[BgSombre] Yoruichi

Ici se trouvent les BGs des héros décédés, paix à leurs âmes.

Modérateurs : Conseillères, Admins et GMs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Anakim
Messages : 856
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages :
Vae 1 :
 ZarakiYoruchiRetsuShunsui  / Aldreanor / VesperleRikkaStark
...
Vae2 :
Khalaart

[BgSombre] Yoruichi

Message par Ryubankai » mar. 15 juillet 2008 à 12h52

*furtive, toujours accompagnée d’un vent violent qui trahit son passage, l’Altesse Shihouin apparaît*


Oyy ! Je m’appelle Yoruichi, je suis une elfe sombre aux cheveux brun violacés, les yeux d’un bleu intense. Je n’ai pas d’opinion sur mon corps bien qu’on me dit souvent qu’il est parfait. Mon expérience et mes connaissances de la flore et de la magie me permettent d’effacer totalement les quelques plaies que m’inflige un combat long et me laisse une peau parfaitement douce. Cela dit, cela ne m’arrive que très rarement. En effet, Spécialiste des attaques éclairs, je privilégie les attaques rapides et mortelles à la dague, ce qui m’épargne généralement un combat fastidieux.
Je descends d’une des quatre grandes familles de noble de ma contrée appelée Shihouin. Ces quatre familles de la haute noblesse sont en charge de l’administration du royaume. La lignée millénaire des Shihouin est en charge du renseignement et de la protection des terres. En tant qu’altesse Shihouin, j’ai longtemps été la commandante des services secret de mon royaume.
Les fonctions de ce rôle étaient de coordonner mes équipes et d’organiser leurs missions. J’assurais les plus dangereuses personnellement et en solitaire, afin de diminuer les imprévus.

La dernière de mes missions fut la dernière de la vie telle que les grandes familles l’avaient établi. Celle ci me conduisit à un repère au milieu d’une clairière. La nuit était avancée et je me faufilais près d’un grand baraquement d’où émanait une certaine animation. C’est alors que mon visage se crispa. A l’intérieur, une assemblée d’Hommes était regroupée autour d’une chose mystérieuse. Je ne savais pas ce que c’était, mais la puissance dégagée était considérable, extraordinaire. Je regardais discrètement à travers un espace entre les volets les événements. Une sorte de cérémonie, de rituel semblait se dérouler. Soudain, il se produisit une chose un croyable. La matière étrange se mit à dégager énormément de lumière, puis, les hommes se rapprochèrent du corps éblouissant. C’est alors qu’ils fusionnèrent avec cette substance, celle-ci s’infiltrant dans leurs membres.

Le spectacle était effrayant. En un instant, la puissance de ces êtres était devenue incommensurable. Je ne mis pas longtemps à comprendre la suite, ce groupe était à présent une menace planant sur notre monde. Du plus vite que je pus je revins à la cité afin de déclencher l’état d’alerte. Néanmoins, personne ne pris au sérieux ce danger, et seules quelques équipes restèrent en surveillance la fin de la nuit. Ce n’est qu’à l’aube que tous prirent conscience de la catastrophe qui allait déferler. Le groupe était la, devant la cité.

Ce qui se passa ensuite fut un massacre. In-arrêtable, ils envahirent la cité, abattant facilement tout ceux qui se dressaient contre eux. Personne ne semblait en mesure de les contenir. Les nobles étaient trop faibles, les lâches ne se battaient pas, les autres mouraient. Je me suis moi-même battu au détour d’une ruelle. Usant de toute ma force, et aidé par ma rage, je réussit a faire jeu égale avec mon opposant, mais rapidement, trois complices vinrent en renfort. Leur nombre finit par m’écraser, et utilisant mes dernières ressources, j’échappai à mes ennemis par une technique de déplacement quasi instantané. Lâcheté ? Pas du tout. Je me suis dit qu’il valait mieux aider ceux qui le pouvaient encore à fuir par des voies que seul les nobles connaissaient, et c’est ainsi que je permis à de nombreuses vies d’échapper aux monstres qui attaquaient la cité. Enfin, la vie s’étant presque éteinte dans ma contrée, je pris la décision de m’exiler, reconnaissant également mon échec dans la protection de la cité.

J’ai trouvé refuge sur les Terres d' Elmoreden. Là, faisant table rase du passé et de sa dureté, j’ai pu recommencer un entraînement de la base jusqu'à la spécialisation, et ainsi me perfectionner. J’ai également eu la possibilité d’apprendre les bases de la magie, ou j’excelle désormais. Le seul objet que je garde me mon passé est une broche. Cette fleur aux couleurs bleue et mauve, cerclée d’or, et finement ciselée n’est pas qu’une simple broche. Chaque pétale est un cristal de roche extrêmement précieux. Elle est attachée à la coiffure sur le coté gauche, retenant certaines mèches de cheveux. Cet objet d’une valeur inestimable nommée Suishoohana, est la marque de la famille Shihouin, objet noble que seules les princesses Shihouin sont autorisées à porter.
J’aurais 743 ans le premier janvier mais ce ne se voit pas ; on ne vieillit pas la ou j’ai grandit. Mon expérience m’a appris à me détacher et à paraître sereine quelque soit la situation, quelle que soit l’horreur ou le bonheur qui se présente à moi. Néanmoins, j’aime parfois me laisser aller a mes joies et mes peines, laisser aller mes émotions mêmes pour les choses les plus futiles.
J’espère retrouver un jour l’importance que j’avais autrefois, et améliorer sans cesse ma rapidité de tel sorte que l’ennemi n’ait même pas le temps de savoir qu’il est mort.
Contrairement à beaucoup d’elfe noir, je suis assez sociable ; j’ai malgré mon rang toujours été très proche des gens. Jamais défaitiste, je lutte jusqu’au bout.

Si vous croyais avoir aperçu une ombre filant comme l’éclair, suivit d’un vent glacé, attendez vous a sentir la froideur d’une dague sous la gorge…Dame Shihouin Yoruichi est la…retournez vous…si votre vie s’arrête la, vous étiez un ennemi, si vous percevez un sourire, suivit d’un « tu t’es fait avoir » narquois, vous pouvez vous détendre et espérer de toujours rester son ami !
Dernière modification par Ryubankai le dim. 29 décembre 2013 à 12h58, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Anakim
Messages : 856
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages :
Vae 1 :
 ZarakiYoruchiRetsuShunsui  / Aldreanor / VesperleRikkaStark
...
Vae2 :
Khalaart

Re: Yoruichi

Message par Ryubankai » lun. 6 juillet 2009 à 18h36

La mission spéciale

Un messager avait finit par la trouver, un soir, dans une ruelle de Giran. La missive qu’il portait allait rappeler à Yoruichi des souvenirs douloureux. Succinctement, il expliqua à la sombre que les terribles assaillant qu’elle avait affrontée et qui semaient le chaos n’avaient pas été stopper, et qu’ils dominaient désormais le royaume dans la peur et la violence. Il expliqua qu’une résistance s’organisait et qu’une action d’envergure visant à déstabiliser les tyrans allait être menée.

On réclama à l’altesse Shihouin son aide pour la stratégie et sa puissance pour aider à combattre. Pour bien souligner le caractère exceptionnel et au combien important de cette demande, il faut savoir que quiconque quitte le royaume sans autorisation délivrée par la chambre de haute justice, quelle que soit la situation et le rang sociale, ne peut en revenir, cet acte étant considéré comme un crime grave, avec pour sentence l’exécution du sujet. Ainsi, elle ne pouvait revenir que cachée et pour une courte durée, mais plus important, ces amis qui lui disaient de revenir ainsi risquaient gros également. Yoruichi ne pouvait refuser, elle se devait de les aider, Pour ces amis, ses origines, et pour elle-même, qui n’avait pas pu sauver la situation auparavant.

Ainsi un matin, elle partit, laissant avec grande peine un lit chaud dans une auberge de Heine ou elle avait passée la nuit avec un homme selon son cœur. Se glissant discrètement hors des draps, elle retourna à Giran dans le levant, chercher des affaires. Dans un coin de son appartement, elle avait gardé sa tenue noire des missions spéciales. Apres l’avoir enfilée, elle se rendit à Gludin puis sur sa monture à l’endroit ou elle avait toucher les terres d’Aden pour la première fois, non loin du temple oublié. Sur la plage, elle attendit la nuit pour se guider grâce aux étoiles.

[ image externe ]

[ image externe ]

L’obscurité recouvrait les terres et le ciel, et alors que les étoiles scintillaient, elle partit, sereine, mais avec un pincement au cœur malgré tout, de peu être ne plus jamais revoir un être cher, de ne plus jamais fouler ses terres qu’elle avait appris a aimer.

[ image externe ]

Elle arriva le sur lendemain, camouflée naturellement par une brume épaisse. Elle accosta dans une crique secrète ou des amis l’attendaient. Quelques jours plus tard, dans la soirée, elle participa à la réunion stratégique, destinée à mettre au point l’attaque qui devait leur faire retrouver le pouvoir. Leurs visages étaient tendus, on voyait dans leurs yeux de la fureur, et de l’horreur. Mais le temps de se cacher était révolu. Dans trois jours à l’aube, l’assaut allait être mené. Sur l’idée de Yoruichi, une diversion de grande ampleur allait être menée, de sorte à ce que les gardes vide le centre de la forteresse. Ainsi, les meilleurs combattant allaient pouvoir s’y glisser et s’occuper des tyrans. Yoruichi qui avait retrouvé certains des membres de son ancienne armée mise au point quelques détails supplémentaires avant de prendre quelques temps de repos. Elle se retira dans un endroit seulement connu des nobles de sa famille, d’où elle apercevait la capitale et la forteresse. Tout paraissait parfaitement calme, le calme avant la tempête.

A l’aube, l’attaque eu lieu, et pour les despotes et leur armée, ce fut une réelle surprise. Néanmoins, ils ne prirent pas la situation trop au sérieux, ils se pensaient trop fort. Seulement, Yoruichi avait entre temps endormement développée ses capacités ! Sa force et sa vitesse avaient décuplé, et sa maîtrise de la magie était au delà de leur imagination. Les combats furent rudes, mais les capacités que la sombre avait acquise rendit la victoire possible. Ainsi, elle élimina les principaux acteurs de cette sombre dictature qui avait vu le jour, avec une certaine facilité, et même les plus coriaces, qui l’avait auparavant surpassée, était maintenant à sa mercie.

Le royaume allait pouvoir revivre, mais malgré ce triomphe, la présence de Yoruichi sur les terres de ces aïeux ne devait être remarquée, et c’est donc sur une plage à l’abris des regards qu’elle fit ses adieux et reparti heureuse d’avoir eu sa vengeance et de savoir que la lumière allait pouvoir à nouveau régner ici.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Anakim
Messages : 856
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages :
Vae 1 :
 ZarakiYoruchiRetsuShunsui  / Aldreanor / VesperleRikkaStark
...
Vae2 :
Khalaart

Re: Yoruichi

Message par Ryubankai » mer. 14 octobre 2009 à 16h58

*Dans une vieille armoire ou elle range de la paperasse, Yoruichi retrouva le plan de son appartement. Un appartement plutot comfortable, et presentant un rafinement et une ingeniosité rare a Giran (salle d'eau notament)*

[ image externe ]





Spécialisations

En arrivant sur les terres d’Elmoreden, Yoruichi repris depuis les bases un entrainement très rude a la dague, pour accroitre sa force, sa vitesse et son agilité. Mais très vite elle fut impressionnée par la puissance des mages habitant ces terres. Elle entreprit alors d’apprendre les arts de la magie, et plus précisément celles du feu, élément qu’elle semblait le mieux maitriser. En peu de temps, guidé par de grands maitres et leurs conseils, elle excella dans la maitrise de la magie pure et de feu.

De part son ancienne fonction, Yoruichi a été amené a pratiqué de lourds entrainements au corps a corps et a l’arc. Après avoir acquis un niveau suffisant en magie, elle reprit un entrainement a l’arc, perfectionnant diverses techniques. Enfin, elle réappris le combat rapproché à l’aide de griffes. Celles-ci, légères, permettent un d'attaquer avec une rapidité proche d’un combat à main nue, mais avec une efficacité bien supérieure.
Aujourd'hui, elle excelle dans chacun de ces arts, faisant d'elle une combattante furtive et très puissante.

[HRP: Sub Archmage, Phantom Ranger, Tyrant]
Dernière modification par Ryubankai le mar. 15 mars 2011 à 19h22, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Anakim
Messages : 856
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages :
Vae 1 :
 ZarakiYoruchiRetsuShunsui  / Aldreanor / VesperleRikkaStark
...
Vae2 :
Khalaart

Re: Yoruichi

Message par Ryubankai » mar. 15 mars 2011 à 19h23

Métamorphose.

La gaie et rayonnante Yoruichi a bien changer. Et comme une image vaut parfois qu'un long discours, voici comment elle apparait, parfaitement méconnaissable.

[ image externe ]

*Yoruichi n'est plus, du moins en apparence. Introuvable dans son appartement, méconnaissable quand on voit ses nouveaux habits. Sa voix et son visage sont aussi différent, Yoruichi serait elle morte?*

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Anakim
Messages : 856
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages :
Vae 1 :
 ZarakiYoruchiRetsuShunsui  / Aldreanor / VesperleRikkaStark
...
Vae2 :
Khalaart

Re: Yoruichi

Message par Ryubankai » dim. 15 septembre 2013 à 19h15

La dernière mission

Le début de cette histoire remonte au temps de Garius et à l’époque du dernier grand royaume, et de son conseil légendaire. Parmi eux se trouvaient le conseiller orc Zaraki, et le Conseiller humain Iann de Rune, deux amis. Mais si de prime abord tout allait bien, le déclin de cette période faste et prospère était pourtant proche. En effet, des minorités aux traditions bafouées et rincées par ce régime, une clameur montait, discrète mais toujours présente.

Un jour d’orage, un colis parvint au château de Giran, à l’attention du conseiller royal Iann de Rune. Intrigué, celui-ci l’ouvrit bien vite, puis, prit d’effroi se paralysa. Dans une boite en bois, son enfant, âgé d’une dizaine de mois, gisait, la tête séparée du corps. Aux cotés de la dépouille, un message signait cet acte impardonnable. Il était l’œuvre d’une sombre, Hellymaine, l’aimée de Iann, la mère de l’enfant.

Le chagrin et la haine s’emparèrent du désormais haut conseiller qui n’eu plus qu’une seule envie, retrouver la meurtrière et se venger. Seulement, la chose n’était pas aisée, car le pouvoir des conseillers ne cessait de diminuer à Shel Oloth, rendant toute action officielle sans effet.

C’est là que le malheureux, épaulé par Zaraki, me proposa ma dernière mission. Une mission de grande ampleur, qui n’était pas à prendre à la légère, et que peu d’individu auraient pu mener à bien : Infiltrer les sombres le plus profondément possible, et débusquer l’ignoble servante de Shilen qui avait tué son propre fils.
Pour une mission aussi dangereuse, je due couper les ponts, faisant courir la rumeur d’un départ pour mon pays natal, tandis que d’autre se mirent à penser que j’étais morte.

Revêtant une lourde bure sombre me recouvrant de la tête aux pieds, et aidée par un masque et quelques artifices et maquillages, j’apparaissais désormais sous les traits d’Yvirinh Assyla, une sombre Shileniste fanatique et antipathique.
Pour m’intégrer, je me pliai à tout ce qui faisait la rigidité de la race sombre. Lors de la nuit d’améthyste, les sombres reprenaient par la force le village de Shel Oloth à l’autorité de Garius. Ce soir la dans le froid humide de la cave géante, j’étais en première ligne, glissant comme une bourrasque de vent, glaçant de ma dague les gardes de Garius par dizaine telle une ombre mortelle.

Apres cela, je décidai de résider à l’auberge nouvellement ré ouverte à Shel Oloth, et je poursuivais mon intégration par des prières quotidienne au temple, des cours de théologie sombre, des sacrifices, des actions diverses contre mes propres amis. Mais malgré tout ces efforts et de nombreuses recherches, ma cible resta introuvable. Les mois, puis les années défilèrent, et ma mission se perdait dans la routine, et la nécessité de survie qui m’obligeait à ne pas renoncer. Un traître est si vite démasqué…

Peu à peu je m’habituai à cette vie, sans pour autant en éprouver du bien être ou relâcher mon attention. Prier « Mère » était pour moi la meilleure partie de la journée car durant ce temps, personne ne me dérangeait ou tentait de me tester. Mais plus encore, j’avais trouvé dans ce recueillement une spiritualité sincère à l’égard de la déesse sombre. J’avais l’impression d’essayer de comprendre et de justifier toute cette noirceur, cette haine et cette rigueur plus que militaire qu’instiguait ses préceptes.

Je décidai alors de m’impliquer plus dans la vie du territoire sombre, assurant des missions de surveillance sous les ordres des nobles de Shel Oloth. Mais je n’arrivais qu’à grappiller que de trop maigres informations, la plupart du temps si inutiles que je ne prenais pas la peine de les révéler à Zaraki, devenu mon seul contact avec le monde extérieur. Je restais donc en mission, sur le qui vive, mais sans réel but. La fugitive Hellymaine, elle, semblait réellement s’être évaporée, introuvable. Apres des années, la hargne de Iann s’était émoussée, et avec elle le clan qu’il avait fondé.

Durant les derniers jours de la vie du Royaume de l’Ouest, je pu apporter une certaine aide après avoir surpris des conversations très privées à Shel Oloth. Je donnai alors ces informations capitales presque directement à la reine Thyla sans toute fois me démasquer, usant d’un jeu de piste pour assurer sa sécurité et la mienne. Malheureusement, ces efforts ne servirent à rien pour freiner la vague de haine et de violence venue du Nord, le temps avait trop joué en notre défaveur.
Mais c’est plus récemment avec la venue de l’annonciateur Krakatur, que ma mission prit une nouvelle tournure. Mais avec ce nouveau cap, de nouveaux dangers apparaissaient. Dangers auxquels je n’étais que peu préparée. En effet, pas le temps de tâter le terrain, la décision devait être franche et immédiate. Krakatur en personne était là au centre du village, devant nous, annonçant aux sombres les raisons de sa venue, aux prémices de ce qui devait être une nouvelle ère.

Je tachais alors de me rapprocher encore des plus extrémistes afin de connaitre les plans de l’ennemi du monde et de la paix. Mes contacts, Zaraki, le roi Warog et sa compagne Nolwaen, me demandaient toujours plus de questions pour tenter d’endiguer le processus.

C’est en rencontrant Laelanna, une sombre des plus fanatique, que les choses allaient s’accélérer. Je tenais enfin la clé nécessaire à l’accomplissement de ma tache, j’allais pouvoir m’enfoncer plus encore dans les ténèbres et le savoir. Seulement, ce savoir avait un prix, et j’allai finir par l’apprendre à mes dépends.
Laelanna m’amena à la fontaine de sang près d’Oren. La, elle en bu une gorgée puis m’invita à faire de même. Je sentais dans son regard une attente particulière de cet acte, je compris qu’il devait s’agir d’un test pour pouvoir être digne de confiance. Alors j’avançais vers la fontaine. Après tout, je priai Shilen depuis longtemps, je ne pensais pas avoir quelque chose à craindre et d’autre part, l’enjeu était trop important pour renoncer, un continent entier avait besoin de moi. J’avalai donc le sang d’une traite.

Subitement je tressailli et je m’effondrai sur le bord de la fontaine. Puis je me relevai dans un rire frénétique que j’eu du mal à contrôler, jusqu'à faire face à la sombre avec le sourire, une sensation plutôt positive m’avait gagnée. Laelanna, l’arme à la main, ne souriait pas, elle était prête à m’occire. Voyant que j’allais bien, elle prit mon premier geste pour une mauvaise blague, risquée pour moi, vu son geste. Mais elle conclu que j’avais passé l’épreuve avec succès, la discussion allait pouvoir devenir sérieuse.

Au bord de l’eau, je posai de multiples questions pour tenter de mieux comprendre qui était l’annonciateur, et comment il opérait. Sous couvert de vouloir le servir, j’essayer de percer certains secrets sur le fonctionnement des fontaines, leur rôle, ainsi que celui de cet être mystérieux. C’est ainsi que je pu apporter quelques éléments de réponse aux ennemis de l’annonciateur. Mais alors que je considérais ces informations comme le début d’une longue série, un mal semblait germer en moi…


(Début de maj... suite en cours)

Avatar de l’utilisateur
Ryubankai
Anakim
Messages : 856
Inscription : mer. 6 février 2008 à 19h41
Personnages :
Vae 1 :
 ZarakiYoruchiRetsuShunsui  / Aldreanor / VesperleRikkaStark
...
Vae2 :
Khalaart

Re: Yoruichi

Message par Ryubankai » dim. 17 novembre 2013 à 17h43

De vie a trépas

Sur l’instant, boire la potion ne fit pas grand effet. Apres une brusque sensation de rejet et de mal être, la situation s’est inversée pour un effet plutôt agréable.

Mais peu à peu, je sentais que quelque chose n’allait pas. De jour en jour mon état empira, une fatigue naquit en moi sans plus jamais me quitter.

Petit à petit, chaque effort me paraissait plus grand, et bientôt, courir ou sauter devint trop pénible pour me déplacer avec aisance et agilité.

Je me voyais contrainte de stopper ma mission. Le roi Warog et la reine Nolwaen cherchèrent de l’aide. Celle-ci vint tout d’abord des Elfes, la championne Elenae Lunasil, Eowyn, médecin de Heine, et Lunalath. Plusieurs théorie s’affrontaient pour me soigner, le moins qu’on pouvait dire est que mon mal attirai de la curiosité. Devenant cobaye de ces soigneurs, j’allais peut être leur permettre de progresser dans leur quête d’informations sur l’annonciateur et le mal lié aux fontaines.
Finalement, moins dangereuse, ce fut l’idée d’une potion qui fut retenue. Celle-ci, déjà crée par la tour d’Ivoire des années auparavant, était tombée dans l’oubli. Mais Lunalath retrouva la trace de ce produit miracle, à Gludin, grâce au Bourgmestre qui l’avait fait conserver dans les sous sols de l’hôpital. Celle-ci avait été offerte par le baron Bashère lors de l’activation de la fontaine de Gludin, pour en contrer les effets.

Cette potion me permit d’aller mieux, je sentais que le mal battait en retraite… mais cela ne dura qu’un temps avant qu’il ne reprenne le dessus. Ce sursis m’avait tout de même permit de mettre de l’ordre dans mes affaires, d’exprimer mes dernières volontés, et d’écrire, dans une petite chambre de l’hôpital d’Aden, le récit de 800 ans d’aventures.

Je sortais parfois dehors profiter de l’air doux de l’été, et je profitai de bons moments avec mes amis. Je revis une dernière fois Elvane, a qui j’avais confié mon appartement, et Lhadhaniel, qui était devenu au fil des années plus qu’un ami. Ce dernier me promis de m’aider et il entreprit avec l’aide de Lunalalth de nombreux tests, mais sans succès… Le crépuscule m’envahissait désormais.

Un jour le mal se développant dans la sombre fit un bond, la paralysant sur place en plein Aden…

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité