Re: [bgelfe]Naessee Arcamenel

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillers, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Brunox
Spirit of Andras, the Betrayer
Messages : 482
Inscription : jeu. 26 août 2010 à 16h43
Personnages : Tobias
Jaell
Eskaterina
Aneth

Re: [bgelfe]Naessee Arcamenel

Message par Brunox » mer. 19 décembre 2012 à 20h28

Image
Nom : Arcamenel
Prénom : Nàessë
Surnom : Naessee
Titre :
Age : 140 ans
Sexe : F
Race : Elfe

Métier : Mage a Cefedellen (avant les failles)
Compétences :
  • Combat : -
    Magie : Invocatrice, Magie des Passeuses
Métamorphoses : -

Alignement : Loyal mauvais
Allégeance au Dragon :
Langues parlées : Elfe et Commun

Description physique :
Náessë est longiligne et élancée, comme toute ses contemporaines elfes. C’est-à-dire qu’il n’y a pas ce qu’il faut où il faudrait. Ou pas assez en tous cas. Élégante dans ses tenues vestimentaires, elle l'est aussi dans ses déplacements et dans ses gestes toujours précis et ample. A la manière des elfes de Cefedellen, elle aime apparaître en public avec une aura légèrement brillante autour d'elle. Cette prestance est de plus renforcée par ses cheveux d'un blond d'or, toujours soigneusement coiffés et agrémentés de temps en temps, de luxueuses barrettes.
Son visage est souvent impassible comme si les multiples destins de la vie ne la surprenaient plus. Et ce regard... un regard profond comme l'océan et sombre la nuit, parfois noir, souvent rempli de jugement, mais toujours perçant et percutant.

Caractère : à voir IG

Autres :

Situation financière : Un peu d'argent
Comportement social : Antipathique social
Type d’éducation reçue : Haute
Popularité et/ou influence : inconnue ou presque
Pensée politique :

Croyances :
  • Einhasad : +
    Gran Kain : - - -
    Eva : + + +
    Shilen : - - -
    Sahya : +
    Pa’agrio : -
    Maphr : -
Relations extérieures :
  • Elfes : Adorés
    Humains : Neutre
    Kamaels : Neutre
    Nains : Mépris silencieux
    Orques : Mépris beurk !
    Sombres : Mépris / Haine silencieux
Spoiler:
En bleu, MAJ de Nàessë pour le passage en GoD
Dernière modification par Brunox le sam. 4 janvier 2014 à 09h58, modifié 8 fois.
Yippee - kai - ay mother fucker !

Avatar de l’utilisateur
Brunox
Spirit of Andras, the Betrayer
Messages : 482
Inscription : jeu. 26 août 2010 à 16h43
Personnages : Tobias
Jaell
Eskaterina
Aneth

Re: [bgelfe]Nàessë Arcamenel

Message par Brunox » mer. 19 décembre 2012 à 20h40

C'était une de ces soirées inoubliables... Une soirée parfaite où les vieux nobliaux ressassent, durant des heures et devant les yeux éblouis des jeunes chevaliers, leurs exploits militaires pendant des guerres depuis longtemps oubliées par le commun des mortels.

Affalée sur un fauteuil aux couleurs douteuses, Náessë écoutait sans vie le Baron machin qui racontait et mimait, debout sur une chaise, le sauvetage in extremis du Duc bidule dans un pays vaguement isolé et éloigné... passionnant...
Parcourant la salle, le regard de Náessë s'arrêta sur un groupe de dames élégantes lancées dans des discussions intenses dont les thèmes devaient sensiblement tourner autour des tenues vestimentaires, de la coiffure du moment voire du dernier amant à la mode... écoeurant... Les filles de ces dernières, des greluches pomponnées, étaient visiblement elles aussi en pleine discussion métaphysique sur un divan voisin. Discussion parsemée de divers gloussements étouffés et de teint rosissant... vomitif...

Revenant sur le Baron en pleine démonstration, le regard de Náessë croisa celui d'un jeune elfe, qui ne tarda pas à lui sourire. Il est vrai qu'il était pas mal le fils du Baron. Un côté ténébreux et doux à la fois, un côté masculin mais aussi… féminin. C’était un elfe en même temps... La mère de Náessë lui avait plusieurs fois parlé de ce jeune elfe, prétextant qu'un rapprochement entre eux et de ce fait entre les deux familles serait très profitable... Si sa mère savait... Il y avait bien eu rapprochement les semaines passées, et à plusieurs reprises, mais sûrement pas celui qu'elle aurait espéré. Cependant, ce rapprochement là suffisait pour l'instant... Un mariage !… quelle idée. Et pourquoi pas une corde au cou.


Celui là veut encore ton triangle d'or on dirait... il serait facile à manipuler si c'était ton époux tu sais... c'est ainsi qu'on tient les hommes… Et puis en plus, il n’est point laid… et ça ferait tellement plaisir à ta mère…


Náessë battit des paupières et lui rendit son sourire en minaudant. Puis elle regarda par la fenêtre.

Un moment après, c'était au tour du Duc bidule de raconter ces exploits. Moins bon narrateur que le Baron, sa prestation n'en été que plus barbante. Náessë bailla longuement. Quand elle rouvrit les yeux, une jeune greluche, extirpée tout du groupe de greluches -son milieu naturel-, s'approchait du fils du Baron. Cette dernière jeta un bref coup d'œil vers ses copines gloussantes et susurra quelques mots à l'oreille du jeune elfe avant de sortir de la pièce.

Ce dernier la regarda sortir, détaillant longuement sa silhouette. Il haussa un sourcil approbateur et lança un nouveau regard à Náessë. Il lui sourit de son sourire charmeur, sourire qui voulait dire « j’peux pas laisser passer ça ». Puis il se leva et sortit à son tour.


Regarde moi ça comme il la mâte… ça ne sent pas bon du tout ma p'tite, tu vas te faire piquer ton amant et futur mari. Crois-en l'expérience de la Dame du Lac, des regards comme celui-là présage de la tromperie et une belle paire de corne sur ta petite tête. Tu devrais aller voir ce qui se trame...


Le regard noir, s’appuyant sur les accoudoirs, Nàessë se releva. Elle fit une petite génuflexion à l’adresse du Duc comme pour s’excuser de ne point écouter son récit et se dépêcha de sortir.
Dernière modification par Brunox le jeu. 20 décembre 2012 à 09h46, modifié 1 fois.
Yippee - kai - ay mother fucker !

Avatar de l’utilisateur
Brunox
Spirit of Andras, the Betrayer
Messages : 482
Inscription : jeu. 26 août 2010 à 16h43
Personnages : Tobias
Jaell
Eskaterina
Aneth

Re: [bgelfe]Nàessë Arcamenel

Message par Brunox » jeu. 20 décembre 2012 à 10h28

Image
La porte donnait sur un jardin immense délicatement éclairé de lampions en suspension. Divers arbres et arbustes délimitaient des parcelles distinctes formant comme un labyrinthe de verdure. Nàessë retint la porte pour ne pas faire trop de bruit.
En haut des marches blanches donnant directement sur le jardin, elle scruta les alentours pour repérer le couple. Rien.


Mais où sont passés nos tourtereaux ? Hume l’air. Tu sens ? Ça sent la peur à plein nez. Maintenant ils se cachent pour consommer leur passion et te ridiculiser auprès des autres… Je suis sûre que tu as une idée d’où ils se cachent. Réfléchis… Allez, un petit effort ! Je ne vais pas faire tout le boulot pour toi !


Nàessë descendit les marches et se dirigea vers la partie ouest du jardin.


C’est bien ma chérie, tu sais qu’ils sont vers la fontaine. Ce lieu est si romantique et tranquille pour fauter.


Nàessë s’approcha silencieusement. Le doux bruit de l’eau cascadant emplissait l’endroit. Une fontaine était présente au centre, entourée d’arbustes assez hauts pour en masquer la vue. Un seul chemin en permettait l’accès. Des racines s’entremêlaient parfaitement à proximité de l’eau pour former une espèce de banc confortable.
Le banc était tout naturellement occupé. Elle, délicatement lové contre lui, sa main posée sur son entrejambe, ils échangeaient allègrement leurs fluides dans un bruit de succion nauséeux.

- « J’vous dérange ? » Lança Nàessë assez fort.

Ils sursautèrent.


Bien sûr que tu les déranges !


Le fils du Baron, que Nàessë aurait cru plus décisif, ne pu qu’émettre un « euh ! » avant de rougir de confusion. C’est l’autre greluche qui se montra plus entreprenante.

- "Bien sûr que tu nous déranges ! dit-elle en se levant. Tu ferais mieux de libérer l’espace et de regagner la demeure. Elle fit un pas en direction de Nàessë. Lui et moi, reprit-elle, avons une affaire sur les braises. Elle fit un autre pas et jeta un clin d’œil au fils du Baron".

Nàessë resta de marbre, son regard noir fixant celui de l’elfette.


Frappe là ! Une bonne droite à la pointe du menton ! Ou écorche là avec son propre serre-tête ! Mieux ! Fais lui bouffer ses cheveux ou ses chaussures !


- "Une affaire sur les braises gamine, continua-t-elle. Mais des braises bien plus chaudes que les nuits qu’il a passé avec toi… enfin d’après ce qu’il dit. Elle rigola et fit un dernier pas qui l’amena nez à nez avec sa rivale".

Nàessë, inexpressive, fixait toujours la greluche d’au moins une demi-tête plus grande.


Mais tu vas lui faire ravaler sa l…


- "Alors ?! on a perdu sa l…"

Un coup de boule éclair, décoché avec une vivacité quasi reptilienne, vint directement éclater le nez et la lèvre supérieure de l’elfette, qui s’effondra sous le choc. Plusieurs coups de pieds violents et précis atteignirent ensuite l’ennemie prostrée à terre.


Encore un !


Nàessë assena un dernier coup de pied, releva la tête et sourit au fils du Baron complètement pétrifié par la scène qui s’étalait devant lui. Les yeux dans les yeux, elle leva ensuite un doigt et l’agita en l’air. Façon de dire « attention la prochaine fois ». Souriante, Nàessë se retourna et entreprit de revenir vers la demeure.

- "T’es complètement folle ! arriva enfin à lâcher le fils du Baron maintenant debout".

Dos à ce dernier, le sourire de Nàessë s’effaça. Après un moment de silence, elle tendit sa main gauche sur le côté. Un cercle lumineux magique se forma sur le sol laissant progressivement apparaitre une licorne blanche légèrement pétillante. La tête de la créature arriva jusque sur la main de Nàessë qui caressa l’animal. De son autre main, l’invocatrice claqua des doigts. La licorne se retourna alors vers le fils du Baron, sa couleur virant instantanément en un noir abominable. La seconde suivante, la créature disparue pour réapparaitre juste devant l’elfe mâle abasourdi. A bonne hauteur, l’animal attrapa à pleine dent les atouts du futur Baron avant d’effectuer, en même temps, une rotation de la tête d’une manière tout à fait « crocodilienne ».

Le sourire de Nàessë revint en entendant les cris de douleur de l’elfe juste derrière elle.
Elle claqua de nouveau des doigts.


Félicitations jeune demoiselle. C’est exactement comme cela qu'il faut réagir et c’est comme cela qu’il faudra toujours réagir si quelqu’un se met en travers de ton chemin. Tu es une digne représentante des elfes et une de mes plus dignes représentantes à moi, la Dame du Lac.


- « C’est un grand honneur Dame, susurra une Nàessë encore plus souriante ».
Yippee - kai - ay mother fucker !

Avatar de l’utilisateur
Brunox
Spirit of Andras, the Betrayer
Messages : 482
Inscription : jeu. 26 août 2010 à 16h43
Personnages : Tobias
Jaell
Eskaterina
Aneth

Re: [bgelfe]Naessee Arcamenel

Message par Brunox » sam. 4 janvier 2014 à 10h39

Image
Ennuie, lenteur, beauté excessive, niaiserie, harpes dissonantes, chants historiques barbants, comptines interminables, banquets ridicules, consanguinité, parents oppressants, printemps, cacophonie, été brûlant, automne de fin de vie, hiver de mort, sagesse à la noix, glands, forêt moribonde, Arbre Mère, déclin, ...

Voilà une petite partie des mots qui me sont venus en tête quand je suis revenu à Cefedellen.

Après avoir quitté une Heine en plein changement avec la Manwe Lunasil au conseil, je suis revenue à Cefedellen, appelée par le temple à la défense magique de la Cité Elfique. Un démon et la fille d'une Déesse. Il n'en fallait pas plus à mon peuple pour barricader tout le territoire et se renfermer encore un peu plus... Je revois encore les larmes de ma mère à mon incorporation. Si seulement elle pouvait pleurer pour autre chose que de joie...

Cinq années, je suis restée à la patrouille de nos frontières. Cinq années à marcher, se dissimuler, tendre des embuscades, surprendre, perfectionner ma magie. Inutile me direz-vous? Pas autant que ça. A défaut de responsabilité politique, de bourgeoisie mal placée, de haute place de commandement, j'ai appris un truc essentiel: sauver ma peau.

Cette faculté a été primordiale quand les premiers portails sont apparus déversant des hordes d'infamies sur nos terres. Nous avons un peu résisté sur nos frontières, repoussant de temps en temps les créatures. Mais le nombre de portails était trop important. Nous avons du fuir vers le sud. Laisaant derrière nous Cefedellen sur le pont d'être assiégée. Qu'est devenu la Cité? Je n'en sais rien...

Une chose est sûre, ça fait dix ans que je suis dans la ville bouclier, ici à Asteria, la prison ville. Je me demande si ce n'est pas pire que de tenter d'aller voir ce qu'est devenu Cefedellen.
Yippee - kai - ay mother fucker !

Répondre