[BG Nain] Drakk Gravias

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillers, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
-Ludrik-
Apepi
Messages : 49
Inscription : mar. 21 septembre 2010 à 18h37
Personnages : Arinha Sahr Arourh

[BG Nain] Drakk Gravias

Message par -Ludrik- » jeu. 5 juin 2014 à 12h58

Nom : Gravias
Prénom : Drakk
Surnom : Drakky

Titre : Aucun
Age : 26 ans
Sexe : Masculin
Race : Naine
Métier : Fouilleur de corps
Combat : Lance ou masse
Magie : Aucune
Métamorphoses : Aucune
Alignement : Neutre / Bon
Guilde : Aucune
Faction : Aucune

Langues parlées : Langue commune

Description physique : Drakky est corpulent, mais pas autant que la moyenne. Il est toujours impeccablement coiffé, tressé et possède trois armures lourdes impeccablement entretenues et décorées.

Caractère : Franc, plutôt sûr de lui, ne supporte pas les foules.

Autres :
Situation financière : Drakk est bien portant financièrement
Comportement social : Face à une personne, Drakk est très sociable, rieur, flagorneur.
Type d’éducation reçue : Education de bonne famille malgré un petit côté rebelle par moment.
Popularité et/ou influence : Drakk est très sollicité pour ses goûts en terme d’esthétique (barbe impeccable, cheveux tirés en arrière et propre)
Pensée politique : Aucune

Croyances : Quand cela l’arrange
Einhasad : Néant
Gran Kain : Néant
Eva : Néant
Shilen : Néant
Sahya : Néant
Pa’agrio : Néant
Maphr : Très peu

Relations extérieures :
Elfes : En croise souvent mais ne va pas spontanément vers eux.
Humains : Très utiles pour les affaire
Kamaels : En croise, mais Drakk est effrayé par leur apparence
Nains : Excellente relation
Orques : En croise rarement car peu nombreux
Sombres : Entretient de bonnes relations, également pour les affaires


Barbiers de père en fils depuis des millénaires, les membres de la grande famille Gravias se sont réunis pour inaugurer un nouveau salon de barbiers. De nombreux invités nains et quelques humains proches de la famille étaient également présents.
Comme le veut la tradition, c’est le doyen de la famille qui dirige l’événement :


-Tout d’abord, je tiens à vous remercier de votre présence à tous en ces terres d'Althena.
Certains d'Asteria ont eu quelques soucis pour se déplacer jusqu’ici, je leur suis considérablement reconnaissant.
Comme vous le savez, le cataclysme a marqué toutes les populations. Beaucoup de pertes humaines, matérielles et intellectuelles en ont découlés ; dans ma famille y comprit. Grâce à notre volonté de réussir, nous avons su rapidement reconstruire ce qui fait la force de notre famille depuis des générations et des générations: les salons de barbiers. Ceux qui viennent d'Asteria ont pu constater l'évolution progressive des constructions des salons. Ici, sur Althena, on en compte six.
Je vous ai réuni ici aujourd'hui pour vous présenter le septième salon dont je suis très fier.
Tout d'abord, j’ai l’honneur de vous présenter mon plus jeune fils pour ceux qui ne le connaissent pas.


Le doyen chuchote à son fils de s’approcher.


Drakk, un nain de 26 ans s’approche à pas décidés. Vêtu d’une armure lourde très résistante de première main, incrustée de métaux précieux, finement émaillée et visiblement soigneusement entretenue. Elle appartenait à son frère aîné.

-Mon plus jeune fils, « le regarde avec fierté » que tu es beau et brave ! Tu as désormais l’âge de posséder ton propre salon de barbiers. Tu as gagné en maturité et il normal que je te considère comme quelqu’un de responsable. C’est pourquoi, devant cette foule, « il hausse un peu la voix pour être sûr qu’on l’entende bien » je te nomme barbier professionnel par les pouvoirs qui me sont conférés.

La foule est silencieuse et attentive comme si l’on annonçait un sacre.

Sur ces mots, il lui remet un blaireau munit de magnifiques poils qui est le symbole de la famille Gravias.

D’une nature franche, Drakk est plutôt intimidé par la foule ; si bien qu’un seul mot sorti de sa bouche au moment où les invités attendait un discours.


-Merci. « regarde un instant son père, puis la foule, puis retourne à sa place »

Le doyen s’éclaircit la gorge, puis ajoute :

-Ce jour est très important pour moi car je me souviens, quand j’étais beaucoup plus jeune, ...

Drakk se mit à déguerpir discrètement, profitant du discours de son père qui s’avère long et ennuyeux.
Drakk sait depuis longtemps qu’il n’a pas pour ambition de devenir barbier.
Il veut devenir forgeron, comme son frère aîné.
Mais si son père l’apprenait, il risque d’être déshérité comme son frère il y a cinq mois.

En quelques années, Drakk a gagné en courage et en autonomie ; ou du moins, c’est ce qu’il se fait croire.
A 26 ans, il est plutôt fort mais pas autant que la corpulence moyenne des nains de son âge. Son armure faite sur mesures ne trahit pas ce fait. Sa force est néanmoins plus évoluée qu’à l’accoutumée ; cela est certainement du aux parties de chasse intenses que son père organise régulièrement.

Convaincu qu’il pourrait se rendre utile autrement qu’avec le salon de barbiers, Drakk envisage de rejoindre son grand frère.
Drakk est le seul membre de la famille à savoir où est installé son frère ; c’est pourquoi il décide d’aller sur Gludio le rencontrer dans son atelier de forgeron.
Il a pour idée de travailler avec lui dans sa forge.

C’est lors de l’anniversaire de sa jeune sœur qui aura lieu dans quelques lunes que Drakk entreprends de s’enfuir.

Pour cela, il met tout en œuvre pour ne pas se faire remarquer le jour J.

La veille du jour J est arrivé et Drakk profite de l’instant où sa sœur est seule pour aller lui parler :


-Nashra, je peux te parler ? « s’exclame-t-il de manière indécise »
-Bien entendu Drakky ! T’ais-je déjà refuser une discussion ?
-Non, alors écoute moi bien petite sœur
« en s’approchant d’elle délicatement, il vient passer son bras droit autour de son cou et s’adresse à elle comme à un enfant à qui l’on apprend les règles de base de la vie »
-Je vais partir d’ici pour rejoindre notre grand frère Makkos.
-Makkos ? Il est parti sans même nous dire où il allait ! Comment peux-tu ne pas lui en vouloir ?
-Il m’a expliqué la raison et c’est selon moi tout à fait honorable.
-Il n’a pas jugé bon de m’en parler à moi ?
« la colère se fait rapidement ressentir dans les yeux de Nashra »Et je suppose qu’il t’a dit où il allait bien sûr ?!
« Drakk acquiesce »

-Je reviendrai soeurette, et je t’emmènerai avec moi !
- Promets-le-moi !
-Je te le promets !
« la regarde dans les yeux le plus sincèrement possible en déposant un baiser sur sa joue »
-Et comment vas-tu t’y prendre pour décamper ? As-tu oublié que si père te voyait, il ne te laisserait jamais faire ?
« Drakk acquiesce »

-Je n’ai rien négligé petite sœur.

Ainsi, Drakk explique à sa sœur son plan d’action...

Le lendemain soir, Drakk est déjà bien loin du foyer, une besace remplie d’objets utiles...
La route risque d’être longue et périlleuse pour atteindre la ville...
Les rencontres sur son chemin s’avéreront-elles enrichissantes ? Cruciales ? Ou néfastes ?
Dernière modification par -Ludrik- le ven. 6 juin 2014 à 18h28, modifié 6 fois.
« Je déteste avoir des conversations intellectuelles, seule ma propre opinion m'intéresse. »

Répondre