[BgOrc] Zaraki Kenpachi

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillers, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

[BgOrc] Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » dim. 17 février 2008 à 12h13

Prénom : Zaraki
Nom : -
Age : 52 ans (26 ans humains environ)
Sexe : Masculin
Race : Orc
Classe : Guerrier
Totem : Aucun

Description Physique: 2m20 pour plus de 200 kg (tout en muscle).Des cicatrices tellement nombreuses qu'elles en se voient pas. Un cache œil.
Description morale: Souriant quelque soit la situation, l'attitude de Zaraki peut paraitre désopilante. Il aime paraitre un abruti finit mais sait aussi être sérieux et intelligent quand il le faut. Il ne ressent que peu, ou pas du tout les sentiments tels que la peur, la haine, l'amour...(en général).

Croyances: Bien qu'il ne renie pas Paagrio ou l'existence des dieux, il ne pratique aucun culte sinon celui du découpage en masse. Il aime aussi connaitre tout les points de vu d'un conflit, d'une affaire sensible, afin de s'approcher de la vérité. Il prend rarement une position nette, et s'aligne souvent plus par passion du combat que par conviction politique ou religieuse.



*Habituellement peu causeur, le jeune orc respire a fond et commence le bref récit de sa vie *

Mon nom ? Je n’en ai pas… des parents ? je n’en ai pas. Depuis ma naissance je vis comme une ombre sans nom et sans attache, sans sentiment et sans peur quel qu'elles soient.(la peur est un sentiment qui s’apprend, or, on ne m'a jamais apprit cela). Je me fais appeler Zaraki car c’est le nom de la contrée lointaine, barbare et sinistre d’où je viens. Cette immense contrée recouverte d’une épaisse forêt abrite les créatures les plus noires et dangereuses, les tueurs sanglants et enragés les plus meurtriers. J’ai lutté, combattu et tué toute ma vie pour survivre, de part ma lame, un nombre incomptable d’ennemis ont péri...imaginez un peu…une forêt sombre que la plupart des gens trouverait lugubre et impénétrable, glaçant instantanément le sang des plus faibles…des créatures vous attaquant de jour comme de nuit…des nuits courtes, des journées interminables mais aussi sombres que les nuits… Je suis naturellement devenu un guerrier, pour survivre. J’ai de nombreuses cicatrices, tellement nombreuses que l’on ne les distingue plus. Au fil des années, mon corps en endurant toujours plus de souffrance a acquis une grande capacité de régénération. Dès l’âge de 20 ans, je ne trouvai plus de créatures assez fortes pour me faire ne serait-ce qu’une égratignure…mon appétit pour le combat étant aussi affûté que ma lame, je décidai de marcher toujours dans la même direction jusqu'à trouver une terre plus hostile…à l’âge de 35 ans, j’arrivai sur les cotes de Zaraki…un orc (car il en existait certains, des nomades …plus ou moins fréquentables…) me montra comment affronter l’océan et je pris la mer…alors que rien d’autre que l’eau m’entourait, ma frêle embarcation fut prise dans un violent orage…le radeau encaissait de plus en plus les vagues, on ne voyait pas, malgré ma vue perçante à plus de dix mètres…quand soudain, une lame d’eau géante me projeta en l’air…et alors que je m’attendai à plonger dans l’eau glacée, je m’ écrasai sur un récif de rocher à la pierre dur et coupante…je décidai d’attendre là et malgré le sang la fin de la tempête…ce fut la nuit la plus paisible de mon enfance…lorsque je m’éveillai, je découvris cette nouvelle terre que j’attendais…ma hâte de rencontrer de nouveau ennemis était grande, et je fonçai tête baissée à travers les plaines froides de l’aube…au loin, j’aperçus un amas ordonné de roche qui m’intrigua…au fur et à mesure que j’approchai, des cris venant de cette structure étrange s’intensifiaient… alors que j’arrivai devant ces pierres taillées et érigées qu’on appelait village (je l’appris plus tard) un combat se déroulant à proximité m’attira…en m’approchant, je vis des orcs fuyants devant une créature immense et agressive ! Courant à sa rencontre et saisissant une épée au passage (je n’en avait plus depuis mon naufrage) je combattis le monstre… au bout de plus de 2 heures de combats, m’obligeant à recourir à des forces que je n’avais pas utilisées depuis longtemps, je terrassai le monstre…j’étais heureux. Ce combat était magnifique et je décidai de rester sur ces terres. Les orcs m’apprirent quelques bases de savoir qui m’étaient nécessaires pour rester sur ces terres puis je me dirigeai vers la capitale… Je rencontrai plusieurs personnes de qualité, mais deux retinrent mon attention…Nynaeve et Khorus. Il étaient dirigeant d’un clan en guerre, et je décidai de les aider…depuis, je ne quitte plus ce clan qui ma tant appris et donner…

J’ai aujourd’hui 45 ans, je mesure deux mètres vingt pour 180 kilos (contre 108 en arrivant au village orc).Mes cheveux étaient au débuts longs et détachés… mais à la suite d’un combat contre une horde d’orcs sauvages je compris que mon champ de vision était restreint et m’empêchais de combattre plus d'une dizaine d'ennemis en même temps. Je décidai alors de les monter en piques à l’aide du sang coagulé de mes victimes afin de toujours voir… aujourd’hui, ils sont attachées entre eux par un bout de corde pour ne pas effrayer les autres et toute fois garder une visibilité parfaite au combat. Mon air sérieux et froid n’en cache pas moins une courtoisie et une gentillesse que l’on ne soupçonnerait pas d’un orc, (en effet, si je suis dépourvu de sentiments tels que la peur, je sais donner au gens de l’amitié), mais oui, ils savent aussi êtres polis, respectueux, avoir un langage châtié (appris sur le tas) bien qu’une petite dépréciation de l’interlocuteur due à l’orgueil et à la fierté de la race est à craindre !

Je ne connais pas la peur, ce qui est une qualité mais aussi une faiblesse, j’ai en effet du mal à distinguer les puissants des très puissants.
J’ai le titre de Kenpachi, cela signifie : celui qui aime le combat. J’ai ce titre car je combats depuis toujours, pour ma survie, et pour le plaisir. Ce sont les orcs du village qui, après la mort de la créature qui les terrorisait et l’expression de joie sur mon visage me donnèrent ce titre honorifique. Ainsi, si un jour je dénigre vos provocations, n’y voyez pas de la peur, ou de la timidité, je juge simplement que le combat se profilant ne m’apportera aucun plaisir (en effet, le combat n’est jouissif que lorsqu’il est long et équilibré)
La seule religion en la quelle je crois est celle de la rouille qui tombe des épée, et du sang qui jaillit des ennemis.
Je suis très léger sur l’étique, certains faibles s’en servent pour se cacher, moi je reste humble et simple … Quant à la notion d’amis ou ennemis, je considère comme ami tout ceux qui un jour ont croisé le fer à mes cotés. Cela dit, je considère aussi comme amis ceux que j’ai affrontés et qui m’ont procurés un poignant plaisir au combat ! En fait, mes seuls ennemis sont ceux que j’ai tué ou que je tuerai quand je les aurais rencontré…

Mon but est comme depuis toujours devenir plus fort mais pas trop, de façon à toujours avoir un adversaire à ma hauteur et ainsi apprécier mon combat !

*N’étant pas un excellent conteur, l’orc décida de s’arrêter là ...*
Dernière modification par Ryubankai le sam. 14 mai 2011 à 13h57, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Message par Ryubankai » dim. 17 février 2008 à 12h16

Le cache œil

*Au cours d'une conversation, la question est posée...*

Borgne ?? On me pose souvent la question, mais non, ce morceau de cuir ne camoufle pas une cicatrice ou autre œil crevé. Mes deux yeux scrutent les plaines d'Amon-Sûl de la même acuité qui s’avère plus que perçante.

Ce cache œil, confectionné à ma demande, est le fruit de la coopération d’un nain artisan et d’un sorcier, spécialiste de l’enchantement d’objet.
Cet objet sert à augmenter la difficulté lors de mes combats pour toujours qu’il soit long et que j’ai ainsi le temps de le savourer. En effet, ce cache œil, outre le fait qu’il diminue mon champ visuel et diminue ainsi ma capacité à esquiver et anticiper l’attaque ennemie, ce morceau de cuir possède des pouvoirs magiques qui retiennent prisonniers une partie de ma puissance et de mon énergie. Ainsi je peux m’adapter à la force de créatures moins puissantes pour apprécier plus longtemps mon combat.
Si le combat se présente mal, il me suffit alors d’enlever le cache pour bénéficier de toute ma puissance et de ma hargne.
Dernière modification par Ryubankai le sam. 22 janvier 2011 à 00h51, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » lun. 6 juillet 2009 à 18h47

*Zaraki au chateau de Goddard, apres l'attaque du traitre* (Peinture d'artiste independant)

Image

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » lun. 6 juillet 2009 à 18h50

Lors des grandes batailles, ou le sang se repend, ou les boucliers, les lames et les os éclatent, lors des combats féroces ou seul compte la victoire et la survie, ou en main seul de l’acier est utile, certaines personnes préfèrent rester a distance. En main, rien de coupant, mais simplement du papier, de l’encre et parfois même de la peinture et des pinceaux. Au lieu de participer et d’engager leurs vies, ils préfèrent immortaliser la scène par leurs écrit ou leur toile.
L’un d’eux, peintre, était présent a l’attaque du port de rune. Et on ne sait pourquoi, il s’intéressa se jour à un orc à l’armure blanche.
Cet orc imposant entra immédiatement au cœur de la bataille, avec à chaque coup qu’il portait un sourire grandissant.
Il se fit un instant submerger par le nombre, et pris un méchant coup à la tête. Heureusement il en faut plus pour immobiliser le solide guerrier qui se releva après avoir retrouver ces esprits, et repris le combat de plus belle. La lutte fut longue mais les défenseurs de Runes vinrent a bout de leurs adversaires. Zaraki et des amis a lui, Iann et Hellymaine pouvaient souffler, aucun d’eux n’avait trop souffert.

Image

Apres le combat, l’orc se dirigea à Gludin, d’après les dires de certains, qui disait qu’une autre menace arrivait au port. Arriver a gludin, de gigantesque scorpions s’assemblait en masse sur la place. Le combat fut rude, et l’orc fut atteint par un dard. Alors qu’il s’effondrait, il découpa la queue du scorpion d’un mouvement réflexe. Iann vint à son secours mais essuya plusieurs blessures.

Image

Il parvint à retirer le dard de zaraki avant de s’effondrer. Ce dernier se releva une minute plus tard malgré sont thorax perforé, soulevé par cette rage et cette soif de combat et de sang qui affluait en lui et attaqua a nouveau. Malgré les blessures il reprit le combat, et très vite L’humain le rejoint.
Les scorpions furent tuer un a un. La blessure de Zaraki se fermait rapidement, et Iann bien qu’épuisé, se remettait. Seulement, Hellymaine, elle, était mal en point. Il fallut l’emmener à l’Hospital, ou elle fut soignée.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » ven. 6 novembre 2009 à 10h58

Recrutement

A croire que ses compétences et son caractère étaient appréciés, que sa puissance était reconnue, Malice, un ami de longue date, l’emmena, après un rude combat, dans un endroit calme aux alentours de Giran. Là il lui fit part d’une organisation secrète, formée de guerriers et de mages d’élite et dont il faisait parti. Apres une brève introduction, Malice invita l’Orc à le rejoindre. Il poursuivit ensuite ses explications, décrivant les préceptes du clan, leurs missions, leurs ambitions. Un sourire s’inscrivait déjà sur le visage de Zaraki.

Il demanda à réfléchir à l’alléchante proposition, même si en lui tout était déjà clair.
On lui promettait de devenir plus fort, on lui promettait plus de combat. Ces arguments étaient suffisants !

Zaraki avait toujours fait ses choix en allant la ou d’après lui il y aurait toujours plus de combat. Cette entité secrète œuvre pour le maintien de l’équilibre sur les terres d’Aden et d’Elmore, allant contre le penchement de la balance, pour stabiliser celle-ci quelque soit la manière, et sans aucune subjectivité. Cela correspondait assez fidèlement à Zaraki, l’Orc qui avait prêté main forte aux rebelles de Oren, avant de devenir conseiller Orc auprès du roi Garius. Un Orc ne suivant donc que sa lame et son envie de combat, se plaçant du coter ou il est le plus intense, comme le clan suit l’aiguille de la balance, se plaçant du coté le plus léger.

Plusieurs jours après, Zaraki rencontra a nouveau le fier Malice. Ne cachant pas le fait que ce qui lui importait avant tout en joignant son ami, c’était de découper et de trancher pour satisfaire à son plaisir et sa soif de sang, il donna à Malice une réponse favorable.
Ainsi, il devint ..., cachant officiellement son appartenance à ce groupe ou un autre.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » mer. 18 novembre 2009 à 15h31

Diversité au combat

Une chose ne s'éteint pas chez Zaraki, et sera encore présente quand tout autre chose chez lui aura disparu: sa passion pour le combat. Sa soif de sang et de puissance exacerbé le conduit à s’entraîner continuellement. Gardant comme style de combat celui qu’il a appris depuis sa naissance, il se plait également à étudier d’autres arts pour accroître sa force.

Ainsi, il s’est un temps exercé a la lance, un style jouissif pour l’intense activité à laquelle il oblige et à la vivacité qu’il requiert. Cet entrainement lui as permis d'améliorer sa puissance et sa vitesse d'attaque.
Maintenant, il se consacre au renforcement de sa défense et de sa résistance. Après quelques conseils, il commença son nouvel entraînement, retrouvant sa longue lame à deux mains.

Cumulant les savoirs et expériences de ces différents arts, doublé d'une force physique sans cesse croissante, Zaraki peut au gré du combat accroitre la puissance et la rapidité de ses attaques afin de casser le rythme et déstabiliser l'adversaire...lorsque celui la parvient à résister à cet assaut fulgurant.

[HRP: Sub Warlord et Paladin]
Dernière modification par Ryubankai le jeu. 21 avril 2011 à 21h21, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » dim. 9 mai 2010 à 13h59

La fin des menestrels.

Depuis son entrée dans le groupe secret, Zaraki a continué à s’entraîner sans relâche. Profitant de la puissance du clan, il a beaucoup progressé. Physiquement, il dépasse aujourd’hui les 210Kg de muscles. Sa technique et sa résistance sont aussi affûtées que sa lame. Les aventures et les raids se sont succédés, entrecoupés de chasses que certains qualifieraient d’interminables, ou encore de suicidaires.

Seulement, les bonnes choses ont une fin. L'organisation a laquelle l'orc appartenait a disparu en même temps que la communauté Siannodelle. Il abandonnait de se fait la puissance qu'il avait gagné en rejoignant le clan. Cela dit, ce n’était finalement pas si mal. Moins de force, c'est plus d'ennemi à sa portée!

De plus, Zaraki ne se retrouve pas seul. Il est maintenant libre de rejoindre d'autres amis qui depuis longtemps souhaitent le compter parmi leurs membres.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » mar. 3 août 2010 à 19h44

Folie

Comme la foudre s’abat sur un arbre, avec une énergie fulgurante, Zaraki a été touché. Un éclair de magie noire l’a foudroyé. Sa curiosité et son envie de combat l’ont mené au château de Stuttgart. La il servit d’objet aux démons, utilisant la puissance de l’orc pour créer une armée d’êtres malfaisants. Zaraki ne pu rien faire, et lutta au plus qu’il pu. Ce sortilège d’une rare violence l’a plongé dans une profonde confusion, un chaos total. L’orc réfléchit, souriant et ouvert a laissé place à une masse de muscle enragée et indomptable, que seul le sang de ses victimes anime.

Zaraki est prisonnier d’une folie meurtrière qui semble s’être ancrée en lui au plus profond de son âme.

Physiquement, l’armure de l’orc a changée, celle-ci se faisant rouge et démoniaque. Son bandeau a disparu, ses cheveux sont recouverts de sang coagulé par endroit. Mais plus inquiétant, un sceau rougeoyant se dessine sur son cou et ses joues, et semble se prolonger sur tout son corps. Sans doute un témoin de la violence de la cérémonie dont il a été victime, et du malheur qui l’affecte.


Zaraki a comme implosé.

Il parcourt les plaines et les montagnes, massacrant frénétiquement les créatures croisant son chemin. Seulement, est il à même de distinguer ces monstres de ses amis ?

Image

Image
Dernière modification par Ryubankai le mar. 18 janvier 2011 à 01h52, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » mar. 18 janvier 2011 à 01h50

Le sauvetage

La folie dura plusieurs semaines. De Goddard au village des chasseurs, il sema le trouble et parfois même la mort. C’est en arrivant dans ce petit village qu’il rencontra une résistance plus vive que toute les précédentes. Assa et Seryn, qui le croisèrent en ce lieu réussirent à l’immobiliser par nombreux sorts puissants. Il fut transporté dans une grotte au sud de Dion afin d’éviter de nouvelles victimes. C’est là qu’il se réveilla, toujours fou de rage. Malgré les divers tentatives de pour réfréner sa folie, Zaraki fini par se libérer de ses entraves pour reprendre sa route sanglante mais cette fois ci vers le nord.
Son passage à Floran se traduisit par les hurlements d’un homme qui venait de se faire occire. Aux portes de Dion, des gardes s’interposèrent à nouveau. Zaraki les pourfendit froidement. Il contourna la ville jusqu'à arriver à l’église et là encore, des personnes tentèrent de l’arrêter, mais sans succès.
Alors qu’il levât sa lourde lame, prête à se rabattre sur sa prochaine victime, l’inattendu survint, elle s’immobilisa. Une demoiselle était là, sous son joug, pleurant et l’appelant d’une voix douce. C’était Enora. Un regard, un mot, une présence simplement suffirent pour sortir l’orc de sa rage incontrôlable. Ce fut le réel choc qui libéra enfin Zaraki de l’emprise du mal.

Enora avait toujours été à ses yeux quelqu’un de différent. N’éprouvant en général rien, elle seule arrivait à faire naître en lui des sentiments nouveaux, surprenant mais agréables. Le fait qu’elle puisse par sa simple présence, son seul nom, le libérer d’un puissant maléfice, ne laissait plus de doutes pour l’orc. Il l’aimait.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » mer. 19 janvier 2011 à 22h28

Brigadier remplaçant

Zaraki était maintenant le rêveur élu de la race orc depuis un moment. Les batailles sur l’île parlante étaient finies. Zaken et son maître, Noct, étaient attendus à Rune et Zaraki les attendaient également, plus qu’impatient, toujours animé par son envie de combat.
Un jour qu’il passait à Gludio, et discutait sur la place, un cri se fit entendre. Alors que des villageois aux allures de zombies apparaissaient en nombre à la porte sud, menaçant mais pas vraiment dangereux, la cloche d’alerte du château de Gludio retentit.
Une armée de démon était massé là. Le petit groupe, constitué en urgence avec les combattant de passage, réussit à se frayer une voie jusqu’au château à grands coups de lances, de haches, d’épées et de sorts. Hors, arrivé devant le château, l’adversaire se montra plus fort, trop fort.
Après batailles, les pertes étaient nombreuses et un avis fut affiché un peu partout demandant des volontaires pour assurer certains postes à Gludio.
Connaissant bien Thyla, Zaraki lui demanda si il pouvait se rendre utile. La naine avisé confia à l’orc qu’elle savait expérimenté la charge de diriger un groupe d’homme en qualité de Brigadier le temps que l’ancien ne se remette de ses blessures. C’est ainsi que Zaraki rejoignit la garde de la ville de Gludio.

[HRP] maj clantage MTA

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: [BgOrc] Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » dim. 22 mai 2011 à 15h33

La fée de l'automne.

Depuis quelques temps à Gludio, Zaraki a pris du Gallon. Il est passé Capitaine de l’armée. Très actif et motivé, il met aussi un point d’honneur à être le plus souvent en première ligne dans les différents combats que le continent mène contre l’adversité.
Il défendit les couleurs du printemps dans la vallée enchantée. Il aida l’automne. Il prit part à l’assaut à la forteresse de glace pour libérer Freya et tuer Sirra. En récompense à l’aide apporté aux fées, celles-ci décidèrent de lui donner le titre de Haut Hérault des saisons. Quand on lui demanda de choisir une maison parmi celles du printemps, de l’été, de l’automne et de l’hiver, la réponse fut rapide. Pour l’orc qui ne vie quasiment que pour le combat, et qui fauche des vies depuis toujours, seule l’automne, symbole de la mort, concordait. C’est donc ce choix qu’il fit, avec une pensée pour le sympathique prince de l’automne, Alrosh.
Il reçu comme compagnie une petite fée symbole de l’automne. Celle-ci de sa larme, peut redonner vie à une personne. On pourrait se demander ce que peut faire Zaraki d’une telle chose. Mais pour lui, c’est exactement ce qui lui fallait. En effet, l’orc peut maintenant tenir sa promesse, celle de protéger son fils, Lackteïrik, de la mort. La seule angoisse apparue dans le cœur de l’orc à cause de Noct est du coup dissipée.


La fée
Vive et maligne, elle ne peut pas parler autrement que dans la langue des fées, incompréhensible pour un humain. Cependant elle comprend parfaitement ce qu'on lui dit.
Toujours souriante, elle passe son temps à virevolter et rire à la moindre occasion.
Taquine, elle n’hésite pas à faire tourner l'orc en bourrique.
Elle possède un lien très fort avec Lackteirik, qu'elle voit grandir et avec qui elle joue très souvent.

[HRP: Maj Agation ]
Dernière modification par Ryubankai le ven. 7 mars 2014 à 17h33, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: [BgOrc] Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » mar. 6 décembre 2011 à 00h57

Une page à tourner.

Un incendie aura précipité les choses. L’heure du combat inévitable entre le royaume de l’ouest, dernier bastion de paix et de lumière contre une alliance du nord renforcé tant en hommes qu’en noirceur, approche.
A cette annonce, les derniers ordres du commandant du bouclier Azur sont prononcés. Deux ordres secrets connus des seuls officiers qui seront révélés aux soldats dans le but de les préserver. Ainsi, le jour de l’assaut le château n’est pas défendu. Seul des mercenaires et quelques volontaires sont présents. Parmi eux, Zaraki, qui pour rien au monde n’aurait raté un combat comme celui-ci. Dans ce genre d’affrontement, la victoire ou la défaite n’est pas l’enjeu. Survivre est une victoire.
Dans la salle du trône, Zaraki voit le sang se rependre sur les tapisseries et les dalles ouvragées, celui de la reine et de sa seconde, deux amies qu’il n’oubliera pas. La fin du Royaume de l'Ouest, dernier Bastion de paix et de lumière, a sonné. Souriant, l'orc se rend aux Kamaels après un dernier baroud d’honneur. Pourquoi un tel sourire…

Spoiler:
HRP: MAJ declantage MTA
Dernière modification par Ryubankai le lun. 2 juillet 2012 à 10h31, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: [BgOrc] Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » lun. 2 avril 2012 à 17h31

La prison de Rune.

J’arrivais à Rune, un large sourire aux lèvres malgré le rude combat de Gludio. Je n’avais pas tord d’être heureux, car après ce fantastique combat, les Kamaels me réservaient bien des surprises. La première fut sans intérêt, un interrogatoire amusant mais trop rapide, utilisant une technologie que je ne pouvais pas apprécier. La seconde fut en revanche merveilleuse. La prison de Rune est sans aucun doute la plus magnifique et accueillante de toutes les prisons.
Une enceinte immense sans aucunes ouvertures mais par chance, de nombreuses bêtes, plus horrible les unes que les autres. Livré a moi-même sans arme au milieu de cette meute, voila qui fut la base d’un de mes meilleurs entrainements.
Cette lutte continuelle et acharnée de plusieurs mois m’a permis de développer ma force et ma vigilance, et aussi de mettre au point une nouvelle technique. Finalement, pensant que je ne leur servais plus à rien ou que leur prison allait bientôt ressembler à un puits d’entrailles, ils me relâchèrent aux portes de Rune avec l’interdiction courtoise d’y revenir. Merci aux Kamaels et leur hospitalité.

Pause

Apres 60 ans de guerres et de combats, 60 années de sang et de morts, le moment était venu pour l’orc légendaire de faire une pause.
Ainsi, il se retira dans sa petite maison du bord de mer acquis il y a quelques années, depuis sa rencontre avec Enora. La il reprit un entrainement en compagnie de son fils. Celui-ci allait sur ses 5 ans, et bien qu’ayant la peau et les traits plus consensuels que son père, il semblait avoir hérité de la force et de la hargne de son père. La journée se résumait donc à des jeux et des chamailleries mais aussi des leçons de chasse et de combat. Le tout ponctué de repas servis par Enora, devenue au fil des années un véritable cordon bleu.
Le barbare s’adoucirait il? Non, clairement pas, il se contentait de développer en lui cette source de force, de dépassement, de puissance qu’est l’amour.

Mais ce repos bien mérité ne dura pas bien longtemps. Sollicité par le Bourgmestre de Gludin pour entraîner sa milice, Zaraki ne pu refuser, son instinct étant plus fort.
Dernière modification par Ryubankai le ven. 7 mars 2014 à 17h37, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: [BgOrc] Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » lun. 2 juillet 2012 à 10h29

Nouvelle aube

C'était écris depuis la fin du Royaume de l'Ouest. Zaraki le commandant légendaire ne pouvait rester éternellement loin des forces qui œuvrent sur Elmoreden. Au crépuscule de l’ancien clan dont il était commandant des armées, il préféra rester neutre et se retira un temps pour s’entrainer et s’occuper de sa famille. Parcourant le continent au sud comme au nord, il resta plus attaché a ses anciens alliés qui peu a peu commençaient à se réunir. On le sollicita alors pour entrer dans un ordre secret se constituant pour combattre le mal. Zaraki refusa, il était encore trop tôt. Plus tard, c’est le bourgmestre Aldreanor lepingre de Gludin qui fit reprendre du service au guerrier en tant qu’entraineur de la milice. Il n'aurait pas refusé un travail plus au nord mais personne ne le sollicita.
L'orc suivit de près la naissance d'un nouveau clan à Dion, auquel il ne préféra pas adhérer de suite, malgré les sollicitations de leur chef, préférant prendre encore un peu de recul sur la nouvelle organisation du continent après le déchirement tragique du nord contre le sud.
Fort de son expérience, il prit ensuite en main l'entrainement de l'armée Dionnaise. Une campagne gigantesque étalée sur une année entière, qui aura vu passer plus de 3000 soldats. Au terme de cet entrainement, Zaraki, accompagné de son équipe personnelle de 70 hommes aguerris, rejoindront officiellement le clan du renouveau et de la lumière dirigé par le déjà célèbre Adalbert. Nul doute que Zaraki reprendra des fonctions dignes de son prestigieux passé et portera haut les couleurs de l’Astrée.

Spoiler:
HRP:MAJ clantage l'astrée

Motivation des troupes

Depuis son poste de Brigadier à Gludio, Zaraki n’a cessé d’évoluer en compagnie d’hommes d’armes, de soldats en tous genres. Son habilité au combat l’a hissé au grade de sergent, puis lieutenant, capitaine, commandant. A force de diriger des troupes, son sens tactique et stratégique s’est aiguisé, ainsi que ses capacités de diplomates. Ces facultés, cumulées à un entrainement au combat drastique l’a conduit à être le Général Zaraki, chef des armées d’Aden et à la tête de 10000 hommes.

Parallèlement, l’orc a aussi développé une autre qualité, celle de parler à ses hommes. Éloquent, poignant, charismatique, il sait en toutes circonstances galvaniser ses troupes face au danger. A force d’apprentissage sur le terrain et auprès de spécialistes, il a maintenant les acquis solides pour les motiver, leur donner la hargne nécessaire à l’accomplissement de leur tache. Une voix profonde et puissante, doublée d’une aura particulière, peut être hérité des pouvoirs anciens des shamans orcs l’habite dans ces moments, donnant une intensité exceptionnelle à ses discours. Certains shamans justement, lui auraient enseigné des techniques orcs pour exalter son aura. Dans le chaos de la bataille, la encore, sa voix se fait l’écho de sa vision du combat qu’il réorganise avec ordre et précision. La puissance de la voix de l’orc, doublée d’une grande expérience du combat et de la tactique ont peu à peu fait de Zaraki un crieur de guerre hors pair.
Spoiler:
MAJ sub Warcryer
Spoiler:

Quinze années se sont écoulées depuis la victoire sur Krakatur. Mais le peuple sombre nous a une nouvelle fois réservé une surprise à la hauteur de leur folie. Un grand sacrifice a eu lieu et le monde a changé. Que pouvons-nous véritablement faire à présent ? Seulement survivre, rassemblés sur l'Île des Murmures avec les ruines d'un autre monde comme voisines. Après un autre cataclysme, la vie reprend petit à petit et notre nouvelle ville est devenu un endroit sûr, stable, et hétéroclite, mais le seul désormais vivable.
Notre seul foyer, à tous.
Dernière modification par Ryubankai le mar. 31 décembre 2013 à 01h20, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Flame of Splendor Barakiel
Messages : 663
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages : Zaraki
Yoruichi
Retsu
Shunsui
Aldreanor
  ...

Re: [BgOrc] Zaraki Kenpachi

Message par Ryubankai » mar. 31 décembre 2013 à 01h19

La fin du royaume

Aden était au sommet. Malgré un roi discret, le royaume vivait sur ses acquis grâce à son conseil et les bonnes actions de certains. Le général Zaraki commandait plus de 10000 hommes, une armée colossale et la plus aguerri du continent. Mais les bouleversements engendrés par Krakatur eurent raison de cette force.
L’annonciateur, pendant sa mission sur le continent, fut repoussé avec succès à Aden, une défense parfaite utilisant autant la force brute que la ruse et les artifices. Bien aidé par les nombreux héros présents, ce fut la dernière grande victoire à Aden…

A la suite de ça, le roi déjà discret, devint complètement absent lorsque sa femme Nolwaen fut tuée par l’annonciateur.
Pour tenir le royaume sans son monarque, le général et Guilhabert, soutenu par le reste du conseil d’Aden, firent le maximum. Le jeune Guilhabert, fils du grand Hildebert, héro de l’ambre en son temps, aurait pu ramener Aden au sommet et devenir roi, si son destin n’avait pas été différent.
En effet, Lui et Zaraki devaient comme tous les élus combattre en priorité Krakatur.
Investissant le noyau du multivers grâce au dernier survivant de la lignée des Darccie, Bartolomeo, Zaraki et les autres héros, utilisant tous leurs pouvoirs, réussirent à vaincre l’abomination. L’orc, qui s’était entraîné encore plus que d’habitude pour maîtriser son pouvoir, l’employa avec férocité et, chose peu commune, sans son cache œil, témoignant de son envie de ne pas lui laisser une seule chance.
Finalement, les héros bien que triomphant, furent coincés dans le noyau pendant 10 années pendant lesquelles, Aden et le reste du continent périssaient lentement.

La morosité du deuil de Nolwaen, la disparition du roi, et celle, encore plus remarquée, du puissant orc et du jeune chevalier, laissèrent le territoire d’Aden se consumer. Certes il y eu des bonnes initiatives, et l’armée, fière et entraînée lutta avec bravoure et témérité. Mais à l’usure, se battant sur tous les fronts, contre des failles regorgeant d’ennemis toujours plus nombreux, les effectifs se volatilisèrent, et les créatures prirent le dessus, forçant le restant du peuple Adenois à l’exil. Ce fut la fin de l’astrée.
Spoiler:
MAJ déplantage Astrée

Répondre