[BGhumain] Solenne

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillers, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1871
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : [url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=11465"]Assa du clan Shimaï[/url]
[url="http://vae-soli.fr/viewtopic.php?f=29&t=22563"]Shadira[/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=29&t=14784"]Gromral[/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=74&t=11279"][i]Feu Odia[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=16324"][i]Feu Kyrine[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/viewtopic.php?f=74&t=12114"][i]Feu Shamali[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=12407"][i]Feu Blanche[/i][/url]

[BGhumain] Solenne

Message par Odia » sam. 28 avril 2012 à 18h54

Spoiler:
Nom : Vestar
Prénom : Solenne
Surnom : -
Titre : -
Age : 25 ans
Sexe : féminin
Race : humaine
Parents : Lisynda et Malbrouk

Métier : herboriste apothicaire
Compétences :
  • Combat : faible, se défendra avec peine avec une dague ou un bâton
    Magie : non maitrisée
Métamorphoses : -

Alignement : loyale bonne à tendance neutre
Langues parlées : commun

Description physique :
Jeune femme dans la vingtaine de taille un peu plus petite que la moyenne, ses cheveux courts bruns sont soigneusement coiffés. Assez discrète généralement, elle est relativement avenante une fois sa timidité naturelle passée. D'habits simples, elle est malgré tout dotée d'un certain charme, sans non plus arriver à la hauteur des plus belles femmes de ce monde.
Caractère :
Son caractère est relativement doux et serviable. Démontrant une certaine timidité face à un monde qu'elle n'a pas vraiment eu l'occasion de connaitre, elle n'en reste pas moins vive de caractère et pourrait venir s'imposer dans des situations touchant ses proches.
Autres :
Dispose à l'heure actuelle d'un potentiel magique important, mais totalement inexploité.

Situation financière : n'a pas de patrimoine, ne peut compter que sur ses compétences ou futures rencontres pour trouver des ressources
Comportement social : polie et courtoise
Type d’éducation reçue : lettrée, mais de basse extraction
Popularité et/ou influence : appréciée dans la toute petite zone proche de la demeure où elle a grandit, au sud-est du territoire d'Aden ; inconnue ailleurs
Pensée politique : n'y a jamais été confronté, sera tournée vers les autres et leur bien-être

Croyances : Élevée dans la croyance et le respect des Dieux
  • Einhasad : Respect
    Gran Kain : Crainte respectueuse
    Eva : Respect
    Shilen : Crainte
    Sahya : Se rapporte plus à la légende
    Pa’agrio : Respect
    Maphr :Respect
Relations extérieures : N'a que rarement côtoyé les autres races
  • Elfes : Respect et curiosité
    Humains : Respect
    Kamaels : Sans avis et curiosité
    Nains : Respect
    Orques : Impressionnée et crainte respectueuse
    Sombres : Méfiance
Dernière modification par Odia le jeu. 26 juillet 2012 à 22h32, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1871
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : [url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=11465"]Assa du clan Shimaï[/url]
[url="http://vae-soli.fr/viewtopic.php?f=29&t=22563"]Shadira[/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=29&t=14784"]Gromral[/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=74&t=11279"][i]Feu Odia[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=16324"][i]Feu Kyrine[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/viewtopic.php?f=74&t=12114"][i]Feu Shamali[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=12407"][i]Feu Blanche[/i][/url]

Re: [BGhumain] Solenne

Message par Odia » sam. 28 avril 2012 à 18h54

22 ans plus tôt...

La nuit est noire, gouvernée par un ciel sans lune. Deux silhouettes se faufilent parmi les arbres, s'approchant de la maisonnette perdue en pleine forêt d'où s'échappe un fin filet de fumée de la cheminée. Tandis que l'une reste à couvert des derniers arbres, guettant les environs, l'autre avance jusqu'à la porte, et toc précipitamment plusieurs fois, discrètement malgré tout.

Il faudra bien une très longue minute avant que quelques maugréments se fassent entendre de l'intérieur et que la vieille femme habitant les lieux allume une bougie avant d'arriver à la porte. Sans aucune crainte ou méfiance, elle ouvre la porte en commençant à râler.

- "Si ce n'est pas une urgence vous..."

Et elle s'arrête, venant de percevoir le visage sous la cape alors éclairé de lumière. Elle baisse les yeux, regardant la personne ou surtout, ce qu'elle semble porter. La voix de la jeune femme lui faisant face chuchote alors.

- "S'il te plait... Nous reviendrons la chercher dés que nous pourrons."

La vieille femme dodeline, visiblement peu enclin à apprécier la situation, mais tend finalement les bras afin de libérer son interlocutrice de son fardeau. La jeune enfant est à moitié endormie, bougeant un peu dans ce transfert de bras. Elle se retourne un peu vers celle qui la laisse.

- "Rendors-toi ma chérie... Nous reviendrons te chercher bientôt, c'est promis"

La voix se veut douce, mais ne peut dissimuler la tristesse et l'anxiété présente en cet instant. L'ombre restée à couvert l'interpelle, la voix masculine la pressant de revenir. La jeune femme acquiesce, remerciant la vieille femme et s'arrachant à regret et avec tristesse à la contemplation de l'enfant.

Elle se dépêche alors de rejoindre le couvert de la forêt. Tandis que les deux ombres repartent dans leurs déplacements rapides et silencieux dans le sous-bois. La vieille femme referme la porte sans un mot, laissant le calme de la nuit recouvrir les lieux.


De nos jours...

Agenouillée dans le jardin, les genoux terreux, les mains tout autant, elle restait dans cette immobilité méditative, le poids de l'effort et de la tristesse l'accablant maintenant. Devant ses yeux, la plaque de bois gravée rappelait qui reposait dorénavant en ce lieu, et depuis quand. N'est on pas sensé y mettre aussi la date de naissance ?

A vrai dire, elle aurait été incapable de la donner. Elle ne savait même pas quel age elle pouvait bien avoir. Elle l'avait toujours connue ainsi, du moins, il le lui semblait. Emma s'était éteinte au cours de la nuit. Au matin, elle s'était étonnée de ne pas l'avoir entendu se lever, pestant sans fin sur les douleurs de son vieux corps. Elle n'était jamais restée au lit au-delà du levé du soleil, le devançant même souvent.

Elle l'avait finalement retrouvée sans vie dans ses draps, le corps froid de cette mort implacable. Elle ne s'y était pas attendu, cela faisait si longtemps qu'elle tenait tête à cette fatalité qui pourtant nous rattrape tous.

Emma s'était donc finalement éteinte. Solenne n'avait pas exprimé de tristesse extérieure, peinée pour elle, mais aussi heureuse pour cette vieille femme pleine de solitude, de contradictions et de douleurs secrètes.

Même en vivant depuis des années à ses cotés, elle n'avait jamais reçu de confidences la concernant, obtenant à peine réponse aux questions qu'elle se permettait parfois de poser sur elles ou sur ses origines. Finalement, elle ne parlait que pour régler la vie de tous les jours et lui inculquer son savoir, celui d'herboriste et d'apothicaire.

Elle connaissait bien la réputation que les gens des environs lui donnait, celle de sorcière, vieille bique archiatre ou on ne sait encore quel monstre de la nature. Il est vrai qu'elle était loin d'être agréable de caractère et que sa longévité était bien au-delà de ce que l'on était prêt à accepter. Malgré cela, elle ne la vit jamais prononcer de formule magiques, d'invocation ou prier de Dieu ou démon quelconques. Elle était simplement une force de la nature et particulièrement douée dans son métier, parvenant à soigner la plupart des maladies ou des maux que les villageois rencontraient.

Malgré tout, elle l'appréciait bien. Sa mauvaise humeur la faisait doucement sourire, ayant appris avec le temps qu'elle n'était nullement dirigée vers une personne en particulier, mais plus une façon d'affronter la vie, sa façon à elle. La preuve en était qu'elle avait toujours veillé sur elle. Certes pas comme une mère sur son enfant, mais bien comme une personne protégeant une autre.

Oui, elle avait été sa seule famille pendant toutes ces années. Elle savait bien qu'elle n'était pas sa mère, ni probablement pas sa grand-mère. Mais les restes de cette nuit et de la vie l'ayant précédée étaient trop obscures en sa mémoire pour réellement lui permettre de se rappeler de ses parents. Elle savait simplement qu'elle avait été confiée et que jamais ils ne purent revenir la chercher.

La tristesse qu'elle avait dû ressentir enfant s'était estompée avec le reste de ses jeunes années. Elle était dorénavant une jeune femme lettrée et passée maitre dans l'herboristerie et l’apothicariat, mais ne connaissait nulle autre chose que ces bois environnant et le passage irrégulier des quelques villageois environnants venus quérir aide ou conseils.

Son regard coula de la terre fraichement retournée et de cette plaque de bois aux fleurs avoisinantes qu'elle adorait tant pour finir sur le petit sac de toile posé un peu plus loin, l'attendant.

Oui, elle allait partir. Elle aurait pu rester. Elle savait se débrouiller seule depuis bien longtemps, n'étant restée que pour soutenir cette vieille dame qu'elle estimait beaucoup. Mais maintenant, elle sentait qu'elle devait partir. Elle se sentait seule, terriblement seule depuis quelques jours. Hasard ou destinée, Emma s'était éteinte peu de temps après que ses rêves ne lui parlent plus d'Elle.

Elle ne lui avait jamais donné de nom, elle n'avait jamais vraiment compris ce qu'il se passait, ce qu'elle était, ce qu'elle faisait. Elle savait simplement qu'elle avait toujours été présente, comme un écho, comme un souffle rassurant, une présence discrète mais réelle qui lui donnait l'impression d'être entière.

Mais non, Elle aussi l'avait laissée. Ses rêves étaient maintenant creux, sans saveur, sans écho, sans chaleur. Non pas qu'ils avaient été joyeux ou heureux, bien loin de là. Mais elle s'y retrouvait, se sentait rassurée de cette présence. Présence qui n'était plus.

Elle devait résoudre cette énigme, elle devait comprendre. Et pour cela, elle devait partir, et retrouver ce regard qui, peu avant sa disparition, hantait si agréablement son esprit.

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1871
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : [url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=11465"]Assa du clan Shimaï[/url]
[url="http://vae-soli.fr/viewtopic.php?f=29&t=22563"]Shadira[/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=29&t=14784"]Gromral[/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=74&t=11279"][i]Feu Odia[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=16324"][i]Feu Kyrine[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/viewtopic.php?f=74&t=12114"][i]Feu Shamali[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=12407"][i]Feu Blanche[/i][/url]

Re: [BGhumain] Solenne

Message par Odia » jeu. 26 juillet 2012 à 20h38

Quelques mois plus tard...
Les quelques chandelles vacillaient doucement au cœur de la nuit. En cet instant seule au sein de ces innombrables livres qu'elle n'aurait jamais le temps de tous parcourir, elle s'était perdue dans l'étude d'un ouvrage traitant de transferts d'énergie, permettant notamment la guérison. Ses yeux commençant lentement à rendre les armes, elle papillonna une dernière fois sur cet enchainement de mots avant de se reposer dans un soupir profond contre le dossier de son fauteuil.

Son regard se perdit un peu sur la couverture des écrits rangés soigneusement face à elle, dans la sublime bibliothèque de son hôte. Sans y penser plus que cela, elle repensa à ces derniers mois, incroyables. Elle ne savait si elle devait croire à la destinée ou non, mais même pour les plus sceptiques, ces évènements pousseraient à bien des réflexions.

Quoi qu'il en soit, la voila passée de jeune apothicaire à apprentie mage. Même si elle savait que ses parents avaient appartenu à ce monde si particulier, elle n'avait jamais été confronté aux arcanes directement, ne connaissant pas un traitre mot, sort ou théorie y étant rattaché. Ce fut pourtant avec une facilité déconcertante qu'elle parvint à appréhender et user de cette magie, comme si au fond d'elle, elle avait sommeillé tout ce temps, attendant simplement un doux réveil pour se manifester et couler au creux de ses doigts. Bien des choses lui restaient encore inconnues, mais certains concepts lui paraissaient familiers, comme si elle avait d'une certaine manière déjà été confrontée à ceux-ci, n'ayant plus que besoin de mettre des mots clairs sur ces derniers pour pouvoir les exprimer avec aisance. De même, sa formation d’apothicaire lui permettait une précision bien plus importante en certains domaines, ayant des notions d'anatomie et de réactions naturelles du corps plus poussées que le commun des mortels ou même parfois des mages.

Tout cela était grisant et terrifiant à la fois. Trop de zones d'ombres planaient autour d'elle, de ses origines. La disparition de ses parents, ce lien apparent avec cette jeune femme, ces rêves étranges qui ne sont dorénavant plus... Le puits de connaissance qui l'entourait était une bénédiction, mais ne pouvait répondre à tout. Et dorénavant, elle en était de plus en plus certaine, il lui faudrait sortir de ces murs pour trouver réponse, quitter cet endroit de temps à autre et renouer avec ce monde qu'elle connaissait si mal. Elle n'a jamais réellement eu l'occasion de le visiter, de le découvrir. Et maintenant encore, alors que bien des entraves étaient tombées, elle n'avait jamais eu le courage de l'explorer, se rassurant de Sa présence, de ces murs, de ce petit univers qui maintenant était le sien.

Mais rester dans l'ignorance ou chercher des réponses, tel était le choix qu'il lui faudrait dorénavant prendre... Tel serait à présent son prochain combat.


sub shilen elder

Avatar de l’utilisateur
Odia
Antharas
Messages : 1871
Inscription : sam. 24 octobre 2009 à 15h37
Personnages : [url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=11465"]Assa du clan Shimaï[/url]
[url="http://vae-soli.fr/viewtopic.php?f=29&t=22563"]Shadira[/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=29&t=14784"]Gromral[/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=74&t=11279"][i]Feu Odia[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=16324"][i]Feu Kyrine[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/viewtopic.php?f=74&t=12114"][i]Feu Shamali[/i][/url]
[url="http://vae-soli.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=12407"][i]Feu Blanche[/i][/url]

Re: [BGhumain] Solenne

Message par Odia » dim. 3 août 2014 à 15h52

Le monde a changé, a été totalement bousculé.
Dans le tumulte de ce chaos, Solenne s'est dissipée.
Une faille, un autre monde. Aspirée malgré elle, personne ne la revit depuis.


[MAJ de disparition pour rename]

Répondre