souveraine était difficile et avec un caractère volatile.
Il n'y avait pas trente six solutions... Le siège serait encore le meilleur moyen d'arriver à cette fin.

L'entrevue avec la souveraine fut rapide mais bénéfique. Un accord. Un soutien au siège et un rapport des découvertes contre un accès illimité aux terres de Dion pour son étude approfondie.
Voila qui était fait... Il ne restait plus qu'à participer à ce siège et à en revenir...


[Présente auprès de Schuttgart afin de prendre le château de Gludio]

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

Re: [BGhumain] Kyrine

Message par Odia » mar. 22 novembre 2011 à 14h32

Elle s'était rapprochée de Heine et de son comptoir par nécessité, poussée par les contraintes matérielles de la vie. Sa quête était personnelle, mais engendrait des obligations techniques qu'il était difficile de mettre en place sereinement dans la nature. Un marché, encore une fois, un accord. Leur part avait été tenue jusqu'à ce jour sans encombre, il lui restait à faire de même.
Il semblait que la sombre avait des envies de grandeur à défaut probablement de noblesse. Il s'agissait d'une quête comme une autre, même si à ses yeux, elle n'avait aucun intérêt. La ville était déjà à eux, mais le dirigeant en perdition s'était retranché dans le château, caparaçonné d'une garde aveugle à ce qu'il parait.
Le moins de morts et de blessés possible ? C'était bien la première fois qu'on lui demandait cela. Cela ne fera pas réellement ses affaires, mais telle était la directive. Elle devrait donc s'y plier.
Ainsi, son esprit gardien sera de la partie et le maître d’œuvre de son combat, à répandre la terreur autour de lui.

[Présence auprès du Comptoir de la Rose pour prendre le château de Heine]

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

Re: [BGhumain] Kyrine

Message par Odia » lun. 5 décembre 2011 à 18h33

Journal de recherches
Corruption dionnaise suite à la présence pendant
plus d'une année d'un démon majeur
et de son influence maléfique

But premier :
Comprendre le processus de corruption

But secondaire :
Trouver un moyen d'y remédier -afin de l'appliquer ou non-

État des lieux :
Suite au départ du démon, les terres de Dion qui étaient restées recouvertes d'un épais brouillard depuis plus d'une année en ont été libérées.
La nature s'en est retrouvée irrémédiablement changée. Plus rien ne semble vivant, plus rien ne semble vouloir y revivre.
Une zone est plus fortement touchée, les Terres d'Exécution. Ceci semble dû au fait que l'invocation du démon s'y est effectuée. Mais de ce fait, la zone est interdite d'accès par les autorités locales -Gludio et Aden-
Malgré une autorisation d'accès totale de la part de Gludio, Aden reste retissant à l'exploration.
L'étude commencera donc par les terres environnantes.
Recherches :
- Étude de l'environnement terrien - Quelle est la magie mise en œuvre ? Quelle est l'étendue des dégâts ?

Mise en œuvre :
- Parcours des terres, relevés d'échantillons, observation, étude magique.

Observations/Conclusions :
- La nature est atteinte d'une corruption de magie noire un peu partout sur le territoire dionnais.
- Elle semble être plus intense à mesure que l'on s'approche des Terres d'Execution.
- Certaines plantes parviennent à pousser malgré tout, très rares, mais sont également corrompues.
- Floran semble être moins corrompue, probablement grâce aux rituels et prières qui y ont été effectués par les représentants de Maphr et Einhasad. -à confirmer-
Remarques sur la situation générale :
Suite à un changement de pouvoir, les nouveaux dirigeants -Schuttgart- ont permis un accès illimité aux terres dionnaises, permettant d'étendre les recherches au centre du problème.
De plus, peu de temps après cette prise de pouvoir, il est à noter l'ouverture des sceaux des abysses et un possible retour de Shilen. Ces éléments pourraient avoir un effet supplémentaire et négatif vis à vis de la situation actuelle.

Recherches :
- Étude des Terres d'Exécution et recherche du pic de corruption de ces terres.

Mise en œuvre :
- Parcours des terres, relevés d'échantillons, observation, étude magique.
Recherches :
- Influence des brumes et de la présence de Shilen sur la situation actuelle.

Mise en œuvre :
- Parcours des terres, relevés d'échantillons, observation, étude magique.
- Comparaison avec les relevés précédents afin d'en juger l'évolution.
- Comparaison de la situation de jour et de nuit, l'heure de la journée semblant influer sur les éléments environnementaux liés aux sceaux
Recherches :
- Étude du phénomène de corruption : peut-il être extrait et/ou isolé ? Est-ce que son extraction/isolation entraine une purification définitive ou est-ce que l'environnement pourvoit à un auto-corruption immédiate par la suite ?

Mise en œuvre :
- Prise d'échantillon sur des éléments vivant de type plante.
- Tentative de manipulation de la corruption par le biais de la magie noire
- Tentative d'extraction par le biais de transfert et de drain des cristaux d'âme
- Observation et évaluation des réussites éventuelles et de l'évolution sur le temps.
Recherches :
- Étude du phénomène de corruption : Est-ce que la corruption des terres est dû au lieu en lui-même ? Ou est-ce qu'une délocalisation d'éléments corrompus ne change rien à cet état .

Mise en œuvre :
- Extraction d'éléments corrompus et stockage en zone non touchée -périphérie de Heine-
- Observation de l'évolution de ces éléments sans intervention autre que ce déplacement.
Recherches :
-Étude du phénomène de corruption : Est-ce que cette corruption influence encore un environnement nouveau et sein qui viendrait s'y greffer (terre, eau, plante, animaux) ? Et à quel point une alimentation provenant de ces terres l'influencerait cette situations ?

Mise en œuvre :
- Mise en place de lieux d'étude à différents endroits de terres de Dion en fonction de leur niveau de corruption
> Terres d'Exécution : hautement corrompu
> Dion : Durement corrompu mais passé par le feu
> Le château : Durement corrompu
> Les ruches : Moyennement corrompu
> Floran : Faiblement corrompu -passé par des purifications-
> Heine : Élément de comparaison de base vis à vis des brumes et influence de Shilen
- Ces lieux d'études sont sécurisés des menaces extérieures et contiennent :
> une parcelle de terre seine
> une plante vivace seine
> une vasque d'eau seine
> un elpy sein qui sera nourrit de nourriture et eau seine
> un elpy sein qui sera nourrit de nourriture et d'eau en provenance des terres de Dion
- Nourrir chaque jour les elpys avec les bons éléments et observer l'évolution de chacun des éléments exposés.
Recherches ;
- Étude du phénomène de corruption et du moyen de l'en débarrasser : A quel point passer un élément par le feu pourrait permettre de purifier la corruption et permettre de réenclencher le cycle naturel de vie, de mort et de renaissance de la terre ?

Mise en œuvre :
- Observation et étude de la cité de Dion
- Provocation d'un incendie au périmètre contrôlé sur du bois mort à Floran, à Dion et aux Terres d’Exécution.
- Provocation d'un incendie au périmètre contrôlé sur du bois mort en provenance des terres dionnaises mais sur un territoire externe -périphérie de Heine-
- Dans les deux situations indiquées, les essais devront être effectués par le biais d'un feu naturel, d'un feu arcanique (mage), d'un feu divin (prêtre orc).
- Observation des résultats.
Recherches ;
- Étude du phénomène de corruption et du moyen de l'en débarrasser : Étude des plantes, animaux ou éléments semblant le mieux résister à la corruption.

Mise en œuvre :
- Observation et comparaison.
- Accent principalement mis du coté des végétaux et animaux.
Observations/Conclusions générales :
- La contamination des terres dionnaises semble se résorber naturellement, l'effet corrupteur se dissipant au fil des mois.
- Seules les Terres d’Exécution ne semblent pas voir leur état évoluer, disposant toujours d'un potentiel de magie occulte et de corruption élevé.
-
-
-
Dernière modification par Odia le sam. 31 mars 2012 à 04h26, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

Re: [BGhumain] Kyrine

Message par Odia » mar. 7 février 2012 à 19h47

État des lieux :
Sont apparus récemment de nouveaux faits inquiétants sur Dion et ses environs. Hallucinations, pertes de connaissances ou d'équilibres, problèmes d’élocution. Puis morts inexpliquées.
Suite à un entretien avec Dame Helena Vrasko et Dame Pupina, ces morts sont liés à un même problème qu'elles identifient comme étant vraisemblablement une maladie.

Symptômes : pertes d'équilibre, bafouillis, pertes de mémoire du jour précédent.
Temps entre l'apparition des symptômes et la mort : variable, de trois à vingt jours
Cause de la mort : les malades pleurent jusqu'à la dernière goutte de leur sang
Observations lors du vivant : rien en dehors des symptômes, aucune magie ou malédiction, aucune amélioration au contact du divin positif, sang à priori normal.
Observations post-mortem : présence de petites gouttes coagulées dans le sang des défunts
Population cible : fermiers de la plaine uniquement et leur famille. Floran, itinérants et marchands non touchés. Les malades sont de sexe, d'age et de signes distinctifs variés. Les enfants et vieillards semblent cependant arriver plus rapidement à la mort.
Morts à l'heure actuelle : 7 - attente de la liste de leurs noms
Système de propagation : encore inconnu, leurs amis n'ont rien contracté
Souche et nature : inconnues, jamais rencontré de cas similaires
Études magiques diverses : ne semble pas avoir de lien avec l'activité démoniaque pré-shilen. Les études ont été faites uniquement sur un aspect divin. Aucune étude arcanique établie.
Remarques : L'activité de la magie noire s'est récemment intensifiée ces derniers temps dans les plaines, la rendant plus importante que celle présente sur les terres d'exécution.
Il n'y a plus eu de nouveaux malades depuis cinq jours :
Activation de la fontaine de Gludin > huit jours ; arrivée des saltimbanques > quatre jours.
Il n'y a plus eu de pluie de sang depuis ces cinq derniers jours.
Recherches :
- Essayer de trouver la source de cette maladie.

Mise en œuvre :
- Attente de la liste de noms.
- Exploration et prises de relevés dans les plaines afin de trouver le lieu le plus intensément actif et d'en délimiter la zone.
- Questionner les survivants des familles des morts afin de retracer leurs derniers agissements avant l'arrivée des symptômes pour essayer de recouper des activités ou lieux communs aux décédés.
- Attendre la déclaration d'un nouveau cas pour l'étudier magiquement.
- Prendre contact avec les différents hôpitaux et l'OSE afin de déterminer si des cas similaires ont été découverts récemment ou si des archives en font mention.

Observations/Conclusions :
- Créature récemment découverte dans les plaine. Les premières observations montrent qu'il est difforme, sent mauvais, suinte et dégage une magie noire légère.
- D'après les familles survivantes des victimes, ils travaillaient dans les plaines, à la pêche et aux teintureries.
- A priori, et d'après les différentes archives des Temples et autres institutions, aucun cas similaire n'a jamais été détecté.
Recherches :
- Établir s'il y a un lien entre la fontaine ou les pluies de sang et la maladie, voir entre l'activité démoniaque pré-shilen et la maladie.

Mise en œuvre :
- Prise d'échantillon du sang de la fontaine et analyse.
- Relevé magique de la fontaine et analyse.
- Étude de cette variation magique auparavant constatée.
- Prendre contact avec les différents hôpitaux et l'OSE afin de déterminer si des cas similaires ont été découverts récemment ou si des archives en font mention.

Observations/Conclusions :
- Les premières observations tendraient à indiquer que les pluies étant répandues sur tout le continent et que seule Dion semble être la scène de cette maladie, l'arrivée des pluies ne devrait pas être l'effet déclencheur et unique de la situation. Cependant, peut être que cette arrivée a éveillé un mal différent endormi ou en latence.
- Du fait que Dion est la seule touchée, le lien avec l'influence démoniaque pré-shilen pourrait être une première hypothèse recevable. Cependant, le nouveau pic d'activité négative dans les plaines jusqu'alors inexistant tend à faire penser que l'origine est tiers et centrée sur cette région.
- Le sang est du sang ordinaire, sans ajout, sans excès ni atrophie. L'origine du sang est sans distinction entre le règne animal ou l'appartenance à une race.
- La magie qui se dégage faiblement de cette fontaine est de type démoniaque ou nécromancien. Une sensation "vagale" ce fait ressentir de la part de "l'étrange magie". Et une légère attraction si l'exposition est trop longue.
Dernière modification par Odia le sam. 31 mars 2012 à 04h06, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

Re: [BGhumain] Kyrine

Message par Odia » jeu. 16 février 2012 à 18h33

~ Renaissance ~
Depuis son éveil, vivre s'était résumé à avancer vers la connaissance, le savoir. Sans désir de pouvoir ou de domination, elle n'avait trouvé que cela dans son environnement qui avait pu donner un sens au temps qui passe, inlassablement.
L'étude des terres de Dion lui avait paru un puits de savoir incroyable, incommensurable, tant que l'on se donnait la peine de s'y pencher et d'y passer des heures durant. Elle avançait lentement dans sa quête, mais suffisamment pour se dire qu'elle ne le faisait pas en vain.
De fil en aiguille, elle avait commencé à connaitre par cœur ces terres qu'elle parcourait en tous sens pour relever ses sujets d'expériences. Puis les puits sont arrivés, avec leurs lots de misère mais surtout de magie. Bien vite, un autre groupe d'investigation avait aussi fait son apparition, cherchant à enrayer cette maladie étrange qui pour le moment n'avait fait que peu de victimes, mais restait un total mystère pour chacun.
Une collaboration en était née, étrange au vu des origines des intervenants, mais que cela ne semblait finalement pas déranger davantage, sans doute parce qu'ils œuvraient dans le même sens.
Et arriva cette créature, étrange, difforme, corrompue. Une clef sans aucun doute, car elle correspondait au centre épidémiologique. Mais une clef également insoupçonnée vers autre chose... de bien plus profond.
Elles étaient deux à pouvoir réellement approfondir les choses la concernant, œuvrant dans le cœur de la même magie qui l'animait. Celle qui était en partie son apprentie n'avait pu aller au delà de ses peurs, ses craintes, sentant une puissance trop grande pour être certaine de pouvoir l'affronter en toute quiétude.
Elle avait donc pris le relais, confiante en ses capacités, et surtout finalement, n'ayant rien à perdre.
La vie et la mort... bien des personnes en ont peur, ne peuvent les appréhender à leur juste valeur. La mort angoisse. La mort est une grande inconnue, puissante, intransigeante. Elle n'est pourtant qu'un élément d'un cycle, naturel, nécessaire, car après la mort, la vie lui succède en un renouveau éternel.
Peut-être plus résistante à la tentation de part son manque d'émotion et de sensibilité, elle put aller au delà des choses, bien plus profondément, si profondément... qu'elle fit par en perdre son corps.
Devenue âme errante rattachée à un cristal de pouvoir et l'âme de la créature fraichement domptée, elle en découvrit un nouveau monde, une nouvelle vérité, insoupçonnée.
Mais elle ne pouvait partir ainsi, alors que s'ouvrait à elle une voie de recherche et d'apprentissage incroyable. Son corps disparu, dissout par l'énergie qui le composait, elle n'avait plus qu'une issue, et n'hésita point.
C'est ainsi qu'elle fut changée irrémédiablement dans son être, nouvelle renaissance... encore une fois.
La vie, la mort, la renaissance... Tel est le cycle naturel... Tel il restera au delà du temps et des cataclysmes.

[Maj de la fiche de présentation]

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

Re: [BGhumain] Kyrine

Message par Odia » lun. 20 février 2012 à 01h24

~ Questions de sentiments ~


-"Et l'aimer..."

Ces mots restaient dans sa tête, tournoyant. Comment aimer alors que l'on ne ressent plus rien ? Comment éprouver un sentiment disparu, scellé ?
Elle avait observé la nature autour d'elle, les quelques rares animaux qui s'y présentaient encore, évitant sa présence dans la ville depuis sa nouvelle condition.
De l'amour, elle en avait vu de la mère à l'enfant, protection, attention, parfois même sacrifice. Elle comprenait le concept, tout comme celui de chaque sentiment, mais de là le ressentir, c'en était bien autre chose.
Après tout, ne s'agissait-il pas là que d'un apprentissage comme tant d'autres ? ... "Que"... Non, pas "que"...
Elle savait. Elle savait bien que cela engendrerait bien d'autres choses, d'autres conséquences. Elle savait bien qu'il n'était pas normal de ne pas ressentir, que ce détachement permanent était dû à ce qu'elle conservait en elle, au tréfonds de son être, par delà les barrière du souvenir...
Elle savait aussi qu'elle aurait pu briser cette cage qui les retenait, sorte de sceau tissé de sa propre magie, de sa propre volonté. Mais si elle était là, ce n'était probablement pas sans raison. Ouvrir cette porte, cela provoquerait probablement bien des changements, bien des risques et des inconnus à gérer.
Mais avait-elle vraiment le choix ? Pouvait-elle faire sans alors que le contraire lui avait été indiqué ?
Probablement pas...


Et... c'est plongée dans ces pensées qu'elle traversait la place, lorsqu'une voix retenti.
- "Saleté de brouillard !"

Elle le regarda, et il vint vers elle, comme une réponse à ses questions muettes.

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

Re: [BGhumain] Kyrine

Message par Odia » mar. 13 mars 2012 à 04h41

Depuis les marches de ce sombre village, elle observait sans trop les regarder les éclairs qui zébraient son horizon. Son esprit s'égarait un peu.
Cela faisait presque une année et demi déjà qu'elle s'était mise à arpenter jour après jour ces terres désolées de Dion. Seize cycles qu'elle cherchait à comprendre et étudier ce phénomène si particulier et intriguant pour elle.
Et pourtant... Ces dernières semaines, elle vécu bien plus qu'elle ne l'avait pourtant jamais fait auparavant. Du moins... dans ses souvenirs.
Et voila que presque du jour au lendemain, elle se trouvait quasi désœuvrée, arrachée à une routine si familière. Elle avait bien une mission, une directive, qu'elle s'était empressée de mettre à bien, prenant ses premières marques, ses premiers repères, mais cela demanderait probablement du temps pour que tous soient touchés.

Entre temps, elle était là.
Elle avait laissé pas mal de chose derrière elle. Ses recherches, ses contacts, ses "relations". Il n'y avait pas réellement de regret. Même si elle perdait beaucoup, elle savait bien pourquoi elle le faisait, et même le retour de ses émotions ne venait pas entamer cette décision. Elle avait toujours eu un seul et unique but, et c'est ce vers quoi elle tendait encore aujourd'hui.
Finalement, à y repenser, ce retour de ses émotions était une bonne chose. La vie en paraissait plus colorée, plus importante, plus palpitante. Elle ne savait pas pourquoi elle les avait scellées. Sans doute que l'expérience le lui dirait. En attendant, elle s'en accommodait bien.
Un léger sourire en coin naquit sur ses lèvres, alors qu'elle pensait aux différentes personnes qui avaient commencé à l'entourer depuis ce "changement". Certaine très probablement hypocrites, à la recherche d'informations, d'autres sans doute moins.
Ce nouveau panel émotionnel était très intéressant à étudier. Elle commençait à y percevoir un certain intérêt, à fouiller, à chercher, à essayer de comprendre ces réactions qui lui paraissent parfois encore étranges ou anormales. Elle se faisait doucement à leurs implications, leurs conséquences, étudiait quand elle le pouvait, y prenait un plaisir certain, en ressentait un amusement, une certaine satisfaction même.
Ainsi, malgré la situation, elle se plaisait à rêvasser, à échafauder des plans, des approches, des fois plus folles les unes que les autres, mais en venant à ce qui serait le plus efficace et le plus sensé, s'amusant parfois de sa propre loufoquerie.
Oui, elle irait mettre à profit ce temps libre pour découvrir un peu ses limites, pour comprendre, apprendre. Sans mettre de coté son nouveau devoir, elle n'en resterait pas moins à continuer d'exister, de joueur... la chasse avait été ouverte, et elle ne comptait pas rester derrière la ligne de départ.

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

Re: [BGhumain] Kyrine

Message par Odia » jeu. 19 avril 2012 à 23h26

- Testament -
La nuit noire était bien présente autour d'elle. Seule une torche juste suffisante afin de terminer tranquillement son travail d'écriture venait percer cette obscurité.

Elle reposa le fusain qu'elle venait de longuement utiliser, roula le dernier parchemin, le scellant avec ce qu'il devait accompagner.

A ses pieds, se tenaient maintenant trois colis et un coffret. Elle les contemplait, sereine, bien qu'avec malgré tout quelques regrets.

Le fait de penser que d'ici une semaine probablement ceux-ci rejoindront leurs légitimes destinataires la rassura quelque peu et finit par apaiser son esprit. Elle était jeune, très jeune même. Mais elle avait vécu tant de choses et souvent si extrêmes.

Le silence naturel de la nuit lui convenait. Elle repensait à ces dernières heures, ces derniers mois, cette dernière décennie. Elle laissait derrière elle tant de choses, dont sa fille. Elle léguerait au monde sans doute bien des douleurs et du chaos. Mais telle avait été sa voie, tracée par l'Humanité elle-même. Car oui, c'est elle qui l'avait conduite sur la voie de la folie et de la vengeance, avant de finalement la mener sur celle de la Nature et de ses cycles fascinant et immuables.

Observatrice des cycles de vie et de mort, bien peu arrivaient à la comprendre. Et lorsqu'elle en devint ensuite actrice, fléau Naturel tel que pourrait le devenir une peste ou un tremblement de terre, ils étaient encore moins à pouvoir l'accepter.

Elle avait fait le choix de cette voie qui la mènerait vers la solitude. Elle avait fait le choix d'en détenir le plus de connaissance possible afin de pouvoir les comprendre et les servir.
Shilen et ses servants n'étaient après tout qu'un élément parmi d'autres de cette Nature. Certes puissants, certes présents et pensants, mais tel serait le nouveau défi que le monde se devait de relever pour ressortir grandit et plus fort encore, à moins qu'il ne disparaisse par trop de faiblesse. La loi du plus fort. La loi naturelle.

Elle laissa donc de coté ce qu'elle était, sans l'oublier pour autant. Elle avait passé un pacte, et le moment était venu de payer sa part. Elle aurait pu attendre, continuer à arpenter ces terres, mais si elle le faisait, elle risquerait de faillir à sa propre tache. Le bris de son sceau, le retour de ses sentiments, puis plus récemment de ses souvenirs, l'avaient irrémédiablement changée.

Elle savait encore où se situait son devoir, celui qu'elle s'était fixée seule, en âme et conscience. Mais trop d'attaches s'étaient rappelées à elle en si peu de temps. Et de nouvelles, plus réelles, plus personnelles encore, avaient déjà commencé à la décontenancer. Non... Il lui fallait agir maintenant, et accomplir ce pourquoi elle était dorénavant certaine d'avoir été faite.

Fermant les yeux un instant pour se concentrer, elle appela son gardien. Dans la nuit noir, il restait quasiment invisible à l’œil. L’âme asservie lors de son retour en Elmoraden se tenait là, flottant dans les airs, sans expression, sans passion. Comme pour répondre à un silence trop long, une voix d’outre-tombe se fit entendre en son esprit.


"Je suis là pour vous servir..."

Elle eut un sourire un peu triste envers lui, et tendant une main vers l'apparition, elle dit doucement.

"Ton heure est venue aussi. Tu m'as bien servi. Vas... Retourne en paix. Je te libère"

Rompant le lien les unissant, l'ectoplasme fantomatique reprit quelques instants sa forme originelle, rappelant à Kyrine qui avait été cet homme qu'elle tua de sang froid alors qu'il l'avait surprise dans son campement. Avec une légère expression de plénitude suite à sa libération, l'âme s'envola, se dissipant pour rejoindre le royaume des Morts, lieu auquel il appartenait réellement.

La nuit allait toucher à sa fin d'ici quelques heures. Il lui fallait ne plus trop tarder.
Elle ne voulait voir un nouveau jour se lever. Elle voulait s'accomplir comme elle le devait en cette nuit.

Elle installa le coffret dans la cavité destinée à le recevoir, scellant ensuite la roche. Puis elle emporta les trois autres colis avec elle. Usant d'un parchemin de retour, elle les confierait aux nains des entrepôts. Ceux-ci les feront suivre si elle ne vient les réclamer dans la semaine.


Ainsi elle faisait ses adieux au monde.

Ainsi... elle s’apprêtait à libérer le monde de sa présence.

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1870
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : Assa du clan Shimaï
Shadira
Gromral
Feu Odia
Feu Kyrine
Feu Shamali
Feu Blanche

Re: [BGhumain] Kyrine

Message par Odia » sam. 28 avril 2012 à 13h09

~ Élévation ~
De son corps commençait à s'élever d'innombrables particules la composant, tournoyant légèrement comme le feraient des pétales de fleurs s'évadant au grès du vent.

Son corps peu à peu disparaissait, se dématérialisait afin de rejoindre ce graal, et elle était sereine, accomplie, en paix.

Comme souvent face à la mort, les derniers instants de son existence permettent de revoir sa vie défiler. Mais ici, seule cette dernière heure s'imposait à elle, tellement inimaginable, superbe et grisante de richesses et d'aboutissement.

Il y a si peu, elle se tenait encore devant la fontaine de la cité ancestrale des sombres, comme quelques heures plus tôt. A nouveau, elle fut transportée dans cette dimension qui l'avait vue naitre en tant qu'avatar. Et qui la verrai s'accomplir comme tel.

Il n'y avait plus eu à discuter. Tout était clair en elle, limpide.
Le moment du sacrifice était venu... Sa part du pacte.



La mort, elle l'avait affrontée et flirté avec tant de fois. La ressentant en autrui, l'appelant de ses mains ou de ses pouvoirs, la vivant elle-même jusqu'à l’extrême limite. Mais il n'en était rien ici.
Ce don était particulier, et ne la conduirait pas à la mort. Elle ne faisait déjà plus partie du cycle, de ce cycle. Elle s'en était affranchie en pactisant, même si tel n'était pas son désir premier.

Fascinée, elle avait laissé se dérouler le rituel.
Sereine, elle avait offert le don réclamé.
Confiante, elle avait accompli son devoir.

Mais l'histoire ne s'arrêtait pas là, elle ne faisait que commencer, que se magnifier.

Il la conduisit ensuite en un autre lieu, dont les mortels n'ont pas connaissance. C'est alors qu'il accomplit sa part du pacte.

Il lui révéla la connaissance ultime, celle de toute vie, de toute création, de toute mort, de toute destinée.
Étrangement, son esprit était clair, et elle put appréhender cette puissance et ce pouvoir. Elle put percevoir cette réalité, la trouvant étonnamment familière, si proche du concept qu'elle se faisait de l'existence.

Il lui révéla son dernier pouvoir, et lui permit d'acquérir ses propres connaissance vis à vis du Grand Plan de la déesse sombre. Elle l'interrogea, sans appréhension. Même s'il avait toujours été plus puissant qu'elle, elle ne l'avait jamais craint, respectant cette puissance, la reconnaissant en tant que tel.

Et plus les révélations se faisaient, et plus une évidence s'imposait à son esprit.
Elle avait eu besoin de relâcher le sceau de ses souvenirs, et cela l'avait handicapé de son point de vue. Mais maintenant, elle se sentait davantage éclairée, investie d'une mission particulière, qu'elle seule était finalement capable d'accomplir... ou de laisser se faner pour l'éternité.

Tout comme elle avait été le fléau, tout comme elle avait été l'incendie dévastant sans distinction végétaux et mortels sur son passage, elle serait la graine qui timidement germera dans la terre brulée, qui apportera un souffle infime mais présent d'espoir et de renouveau après la destruction.

Du moins... telle avait été sa volonté, son Envie. Tel avait été le choix ultime de son existence, avant qu'elle ne se dissipe, et qu'à jamais, elle ne rejoigne ce graal primordial...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité